Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 22:26
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Chers lecteurs,

 

 

 

En donnant suite à la demande d’un de mes followers, je vous propose un tout petit article relatif à la 17 Hornet. Bien entendu, et j’entends déjà d’ici, les réflexions de certains d’entre vous vis-à-vis de ce choix en arguant qu’il ne s’agit pas d’un calibre de TLD, et vous auriez bien raison, sauf qu’il s’agit en l’occurrence d’un petit bijou qui vous permettra de vous entraîner tout comme le font d’ailleurs les snipers en tirant au calibre .22LR. En effet, si vous maîtrisez parfaitement le tir et ses variables d’ajustement (vent, drop, …) avec ce petit calibre, a fortiori, vous serez d’autant plus à l’aise pour maîtriser le TLD avec votre carabine de plus gros calibre.

 

 

Bonne lecture

 

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

Le calibre .17 n'est pas nouveau. C'est probablement en Australie qu’est apparu ce calibre « bricolé » en « Wilcat » par des chasseurs de renards, il y a plus de 50 ans pour pallier à l’'infestation de lapins et de renards. En effet, le petit .17 semblait être une solution peu coûteuse et très efficace. La balle pénétrait, faisait son travail, mais ne ressortait pas, réduisant ainsi les dommages causés à la peau de l’animal.

 

Dans les années 1960, de bonnes « Wilcats » américaines ont commencé à apparaître (y compris le .22 Hornet) et ce, jusqu'au .17,  qui est apparu en plusieurs variantes. Et tout comme en Australie, ce calibre a trouvé immédiatement la faveur de pas mal de « varminters » arméricains. Nous allons parcourir rapidement l’historique de l'apparition de ces nouvelles balles.

 

En 1971, c’est Remington qui a sorti son .17 Remington. Basé sur le .222 Remington mais, avec un neck raccourci et son boîtier allongé pour augmenter sa capacité de poudre. Le .17 Remington était l'une des plus rapides de toutes les cartouches d'usine, propulsant ainsi une balle de 20 grains à 4 250 fps ou encore, une balle de 25 grains à un peu plus de 4 000 fps. Une sacrée performance à l’époque !

 

Le .17 Remington a rencontré un franc succès, en particulier, chez les chasseurs de prédateurs mais a été moins populaire parmi les tireurs à grand volume de cartouches varmint, car il affectait la précision de la carabine. Pourquoi ? Et bien lorsque les vitesses sont si élevées, il est inévitable d'encrasser le canon en raison de son petit diamètre où d'ailleurs, l'accumulation de résidus est plus critique que pour les plus gros calibres. Même un nettoyage trop fréquent du canon peut affecter sa précision.

 

En 2002, Hornady a présenté le .17 HMR, sur la base des .22 WMR. Le .17 HMR a connu un succès spectaculaire. Il a même eu tendance à être plus précis que le .,22 WMR et ce, à courte portée. Hornady a continué en 2005 avec le .17 Mach 2, en utilisant le boîtier CCI Stinger (légèrement plus long que le boîtier .22 LR).

 

En 2007, Remington a sorti un stupéfiant .221 en créant le .17 Remington Fireball.  Ce petit « speedburner » propulse une balle de 20 grains à 4 000 fps ! Cependant, il faut bien dire que, de toutes les offres .17, et que ce soit d'ailleurs en rimfire ou en centerfire, seul le .17 HMR peut être considéré comme une vraie réussite.

 

Et puis, il y a eu en plus, le .17 Hornet, encore développé par Hornady. Mais avant de voir les spécificités de cette Hornady, il faut savoir que le .17 Hornet, ou le .17 Ackley Hornet, était initialement une cartouche « Wilcat » conçue par M. Ackley dès le début des années 1950. On l'appelait aussi le .17 Pee Wee et le O'Neil-Ackley.

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

La cartouche a été créée en réduisant le calibre .22 Hornet à un .17. Le résultat obtenu était très séduisant puisque la cartouche permettait d’atteindre une vitesse élevée voire même, très élevée mais en faisant relativement peu de bruit. Par la suite, un nouveau .17 Hornet (normalisé) a été expérimenté et commercialisé par Hornady mais celui-ci n'a pas les mêmes spécifications dimensionnelles que la cartouche Wilcat d'origine. La Hornady a un corps plus court avec une longueur de boîtier moins courbée et alors que la cartouche Ackley utilise un angle d'épaule de 30 degrés, la Hornady est à 25 degrés et son épaulement est plus long. Mais la .17 Hornady Hornet répond bel et bien à la norme SAAMI (Sporting Arms and Ammunition Manufacturers Institute) pour le .17 Hornet.

 

Une fois de plus, le concept n'était pas nouveau. Les « wildcatters » ont travaillé les deux .22 Hornet et .22 K-Hornet depuis les années 1960. Introduit dans la ligne « Superminance Varmint » de Hornady, le chargement initial de l'usine comportait une balle V-Max de 20 grains sortant à une vitesse annoncée de 3650 fps, ce qui pouvait être considéré comme une performance étonnante.

 

Dans ses débuts, la cartouche formait une combinaison parfaite en association avec la nouvelle carabine Savage Model 25.

 

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

La Savage Model 25 Light Varminter

 

 

 

 

Depuis, Savage Arms, s'est associée à Hornady pour présenter 4 modèles de carabine dans sa gamme Modèle 25. La Savage Model 25 reste encore aujourd'hui, une très bonne carabine de varmint. Il en existait trois versions différentes avec notamment, la Light Varminter, illustrée, ci-dessus, et élaborée avec un bois stratifié et un canon de 24 pouces. Comme on peut l'imaginer, avec la petite cartouche de calibre .17, c'est une plate-forme extrêmement stable qui peut vous offrir une précision au ½ MOA près. Le Savage Model 25 dispose d'un magasin détachable à quatre coups qui est facile à charger et à alimenter sans aucun problème. On notera que la carabine est également disponible en en version synthétique.

 

Si vous êtes un « reloader » minutieux, vous devriez pouvoir obtenir une précision similaire voire,  même plus précise que la cartouche d’origine avec un bon réglage, mais vérifiez avec votre armurier quelle est votre marge de sécurité avec la poudre avant de commencer à recharger. Les anciennes données d'Ackley étaient basées sur une cartouche avec une balle légèrement plus lourde et une épaule légèrement différente de celle du SAAMI .17 Hornet, et à ma connaissance, ces données n'ont pas été testées sous haute pression dans les nouvelles carabines. Prudence donc !

 

Enfin, et c’est encore un bon point et qui est plutôt surprenant, c’est que la montée en chaleur du canon n’est pas un problème en soit. En effet, vous pouvez tirer quelques coups en succession rapide, mais le canon lourd du Savage n’en n'est guère affecté (beaucoup d'acier, et un petit diamètre d'alésage!) et donc, sa précision ne varie pas sensiblement avec la température.

.

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

 

Comme nous l’avons vu, Hornady a décidé de réduire l'étui .22 Hornet au calibre .17, en créant le .17 Hornet.

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

Chargé avec sa poudre brevetée « Superformance Hornady », la nouvelle .17 d’Hornady promet une vitesse de 3,650 fps (1113 mètres/s !) en sortie de bouche avec une balle V-Max de 20 grains, et d’ailleurs, sa trajectoire est pratiquement comparable à celle d'une .223 mais, selon la firme, avec le recul d'un .22 WMR.  Hornady dit également que le .17 Hornet produit moins d'encrassement de poudre, moins d'usure du canon, et moins de pression par rapport au .17 Rem. Cerise sur le gâteau, le tout pour un coût inférieur à la .17 Fireball et au .223 Rem.

 

 

 

 

 

Les dimensions de la balle

 

 

Le calibre .17 Hornet

NB : 1 pouce = 25,4mm

 

 

 

 

Spécifications :

 

Diamètre de la balle : .172 in (4.4 mm)

Diamètre du cou : .193 in (4.9 mm)

Diamètre de l'épaule : .288 po (7,3 mm)

Diamètre de base : .299 in (7.6 mm)

Diamètre culot : .350 po (8,9 mm)

Épaisseur de bord : .065 po (1,7 mm)

Longueur douille : 1,350 po (35,6 mm)

Rifling twist : 1-10

 

 

 

 

Comparaison du .17 Hornet avec les calibres qui lui sont les plus proches.

Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Ici, une .17 Hornet et une .17 WSM

Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Ici, un ensemble de douilles de .17 disponibles sur le marché.

 

Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Contrairement à la .17HMR (à gauche), la .17 Hornet est une cartouche à percussion centrale.

Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Choix du type de cartouche en fonction du gibier visé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

 

 

Comme la plupart des cartouches "varmint", elle est destinée à être utilisée dans une gamme de distances modérée, et les bonnes performances balistiques de la .17 Hornet se situeront à l'intérieur des 300 mètres mais à 100 mètres, la .17 Hornet est incroyablement destructrice pour une balle de si petite taille. De plus, à cette distance, la plupart de vos groupes devraient se retrouver à l'intérieur du 1/2 " ! Au banc d'essai, le petit .17 Hornet est tout simplement amusant.

 

 

 

 

Le calibre .17 Hornet

Ici, un beau groupement réalisé à 100m

 

 

 

 

Le .17 Hornet est chargé avec une balle V-Max de 20 grains avec une BC de 0,185 et une vitesse en sortie de bouche de 3650 fps.

 

Le calibre .17 Hornet

Ici, une boîte de la très fameuse Superformance Varmint 20gr V-Max

 

 

 

 

 

Alors, quel sont les points forts du .17 Hornet? Quels avantages a-t-il sur des calibres plus grands comme le .223 Remington ou le .204 Ruger? Et bien en fait, le .17 Hornet est probablement le meilleur calibre varmint car il possède une belle trajectoire plate que Hornady compare d'ailleurs à celle du .223 Rem avec une balle de 55 grains, mais tout en faisant beaucoup moins de bruit. Il a une grande précision, semblable à celle du .223 et au .204, mais n'a pratiquement pas de recul ! Bien entendu, ses balles légères vont souffrir davantage dans le vent et puis, ses petits projectiles ne peuvent pas produire autant d'énergie. Néanmoins, le .17 Hornet peut être considéré comme un vrai « varminter » à longue portée, car il atteindra à peu près la même distance que celle du .223 Rem.

 

Et puis, malheureusement, il faut bien dire que le .17 Hornet a un nombre limité d'options en matière de choix de balles car vous êtes vite limité aux 20 et 25 grains Hornady V-Max ainsi qu'à quelques autres offres de Berger et de Nosler. Mais par ailleurs, ces balles légères qui se déplacent à des vitesses élevées sont incroyablement frangibles. Et donc, posent très peu de risque de ricochet. Et enfin, last but not least, le .17 Hornet est un calibre économique à tirer, ce qui un avantage qui est loin d’être négligeable par les temps qui courent.

 

Pour les chasseurs, le .17 Hornet est un calibre qui peut être dédié aux prédateurs et aux petits gibiers, tout autour des 250 mètres de distance. Avec une portée efficace de 200 à 300 yards, et avec un maximum de 400 yards, il ne génère pratiquement aucun recul, ce qui en fait une excellente cartouche pour les jeunes tireurs et ceux d'entre nous qui ne peuvent pas ou plus supporter d'être frappés par un magnum. Ce qui facilite également le tir de coups suivis et rapides sur un gibier mobile, par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

La balistique en quelques chiffres :

 

 

 

 

 

Graphe du drop du .17 Hornet en comparaison à celui du .223 Rem

Le calibre .17 Hornet

On remarque que les 2 balles ont (+/-) le même drop jusqu’à 150m

 

 

 

 

 

Tableau balistique comparatif avec les cartouches qui lui sont proches.

Le calibre .17 Hornet

 

 

 

Coefficients balistiques des cartouches comparables.

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

 

 

Tableau balistique comparatif de différentes cartouches en .17 Hornet.

 

Le calibre .17 Hornet

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

Pour conclure, je dirai qu’avec une trajectoire presque identique à une .223 Rem, une précision obtenue à l'aide d'une carabine à verrou peu coûteuse et des cartouches financièrement abordables qui offrent la possibilité d’être rechargées, la .17 Hornet a probablement un avenir brillant devant elle,  et d'ailleurs, celle-ci pourrait bel et bien devenir une cartouche « didactique » pour s’exercer à la pratique du TLD.

 

 

 

 

 

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article.

Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet
Le calibre .17 Hornet

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr - dans Le tir de précision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche