Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 12:56
La .225 Winchester Super Short Magnum (WSSM)

 

 

Chers lecteurs,

 

 

 

C’est avec une certaine émotion que je rédige aujourd’hui cet article du début de l’été 2020, car après avoir non seulement passé le cap des 2.500 millions de visiteurs uniques, c’est une autre barrière symbolique que mon blog vient de franchir : celle de ses 10 ans d’existence !

 

C’est donc avec une grande fierté que je partage avec vous cet évènement puisqu’il s’agit d’une longévité qui n’est pas si courante que cela pour un médium « on line », et singulièrement lorsque celui-ci ne traite principalement que de sujets relatifs au tir de précision liés à l’arme d’épaule et qui n’intéressent finalement qu’un segment de lecteurs plutôt restreint de notre société, et qui plus ailleurs, est aussi souvent et malheureusement décrié par tous ceux qui ont une aversion totale pour les armes à feu.

 

Ce passage des 10 ans est également le moment particulier qui m’est donné pour vous remercier, vous tous mes lecteurs, que vous soyez fidèles, inconditionnels comme certains, ou encore occasionnels, parce que c’est vous qui avez fait de ce blog ce qu’il est devenu. Il a évolué constamment depuis sa première mise en ligne, et alors qu’il ne réunissait que quelques dizaines de lecteurs à ses débuts, il a atteint la statistique mensuelle de plus de 40.000 visiteurs uniques, et ce notamment, lors de la période de confinement !  Bref, quelques 150 articles/pages plus tard, il est devenu une référence en matière de tir de précision sur la toile et auprès de la communauté des tireurs sportifs ou récréatifs francophones, et en cela, je ne peux donc que les remercier pour leur fidélité et leur confiance !

 

Je remercie également les centaines de personnes qui m’ont écrit des commentaires, émis l’une ou l’autre remarque technique, adressé des messages de sympathie ou tout simplement témoigné leur intérêt pour le blog ou encore pour un sujet traité. A contrario, et dans une époque où tout est devenu matière à contestation, polémique et attaque gratuite, je n’ai jamais reçu le moindre message négatif ni haineux.  Probablement est-ce dû à la manière objective dont je traite mes sujets notamment, en écartant d’emblée tous les aspects péjoratifs qui pourraient être liés à l’utilisation des armes à feu. Tout cela m’a également bien encouragé et permis de vous offrir du contenu de qualité.

 

Enfin, beaucoup ne le savent pas, mais sachez que j’ai consacré quelques 2.000 heures de mon temps à la rédaction de ces articles. Raison pour laquelle, à la reprise de septembre et parce que je souhaite me consacrer aussi à d’autres choses, je ne publierai plus autant ou du moins, plus à la même fréquence. Je vous remercie d’ores et déjà pour votre compréhension.      

  

Une autre précision que je tenais à porter à votre connaissance, c’est que mon blog ne me rapporte absolument aucune rentrée financière puisque je suis inscrit depuis le début en version « free » et qu’il m’aurait fallu être en version « Premium » pour en tirer quelques fruits, … ce que je n’ai jamais souhaité !  Dès lors, les publicités qui y apparaissent et qui peuvent parfois vous déranger sont celles qui soutiennent uniquement Overblog. Par conséquent, ce n’est que par pure passion et tout à fait bénévolement que j’anime ce blog depuis 2010.

 

Bien entendu, il me revient également de remercier toute l’équipe d’Overblog de m’avoir hébergé gracieusement et permis de publier pendant toutes ces années.

 

L’article du mois est consacré à l’étude de la .25 Winchester Super Short Magnum (WSSM) ou encore la dénommée : .25 WSSM - 6,5 x 42 mm. Attention, comme chaque année, je ferai un break pour la période de vacances et ce, jusqu’à la troisième semaine de septembre.

 

Encore merci, bonne lecture, et bonnes vacances à tous !

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

A l’origine, Winchester et Browning se sont associés pour créer une nouvelle version plus courte du célèbre étui WSM (Winchester Short magnum). Le nouveau projet de « super court » devait être basé sur des principes de conception qui ont conduit et contribué au succès de la discipline Benchrest comme avec le 6 mm PPC et le 6 mm BR Remington.

Et c’est en 2003 que les premières cartouches de cette conception telles que les .223 et .243 Winchester Super Short Magnums (WSSM) ont été introduites. Ces calibres ont donc poussé un pas plus loin le concept révolutionnaire de magnum court qui avait commencé avec le .300 Winchester Short Magnum, devenant ainsi les cartouches manufacturées à la vitesse la plus élevée disponibles à l’époque. Les vitesses impressionnantes du WSSM sont obtenues en plaçant une balle légère sur un boîtier court, « gros » et volumineux. Ce concept de base a abouti à des vitesses initiales d'environ 4 000 fps pour le .223 WSSM avec certaines charges, par exemple.

En 2004, Winchester et Browning ont annoncé l'introduction d'une troisième cartouche à ajouter à leur famille Super Short Magnum, la .25 WSSM. Le plus récent et le plus grand membre des calibres de la famille des WSSM, qui est le .25 WSSM incarne donc la philosophie du « court mag » et du « super court ». Le concept magnum super court avait aussi pour but de fournir et permettre des performances « magnum » dans un fusil à action courte.

Le nouveau .25 WSSM a été une surprise pour beaucoup, car tout le monde pensait que Winchester (Olin) baserait son nouveau calibre .257 Magnum sur le boîtier WSM plus long. Cet étui a une capacité de poudre tellement réduite qu'il est devenu impossible de fournir des performances magnum réelles à la nouvelle cartouche .25 WSSM. De nombreux chasseurs se sont également demandé pourquoi les concepteurs de la .25 WSSM n'ont pas préféré une .25 WSM basée sur la douille de la .270 WSM, et si on ajoute à cela le fait que les versions .223 et .243 ont très tôt acquis la mauvaise réputation d'éroder rapidement les canons, finalement, aucune de ces cartouches n'a vraiment réussi à conquérir une large part de marché. Cela est probablement dû en partie au fait que les trois cartouches avaient aussi des performances similaires aux cartouches populaires existantes à l’époque.

 

 

La cartouche

 

 

 

La .25 Winchester Super Short Magnum est une cartouche de carabine à percussion centrale, et comme nous l’avons vu, elle a été développée en partenariat avec Browning Arms Company et Winchester munitions. Celle-ci a été présentée au public et fait ses débuts en 2004. En effet, Winchester a considérablement revu la forme des cartouches « magnum » grâce à l'introduction en l'an 2000 des Winchester magnums courts et aussi par la suite avec les familles de magnums super courts.

La .25 WSM devait fournir des performances supérieures à la .300 WSM en termes de puissance d’arrêt et de savoir s'approcher du .338 Winchester Magnum sans pour autant générer un recul « punitif », mais surtout, de permettre de réduire considérablement le poids de l'arme pour se rapprocher des caractéristiques des fusils ultra-modernes. 

La nouvelle cartouche magnum court de .257 pouce a fait ses débuts dans le fusil Winchester modèle 70 à verrou que nous connaissons bien. Le pas de rayure pour la .25 WSSM est normalement de 1 à 10, permettant ainsi l’utilisation d’une bonne gamme de balles. La .25 WSSM est une cartouche commerciale basée sur le boîtier de la cartouche .404 Jeffery, mais en le raccourcissant et le rétrécissant jusqu'au calibre .257 et en affinant l'angle des épaules à 30 degrés.

Conçue pour être utilisée dans des fusils à action plus courte, la .25 WSSM utilise un étui court et gros pour tenter d’égaler la balistique de la .25-06 avec 14 % de poudre en moins en ayant moins de recul. La conception courte et épaisse améliore davantage la balistique intérieure de ces cartouches. L'étui de la .25 WSSM est également un demi-pouce plus court que celui des boîtiers Winchester Short Magnum utilisés pour les cartouches .300 WSM, 7mm et .270 mais avec une balle équivalente chargée à la longueur totale maximale de la cartouche SAAMI, la douille a une capacité de plus de 20% inférieure à la .25-06 Remington. Et bien que le .25 WSSM soit annoncé comme équivalent au .25-06 sur le plan balistique, il reste toutefois inférieur. Cela a été vérifié notamment lorsque les deux cartouches sont chargées à des pressions similaires et testées dans des carabines avec des canons de même longueur. Ceci dit et globalement, il n'y a quand même pas beaucoup de différence entre la .25-06 et la .25 WSSM.

Le but du concept magnum super court était de fournir des performances « magnum » dans un fusil à action courte, mais son boîtier a une capacité de poudre tellement réduite qu'il est devenu impossible de fournir à la nouvelle cartouche .25 WSSM des performances réelles d’une vraie magnum. Néanmoins, il s'agit du plus gros calibre de la gamme WSSM (à l'exception des Wildcats) et qui est le plus apte que ses pairs pour chasser du plus gros gibier comme le cerf et le sanglier, par exemple.

Cela dit, le fusil conçu pour tirer avec ce calibre est plus petit, plus léger, plus compact et donc, plus facile et/ou rapide à manipuler. De plus, les actions de ces fusils Winchester et Browning super courts offrent plus de rigidité, ce qui maintien la précision tout en inhibant les vibrations éventuelles. Par conséquent, les avantages d'une action courte et robuste combinés à des vitesses extrêmes à partir d'un très petit boîtier pouvaient sembler être très attrayants pour tous ceux qui aiment tirer sur de plus longues distances avec des trajectoires extrêmement plates et voyager « léger » comme par exemple, pour chasser en Montagne. Malheureusement et malgré cela, la FN n'a pas pu augmenter les ventes de ses fusils Winchester. Les magnums courts étaient la dernière tentative de relance de ses ventes. Cela signifiait la fin de la production du fusil à levier traditionnel M94 et la fin du célèbre modèle 70 dans tous les calibres, y compris les WSM et WSSM.

La production de fusils modèle 70 dans les calibres WSSM a donc brusquement cessé en 2006 lorsque Winchester a fermé son usine de New Haven, dans le Connecticut. En 2008, lorsque Winchester a recommencé à fabriquer des modèles 70 en Caroline du Sud, l'action Super Short n’était plus très présente non plus.

En ce qui concerne les cartouches WSSM, Olin fabrique toujours ces munitions, mais ni la division Browning de la FN ni sa division subsidiaire Winchester ne sont à nouveau disposées à produire des fusils dans ces calibres. La seule chose qui maintient les WSSM en vie, ce sont bien les munitions produites par Olin. Aucun fabricant ne produit de fusils WSSM et ce, bien que les fabricants d'armes à feu spécialisés soient capables de construire ces WSSM.

Néanmoins, il existe encore actuellement des chasseurs inconditionnels de ces calibres qui sont très satisfaits des résultats, principalement aux États-Unis, et qui possèdent et tirent toujours des WSSM. Le .25 WSSM est d’ailleurs resté définitivement un favori parmi les fans de WSSM, mais finalement, il est aussi le plus difficile à trouver.

Les charges d'usine actuelles de Winchester Olin incluent la Nosler / Combined Technologies à 3470 ips, la la Ballistic 115 gr à 3060 ips, la Nosler Accubond 110 gr à 3100 ips, et pour ceux qui ont un budget plus limité, la 120 grains pointe souple (PEP) à 2990 ips. Attention, ces vitesses ont été mesurées à partir d’un canon d'essai de 24 pouces tandis que les fusils réels de ce calibre ont généralement des canons de 22 pouces.

 

Ses dimensions (avec 1 pouce = 25,4mm)

 

 

 

 

 

 

 

Sa comparaison avec les autres cartouches WSSM

De gauche à droite, la famille des cartouches WSM et WSSM: .223 WSSM , .243 WSSM ,

.25 WSSM , .270 WSM , 7 mm WSM , .300 WSM , .325 WSM .

 

 

La .25 WSSM juxtaposée à d’autres cartouches comparables

Ici, et de gauche à droite, la .25-WSSM,-25x47,-25-Creedmoor,-25-308-AI,-&-257-WBY

 

 

Ici, la famille des WSSM, et de gauche à droite,

la .223-WSSM, .243-WSSM, .25-WSSM, .270-WSM, 7mm WSM, .300 WSM, .325 WSM

 

 

Ici, la douille

 

La cartouche

 

 

 

Ici, une boîte de Winchester 120 grains

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

Les calibres WSSM étaient très populaires au début des années 2000. Ils sont moins répandus aujourd'hui, mais offrent toujours des performances exceptionnelles. En effet, le .25 WSSM aurait des balistiques extérieures égales aux cartouches plus longues du même calibre. Selon Winchester, la balistique du .25 WSSM est égale à la balistique des cartouches .25-06, mais avec 14 % de poudre en moins et moins de recul perçu.

Les vitesses impressionnantes du WSSM sont obtenues en plaçant une balle légère sur un boîtier court, gros et volumineux. Ce concept de base a abouti à obtenir des vitesses vertigineuses.

Quelles sont les principales raisons de cette performance ?

  • La forme courte et grosse des douilles WSSM produit une combustion de poudre plus uniforme, offrant ainsi une vitesse de tir homogène et une meilleure précision ;
  • De plus, parce que la combustion est très efficace, un fusil avec un canon de 22 pouces plus court et plus rigide peut être utilisé tout en atteignant malgré tout des vitesses élevées ;
  • Avec la plupart des fusils à chambre WSSM, l'action est également très courte, ce qui offre une meilleure précision.

En effet, pour assurer la fiabilité de l'alimentation, les cartouches WSSM ont leur longueur totale ramenée de 2,36 pouces. Pour cette raison, une taille d'action ultra-courte a été conçue pour le fusil A-Bolt II de Browning. L'action super courte n'est pas seulement plus courte, elle est également plus rigide, plus rapide à faire défiler et aussi plus légère. Cela donne aux fusils WSSM un avantage déterminant quant à leur précision. En plus, ils sont plus faciles à épauler, plus rapidement et avec un canon plus léger, le poids total de l’arme s’en trouvant ainsi réduit afin qu'ils soient plus faciles à transporter. Raison pour laquelle, les fabricants de calibres WSSM produisaient souvent de bons fusils de montagne, très polyvalents.

 

 

 

 

 

La balistique en quelques chiffres :

 

 

 

Voici l’exemple d’un tableau balistique pour la balle Winchester Ballistic Silvertip 85 grains :

Longueur du canon du fusil: 24 pouces.
Diamètre de la balle: 0,257 pouce.
Poids de la balle: 85 grains.
Coefficient balistique des balles: .333.
Fusil avec lunette zérotée à : 200 mètres.

DISTANCES :

A la bouche

50 yds.

100 yds.

200 yds.

300 yds.

400 yds.

500 yds.

VITESSE BALLE :

3,470 fps.

3,309 fps.

3,155 fps.

2,864 fps.

2,590 fps.

2,333 fps.

2,090 fps.

ÉNERGIE BALLE :

2,272 ft.lbs.

2,067 pi-lb

1,879 pi-lb

1,548 ft.lbs.

1266 pi-lb

1,027 pi-lb

824 pi-lb

BULLET DROP :

- 1,8 ″

- 0,1 ″

+ 0,9 ″

0

- 5,1 ″

- 15,4 ″

- 32,2 ″

Ici, un tableau balistique comparatif de différentes cartouches

(Vitesses, énergies pour des distances de 100 à 500 Yards)

 

 

Ici, les drops comparatifs de deux .25 WSSM en 85gr et en 115gr

Ici, sur une trajectoire à longue distance mesurée jusqu’à 500 Yds, nous observons pratiquement le même drop à courte distance pour les deux balles et en particulier, jusqu’aux environs des 250 Yds. Puis, nous commençons à voir la 115gr tomber un peu plus vite, ce qui est normal, vu son poids.

 

 

Rechargement

 

De nombreux chasseurs se sont demandés pourquoi les concepteurs de la cartouche .25 WSSM n'ont pas opté pour une .25 WSM basée sur la douille de la .270 WSM ?!  Car malheureusement, la Wildcat .25 WSM est une cartouche incroyablement sensible à la pression qui présente de graves problèmes de pression avec non seulement des charges « chaudes » ou élevées mais aussi avec les charges de démarrage. Pour le rechargeur manuel qualifié, la recharge de ce calibre ne présente aucune difficulté, la seule chose vraiment difficile est de récupérer les données de rechargement officielles et de trouver facilement des douilles.

La .25 WSM reste une cartouche exceptionnelle à travailler, sauf que pour le novice, le rechargement manuel d'une .25 WSM peut occasionner de nombreux risques car le .25 WSSM est non seulement très sensible à la pression, mais aussi aux changements de type de poudre et de forme de projectile.

Ceux qui veulent s'essayer à ce rechargement peuvent trouver sur le net ou, s'ils ont de la chance, retrouver les anciennes publications de Winchester, Hodgdon et IMR et VECTAN. Les poudres qui semblent garantir une plus grande précision en termes de performances et de constance seraient les :  Hodgdon H 322 - H 380 - H 4895 - H 4831SC, IMR 3031 - IMR 4895 - IMR 4350, Winchester W 760 et Vectan Tubal 5000 - Tubal 7000.

Quoi qu’il en soit, et comme pour le rechargement de toutes les munitions, les principes fondamentaux de prudence et de sécurité doivent être respectés que ce soit pour la .25 Winchester Super Short Magnum ou pour les autres cartouches. Il est d’ailleurs tout à fait déconseillé de le faire soi-même à moins d’être un rechargeur très expérimenté !

 

A titre d’exemples, voici quelques tables trouvées sur le site de Barnes :

 

 

 

 

Quid de la chasse avec cette cartouche ?

 

 

La cartouche de .25 WSSM, chargée dans un fusil léger à action super courte, est la combinaison « idéale » pour le chasseur aux varmints, et pour les autres gibiers moyens puisqu’il est sensé dépasser les performances du 7mm-08 Remington. C’est donc globalement une cartouche de chasse polyvalente.

Étant donné que le .25 est le plus gros calibre des WSSM, il est aussi le plus capable de gérer un gros gibier comme un cerf et un sanglier. Mais, les .25 sont surtout idéales pour les espèces de cerfs de taille légère à moyenne. Par conséquent, la cartouche .25 WSSM a atteint son objectif en tant que cartouche « très plate » de tir varmint et comme excellente cartouche pour le cerf.

Les projectiles des munitions .25 WSSM varient généralement de 75 à 120 grains, et elles peuvent atteindre respectivement des vitesses de 3700 pieds par seconde et de 2900 pieds par seconde (1128 et 884 m / s). Parmi ces charges, la 85 grains à 3 470 ips (1 058 m / s) est mieux adaptée au « varminting » qu'à un gibier moyen. Cependant, cette balle est efficace sur le gibier jusqu'à 60 kg.

La 110 grains et la 120 grains sont les meilleurs choix parmi les charges d'usine pour toute chasse au gibier pesant entre 80 et 200kg. Qu'il s'agisse de chasser les varmints ou le gibier moyen, il s'agit donc d'un projectile polyvalent capable de traiter des animaux jusqu'à la taille du cerf rouge et du cerf mulet.

Le calibre .25 WSSM neutralise proprement le gibier moyen jusqu'à 300 mètres et au-delà avec un recul très faible pour le tireur jusqu’à une distance de 400 mètres et ce, avec pas mal d'énergie disponible à la cible. Sur ce point, signalons quand même que le .25-06 a un avantage de neutralisation à une distance supérieure de l’équivalent de 50 et 100 mètres.

 

Résultats sur cible au stand

 

 

 

La .25 WSSM a une balistique similaire à la .25-06 mais dans une douille beaucoup plus courte. Et donc, en termes de performances, on pourrait dire qu’il s'agit d'un clone de la .25-06 Remington. Elle est également presque identique à la version améliorée de la .257 Roberts.  Avec un bon nettoyage du canon, un réglage de la détente et une bonne technique de tir, les carabines (en quelque sorte) peuvent donc quand même produire une très bonne précision. Maintenant, il est clair qu’il faudra rechercher une vitesse très rapide pour obtenir la meilleure précision et, ce seront donc des charges manuelles visant à obtenir les meilleures performances qui permettront la meilleure précision. Exemple, en utilisant une balle Hornady A-max 75 grains qui pourra atteindre une vitesse de 3600fps.

Enfin, l'inconvénient du WSSM (et du non-super WSM légèrement plus long) est que les fusils chambrant cette cartouche ont moins de capacité en munitions et que par ailleurs, ils « brûlent » rapidement les canons. Ce qui n’est pas rédhibitoire pour le monde de la chasse, mais qui se trouve quand même beaucoup plus ennuyeux pour pratiquer le tir sportif !

Voici quelques exemples de groupements réalisés avec ce calibre :

 

Ici, un 1 groupe de 6 coups exécutés sur cible située à 100 Yds

Ici, il n’y a pratiquement qu’un gros trou !

 

Autre carton toujours réalisé à 100Yds

 

 

 

 

 

Conclusion

Winchester avait considérablement revu la forme des cartouches Magnum grâce à l'introduction en l'an 2000 des magnums courts et plus tard, des familles de magnums super courts. En 2003, les premières cartouches issues de cette conception, les .223 et .243 Winchester Super Short Magnums (WSSM), ont été introduites. Le .25 WSSM a été ajouté à la famille en 2004. L’étui de la .25 WSSM qui est presque qu’un pouce plus court, ce qui permet d’utiliser une action courte existante telle que celle utilisée par la famille de cartouches .308 Winchester. La .25 WSSM, comme toutes les cartouches ultra-courtes, est conçue pour offrir les mêmes performances qu'une cartouche « pleine longueur » mais tirée à partir d'un fusil à action courte.

Ceci dit, aucune de ces cartouches n'a réussi à conquérir une large part de marché. Cela est probablement dû en partie au fait que les trois cartouches avaient des performances similaires aux cartouches populaires existantes. De plus, les versions .223 et .243 ont très tôt acquis la réputation d'éroder rapidement les canons.

 Les cartouches Super Short étaient encore si nouvelles qu'elles n'avaient même pas eu le temps de devenir populaires alors que Browning a rapidement abandonné ses fusils chambrés en .223, .243 et .25 WSSM. Aux U.S.A, très peu de fusils de type AR sont encore actuellement chambrés en .25 WSSM, par exemple.

Tout cela est bien dommage, car bien qu’il existe encore actuellement un petit groupe de chasseurs, principalement aux États-Unis, qui possèdent des fusils et tirent des WSSM, et qui en sont très satisfaits des résultats, ce qui n’est certainement pas le cas en Europe. Pourtant, le calibre .25 WSSM est resté définitivement un favori parmi les fans de WSSM car la .25 WSSM reste une excellente cartouche et qu’elle ne mérite pas la triste histoire qu’elle a connu puisque son introduction s’est suivie de son retrait presque immédiat alors que le monde de la chasse commençait seulement à apprécier ses très grands avantages. En effet, la combinaison de la cartouche et du fusil adapté à la tirer devaient ravir les jeunes apprentis chasseurs qui désiraient s’essayer à la discipline de manière « soft » pour qu’ils puissent gagner en confiance. D’autre part, le fusil Winchester M70 aurait pu être construit avec, non seulement une action réduite, mais également avec une crosse réduite, encore mieux adaptée aux jeunes tireurs. Mais avec des « si », vous connaissez le reste de l’histoire … .

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

https://load-data.nosler.com/load-data/25-winchester-super-short-magnum-wssm/

https://www.shootersreference.com/reloadingdata/25-wssm-winchester-super-short-magnum/

https://www.barnesbullets.com/wp-content/uploads/2014/11/25WSSM.pdf

https://www.rcbs.com/rcbs-how-to-reload/rcbs-reference-tables.html

https://www.iammo.com/ammunition/rifle-ammo/coefficient/0.35/caliber/.25-winchester-super-short-magnum/mode/list/show/96

https://huntforever.org/2016/03/07/on-the-lighter-side-part-1/

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=TpVecUhgRQ4

https://www.youtube.com/watch?v=Ln0BpbopIo4

https://www.youtube.com/watch?v=X5rQUDjMi5A

https://www.youtube.com/watch?v=u3C-QaNQGvQ&list=UUOmJvqMEBKgQ8UJk714-UXA&index=17

https://www.youtube.com/watch?v=9z1QvhCEwRw

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche