Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 09:47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

Comme je l’ai déjà signalé lors du précédent article, je vous retrouve après une plus longue absence qu’à l’accoutumée parce que mes publications ne se feront plus que bimestriellement voire même, au fil du temps et des opportunités qui se présenteront à moi. Pour être avertis des publications futures, je vous invite donc à être attentifs à la réception de ma newsletter et pour ceux qui n’y sont pas encore inscrits, je ne peux que leur conseiller de le faire. Cette fois,  je reviens vers vous avec un article relatif à la .22 Nosler. C’est une cartouche à percussion centrale de calibre .22 (calibre .224) conçue par la firme Nosler. Elle est moderne, véloce et n’occasionne qu’un très léger recul ce qui en fait certainement un excellent choix pour pratiquer la chasse ou le tir sur cible à longue distance (TLD). 

 

Bonne lecture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

 

 

 

Il y a une bonne dizaine d'années d'ici, un « wildcatter » clairvoyant et entreprenant de l'Illinois répondant au nom de Roy Winnett a créé une cartouche qu'il avait appelée la .22 PDK (Prairie Dog Killer). La .22 PDK était basée sur une douille de 6.8 SPC, avec une capacité d'environ 36 grains. Mais ce qui était tout à fait innovant alors que finalement, cette cartouche n'offrait pas un avantage très substantiel par rapport à la .22-250 Rem, c’est que celle-ci pouvait être également tirée à partir d’une plateforme de type AR-15.

 

Pour rappel, le fusil AR-15 n'était pas le résultat d’un nouveau fusil en soi ou encore faisant suite à la création d’un tout nouveau calibre puisqu’il a été conçu autour d’une cartouche au calibre .223 Remington OTAN / 5.56. À la fin des années 1950, ArmaLite avait proposé l'AR afin de répondre à un besoin strictement militaire avec une arme tirant du calibre .223. Il y avait donc peu ou pas de préoccupation quant à la façon dont les cartouches fonctionneraient vraiment dans ce fusil en dehors de son utilité au combat. Personne n'aurait d’ailleurs pu prévoir le boom actuel de l'utilisation civile de cette plate-forme. Toujours est-il que l'AR-15 (sous ses différentes formes) est désormais devenu le fusil à percussion centrale le plus populaire aux États-Unis.

 

Cela dit, il existait aussi déjà d'excellentes cartouches d'usine développées spécifiquement pour une utilisation dans un semi automatique ou de type « AR » au-delà de la norme .223 / 5,56. Celles-ci incluaient les 6,5 mm Grendel, les 6,8 Rem SPC, ou encore les .300 BLK pour ne citer que quelques exemples. Certaines d'entre-elles sont d’ailleurs plus populaires et utiles que d'autres, mais elles ne venaient que s’ajouter aux autres pour cette catégorie de fusils.

 

Malheureusement et jusque là, aucune cartouche manufacturée en calibre .22 n'offrait une réelle amélioration des performances par rapport à la très fameuse .223 / 5.56. Et d'autre part, les passionnés d'AR-15 désiraient ardemment que leur gamme de cartouches soit aussi étendue que celle des carabines à verrou, y compris dans le calibre 22. Et alors qu’à l’époque, les chasseurs, les tireurs récréatifs et les tireurs de compétition étaient à la recherche d'un peu plus de performance, force était de constater qu’ils restaient sur leur faim et qu’ils devaient dès lors passer à une « Wildcat » bien travaillée, mais forcément moins accessible au plus grand nombre. D’autre part, l'intérêt croissant pour le tir à longue distance (TLD) entraînait une demande encore plus forte pour une cartouche plus rapide, « plus plate » et au recul très léger.

 

Apparemment, quelqu'un de chez Nosler en avait pris bonne note puisque son entreprise a vite repris le concept avec ce type de calibre pour le rendre encore plus pratique (nous verrons pourquoi plus loin dans l’article). En d'autres termes, le décor était planté pour une nouvelle cartouche de calibre .22 conçue pour être utilisée dans une plate-forme AR-15. En effet, depuis l'introduction de sa première cartouche en 2014, Nosler restait un peu sur sa faim après son fameux .26 Nosler, ce nouveau venu qui avait néanmoins placé la barre haute dans la gamme de ce type de munition, mais qui ne demandait qu’à s’étendre afin d’occuper d’autres segments de marché.

 

Lors de la conceptualisation de la cartouche sur la base d’un boîtier de 6,8 SPC étranglé, les ingénieurs ont dû prendre en compte les dimensions et les pressions de fonctionnement du puits du magasin AR-15 existant. Les dimensions du puits du chargeur dictent la longueur totale maximale et le diamètre optimal de la cartouche pour une alimentation fiable. Ils ont également dû prendre en compte les pressions que ce design pouvait supporter en toute sécurité. La pression moyenne maximale SAAMI (Sporting Arms and Ammunition Manufacturers) pour la .223 Rem. est de 55 000 psi, et cela est également devenu la norme pour la .22 Nosler.

 

Finalement, c’est en janvier 2017 que Nosler a présenté sa nouvelle cartouche lors du salon SHOT SHOW et qu’elle a fait un gros buzz lors de l'événement… les tireurs en ont été les tout premiers surpris ! La .22 Nosler a donc rejoint la famille des cartouches .26 Nosler (2014), .28 Nosler (2015), .30 Nosler (2016) et les cartouches .33 Nosler (2016) récemment introduites. Parmi ses nouveaux homonymes, le calibre .22 est sans doute le plus innovant puisqu’il amène la plate-forme AR-15 à un niveau supérieur de performance avec des cartouches à percussion centrale conçue dans un but précis: être la cartouche de calibre .22 la plus rapide et pouvant être facilement chambrée dans un fusil de type AR-15 standard ! Son objectif était de fournir aux tireurs une amélioration pratique des performances par rapport à la très populaire .223 Rem.

 

 

L'un des premiers fusils de production offert en .22 Nosler est le Colt Competition CRP 18-N

 

 

 

 

 

Ici, un fusil à verrou à action courte conçu pour tirer spécifiquement la .22 Nosler

 

Le modèle M48 Liberty de Nosler avec un canon de 24 pouces et un taux de rayure de 1: 8.

 

Nosler commercialisera plusieurs fusils dans le calibre .22 Nosler avec notamment, le Varmageddon AR (par Noveske), le M48 Liberty, l’Heritage et le Custom. Les autres fabricants de fusils ont également sorti les: Colt Competition / Bold Ideas, Midway / Bear Creek Arsenal, AXTS / Radian, War Sport, Barrett, NorthTec Defense, Noveske, etc.

 

 

La cartouche

 

 

 

 

Les cartouches spéciales pour l'AR-15 ne sont pas nouvelles. Pendant des décennies, les tireurs et les ingénieurs ont continuellement expérimenté différentes conceptions et permutations de cartouches dans le but d'améliorer d'une manière ou d'une autre les performances de l'AR-15. Comme nous venons de le voir, c’est en janvier 2017 que la firme Nosler a présenté sa .22 Nosler en arguant que celle-ci offrait 25% de capacité en plus et que dès lors, elle était près de 300 ips plus rapide qu'une .223 Remington / 5,56 OTAN.  

La mission dévolue à la .22 Nosler consistait donc bel et bien à pousser un projectile de calibre .22 à vitesse maximale et ce,  à partir d'un AR-15 qui ne nécessitait que des modifications minimales puisque sa conversion vers ce calibre pouvait désormais être effectuée avec un simple échange de canon.  C’est ce que je voulais dire en parlant de son côté « pratique » auparavant puisque les concepteurs de cette nouvelle Nosler voulaient que leur nouvelle cartouche soit accompagnée d’un changement très facile de calibre ou du moins, facilement réalisable à partir de n'importe quel fusil AR-15 standard.

En effet, plutôt que de nécessiter une conversion personnalisée coûteuse nécessitant des pièces et des pièces difficiles à trouver, le calibre .22 Nosler a été conçu en pensant au tireur de tous les jours en lui proposant soit un nouveau fusil dédié à ce nouveau calibre, soit un fusil existant converti audit calibre. La conversion la plus simple consiste donc simplement à installer un nouveau canon chambré en .22 Nosler. Et la cartouche utilise des chargeurs de 6,8 SPC qui sont facilement disponibles dans le commerce. C'est le seul autre changement nécessaire. En la concevant de cette manière, les ingénieurs ont créé une cartouche non seulement parfaitement adaptée au fusil AR-15 mais également au marché.

La .22 Nosler combine les meilleures caractéristiques des .223 et .22-250. Elle a la même longueur totale (2,260 pouces) que la .223 Rem, mais avec un corps plus « gros » de 0,420 pouce. Le diamètre et la conicité du boîtier de cette cartouche ressemblent à ceux du 6,8 mm Remington SPC. En effet, il est similaire à un boîtier de 6,8 mm Rem SPC qui a été allongé, rabattu, et dont l'angle d'épaule a été changé à 30 degrés, puis réduit au calibre .22.  Par conséquent, cette .22 Nosler n’est donc pas à proprement parler, une toute nouvelle cartouche. En fait, on pourrait presque dire que c'est une Winchester 30-30 qui a été raccourcie et réduite au calibre 22.

Tout comme la .223 Rem, elle est chargée à une pression moyenne maximale (MAP) dictée par la SAAMI de 55 000 psi, mais elle a une capacité de poudre de 18% supérieure à celle de la .223 Rem. Le boîtier de .223 contient 30,7 grains d'eau au sommet du cou, tandis que la.22 Nosler en contient 36,8. Cela représente une augmentation de capacité de 19,87% de poudre du moins, avec des balles à pointe balistique de 55 grains conformes aux spécifications de longueur globale des cartouches SAAMI.

Selon la base des données des charges publiées par Nosler sur sa balle de 55 grains, cela se traduit par une augmentation de la vitesse initiale d'environ 200 à 300 fps. Alors, peut-être que la .22 Nosler n'est pas une .22-250 Rem, mais c'est quand même nettement mieux qu'une .223 Rem. Cela dit, étant donné que les vitesses initiales sont plus rapides, et comme c’est souvent le cas, cela a un impact direct sur l’usure du canon et se traduit par conséquent par une durée de vie plus courte que celui d’un .223 Rem. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’avec juste un échange de canon et de chargeur, vous obtenez une arme avec laquelle vous pouvez désormais pousser un projectile de .22 Nosler 55 grains à partir d'un vrai AR-15 avec un gain de 20% de plus d'énergie initiale par rapport à un .223 Remington !

On notera que les offres initiales en cartouches .22 Nosler étaient une Varmint à pointe balistique de 55 grains pour les chasseurs et une cartouche de compétition personnalisée à 77 grains pour les tireurs de compétition et à longue portée. Fondamentalement, la charge de 77 grains conserve la même énergie à 500 yards qu'une .223 Rem. 77 grains. Cette augmentation des performances intéressera les chasseurs et les tireurs de compétition.

 

Ses caractéristiques intrinsèques

 

 

 

 

Spécifications techniques:

• Calibre:  .22

• Balle:  55 gr. Balistique Tip Varmint (testé), 62 gr. Varmageddon, 77 gr et autres

• Coefficient balistique:  .267 pour la 55 gr. et, .340 pour la 77 gr.

• Vitesse initiale ( fps annoncée avec canon de 18 pouces):  3350 fps pour la 55 gr. et, 2950 fps en 77 gr.

• Énergie (annoncée pi-lb):  1370 pour la 55 gr., et 1488 pour la 77 grains.

 

 

Ses dimensions (avec 1 pouce = 25,4mm)

 

 

 

 

 

Ses caractéristiques résumées :

 

 

 

La douille et son culot

 

 

 

 

A gauche, une.223 Remington et la. 22 Nosler à droite.

 

 

 

 

Comparaison des dimensions d’une .22 Nosler à gauche et d’une .223Rem. à droite

 

 

 

La .22 Nosler est une cartouche de belle apparence, un peu plus grosse que la traditionnelle .223 Rem, mais de longueur similaire. Elle utilise une amorce SR « Small Rifle ». L'épaulement est légèrement en retrait par rapport à celui de la cartouche de 5.56 pour éviter, par mesure de sécurité, de savoir loger accidentellement une cartouche de 5.56 dans un fusil dédié au calibre .22 Nosler.

 

Comparaison de deux .22 Nosler avec deux .223 Rem.

 

 

De gauche à droite, la .22 Nosler Trophy Grade Varmint 55grs Ballistic Tip puis, une Match Grade 77grain BTHP Hornady, une .223Rem Match BTHP 75grs et une 223 RemV-MAX 53grs Hornady Superformance.

 

 

Comparaison des dimensions d’une .22 Nosler avec une .223Rem. et une .224 Valkyrie

 

 

 

 

Ici, une boîte de .22 Nosler 55 gr Hornady V-Max

 

 

 

Ici, une boîte de Varmageddon .22 Nosler à pointe creuse 62gr

 

 

Ici, une boîte de .22 Nosler Ballistic Tip Varmint 55 gr

 

 

 

 

 

Quid de la chasse avec cette cartouche ?

 

 

Alors que Nosler a attiré beaucoup l'attention dans le monde de la chasse avec l'introduction de plusieurs cartouches de fusil telles que les .26, .28, .30 et .33 Nosler qui étaient « parentées » au vieux .404 Jeffrey et qui sont toutes des cartouches très grandes, très puissantes et conçues pour être utilisées dans des fusils à verrou pour la chasse au gros gibier ou pour le tir à des distances extrêmes, la .22 Nosler est principalement dédiée aux prédateurs et aux varmints, mais il ne fait aucun doute que cette cartouche peut également être utilisée pour les cerfs (si toutefois cela est autorisé dans votre pays !) et les porcs sauvages. Il n'en reste pas moins vrai qu’elle devient éthiquement très délicate pour la chasse au gros gibier. En effet, une mise à mort propre est de la responsabilité morale et éthique de chaque chasseur et pour atteindre ces objectifs, cela nécessite d’avoir une arme et des munitions précises, fiables et de puissance adaptée au gibier visé.

Pour les tireurs de varmint, cette cartouche transportera plus d'énergie avec moins de chute de balle à longue portée. Par ailleurs, un aspect souvent négligé de la balistique terminale est la vitesse d'impact nécessaire pour optimiser l'expansion des balles. Avec sa vitesse plus élevée, la nouvelle balle de .22 Nosler offrira une bonne expansion de la balle à de plus grandes distances.

Quant au fusil de type AR-15, il est bien adapté à la chasse aux prédateurs et spécifiquement pour les coyotes aux USA mais, lorsqu'il est utilisé avec les canons courts communs (18 pouces), sa précision retombe quelque peu.

Enfin, pour ceux qui s’intéressent à son rechargement, les données et paramètres peuvent être trouvés sur le site Web de Nosler.

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

Comme nous l’avons vu en début d’article, la cartouche .22 Nosler n’est que le résultat d’un « nouveau design » car celle-ci n'est pas basée sur une cartouche parente comme le sont la plupart des cartouches spécialisées existantes. Toutefois, elle offre la plupart des avantages balistiques de la 22-250, mais dans une configuration compatible avec la plate-forme du fusil AR-15. Par ailleurs, elle ajoute environ 23% de capacité par rapport à la .223 Remington. Cela signifie que la .22 Nosler est essentiellement à « mi-chemin» entre la .223 Remington et la 22-250.  La .22 Nosler étant plus proche de la vitesse de la 22-250 par rapport à la .223 Remington et d’ailleurs, à environ 600-800 yards, la. 22 Nosler présente une amélioration considérable par rapport à la.223 Remington.  Ceci apparaît clairement (voir graphique, ci-dessous) lorsque l’on examine les drops respectifs de ces trois cartouches, il est clair que la .22 Nosler et la 22-250 montrent de bien meilleures performances que la .223 Rem et ce, tout au long de leur trajectoire et jusqu’à 1.000 yards !

Graphique tiré de : 22 Nosler Overview: Cartridge, Ballistics, AR-15 Conversion

 

Sur ces drops comparatifs, nous pouvons remarquer l’égalité des trois cartouches jusqu’à environ 300 yards puis, de la .22 Nosler avec la 22-250 jusqu’à 500 yards alors que la .223 Rem va chuter plus drastiquement dès les 400 yards. On relèvera la légère supériorité de la 22-250 dès les 550 yards.

La .22 Nosler offre une augmentation substantielle de la puissance par rapport à la .223 Remington. Elle a environ 20% de capacité en plus, et à tout poids de balle donné, elle verra sa vitesse augmenter de 300 à 350 pieds par seconde par rapport à l’autre. Pour mettre cela en perspective, c'est la différence que l’on retrouve entre une .308 Winchester et une .300 Winchester Magnum. Je pense que l’on peut dire qu’à l'heure actuelle, il s'agit de la cartouche 22 à percussion centrale manufacturée la plus puissante disponible pour une plate-forme AR-15.  Nota bene : Lire «le plus puissant» comme étant «le plus rapide» - la vitesse et l'énergie sont interdépendantes.

Cela dit, la .22 Nosler offre clairement certaines des meilleures balistiques que vous puissiez obtenir d'un AR-15 et bien qu'elle ne frappe pas aussi fort, elle tire plus plat et gère le vent presque aussi bien que la cartouche de 6.5 Grendel, par exemple.

 

 

Ici, un tableau balistique comparatif de la .22 Nosler avec une .223 Rem.

Tableau comparatif des vitesses, énergies et drops respectifs.

 

 

Comparaison de sa balistique avec celle de la .223 Rem en quelques chiffres :

En fluo, son énergie de 30% supérieure à la .223 Rem.

 

 

Jetons maintenant un petit coup d’œil sur ses performances balistiques de la 55 gains :

Source : shooterscalculator

 

 

Ici, le drop de la .22 Nosler en comparaison avec ses concurrentes

 

Nous constatons au vu de ce graph que jusqu'à 400 yards, les drops restent pratiquement identiques. Mais dès les 500 yards, ces balles vont commencer à suivre une trajectoire différente et c’est singulièrement, la 204 V-Max 40grains qui va établir sa supériorité jusqu’au bout de la trajectoire. Par contre, les Nosler 55 et 40 grains vont chuter pratiquement de la même manière  avec un légère supériorité pour la 40 grains BT benchmark et ce, jusqu’à 900Yards. Nota bene : bien évidemment, ces balles ne sont pas tout à fait comparables puisque leur poids est différent.

 

 

Résultats au stand

 

 

 

 

Dans un fusil Nosler, et avec une Ballistic Tip Varmint à 55 grains doté d’une vitesse initiale annoncée de 3350 fps à la sortie d'un canon de 18 pouces, on arrive à produire des groupes de trois coups à 100 mètres d'une moyenne de 0,51 pouce. Les groupes faits avec le même fusil et des Custom Competition 77 grains (avec une vitesse initiale annoncée de 2950 fps) mesurent en moyenne 0,68 pouce. Il s'agit ici d'une cartouche pour tir sur cible à longue portée avec une balle lourde à coefficient balistique élevé (0,340).  On constate donc qu’il s'agit clairement de deux charges précises, et on ajoutera que leur faible recul en fait également un excellent choix pour la  compétition. Bien entendu, et comme toujours avec l’utilisation de cartouches extrêmement rapides telles que celle-ci, la dispersion des impacts de balles sera corrélée avec le réchauffement du canon. En ce qui concerne la durée de vie du canon, Nosler estime qu’on devrait pouvoir tirer environ 2.000 cartouches en compétition et jusqu'à 4.000 cartouches, si celles-ci sont utilisées dans un fusil de chasse. Selon cette source, c'est un peu mieux que la .22-250 Rem.

Alors, pourriez-vous tirer de la .22 Nosler dans des compétitions de tir à très longues distances ? Et bien, non, car ce n'est pas une cartouche « à 1000 yards » et d’ailleurs, Nosler ne le prétend pas non plus car elle est complètement surclassée par toutes les cartouches déjà en compétition à cette distance. Par contre, pour du TLD à « l’Européenne », elle fera merveille. Mais attention, dans toute compétition à des distances inférieures à 300 mètres, la vitesse de la. 22 Nosler à elle seule ne constitue pas non plus vraiment un avantage significatif. Ce sera à vous de voir sur le terrain et avec les moyens dont vous disposez. En réalité, là où elle va vraiment faire la différence, c’est dans des distances de tirs qui vont de 300 à 600 mètres, et donc là où la trajectoire plus plate de la .22 Nosler commencera vraiment et comparativement à porter ses fruits face à ses concurrentes.

 

Voici un groupe de 3 tirs centrés avec des Nosler 55 gr à 100 yards

 

 

 

 

Ici des tirs réalisés avec des Custom Competition 77 grains 

 

Stupéfiant groupe de cinq coups réunis presqu’en un seul trou !

 

 

A titre de comparaison des performances, on notera qu’à 400 mètres, la .22 Nosler tire plus de 12 pouces plus plat que la .223 Rem. et se retrouve à égalité avec la 6.5 Creedmoor en termes de trajectoire sur cette distance. À 600 mètres, la .22 Nosler tire 42 pouces plus plat que la .223 Rem et n'est qu'à 10 pouces derrière la 6.5 Creedmoor. Tirée à partir d'un canon de 24 pouces, la .22 Nosler est capable de presque égaler les performances de la .22-250 Rem. Mais, attention, ce ne sera évidemment jamais l’équivalent parfait d’une .22-250 Rem.

 

 

 

 

 

Conclusion générale

 

 

 

 

 

La .22 Nosler est, comme le dit Nosler elle-même, le «plus petit membre de la famille des cartouches Nosler». Avec la sortie de cette cartouche, on peut dire que la firme a atteint son objectif. Le but de Nosler était de tirer le meilleur parti d'un calibre .22 dans l'AR-15.  Mission accomplie puisque c’est bien le cas et que  la cartouche est balistiquement supérieure à la .223 Rem ainsi d’ailleurs qu’au 5,56x45 mm OTAN dans toutes la gamme des trajectoires, de déviation au vent, et d’énergie sur la cible.

 

La .22 Nosler a été conçue pour offrir une augmentation substantielle des performances externes et de la  balistique terminale par rapport à la .223 Rem. Nosler revendique d’ailleurs une augmentation de la vitesse et de l'énergie à 500 mètres de respectivement 14% et 30%. Une augmentation des performances de cette ampleur ne peut être obtenue qu’en augmentant la capacité de la douille, ou en augmentant la pression de fonctionnement et comme nous l’avons vu, Nosler a choisi la première solution.

 

La chasse et la compétition seront ses utilisations les plus évidentes. Elle devrait intéresser les « Varminters » à longue portée, ainsi que ceux qui utilisent déjà un AR en .223 Rem. Il en sera de même pour les tireurs de compétition. Hélas, même si on pourrait se dire que la .22 Nosler pourrait trouver sa place dans un fusil à verrou de classe High Power Match, ses performances ne s'améliorent malheureusement pas suffisamment par rapport aux cartouches de 6,5 mm avec leurs balles au BC rapides et plus lourdes que la 0,224 pouce déjà utilisées avec succès dans les fusils de classe Match. Néanmoins, gageons que les .22 Nosler apparaîtront bientôt en masse sur les lignes de tir dans un avenir pas trop lointain.

 

 

 

 

Voici une série de liens et de vidéos relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

 

 

https://load-data.nosler.com/load-data/22-nosler/

https://www.nosler.com/22-nosler

http://bulletin.accurateshooter.com/2018/06/22-nosler-high-performance-22-caliber-cartridge/

https://www.midsouthshooterssupply.com/dept/ammunition/rifle/22-nosler

https://ultimatereloader.com/2017/11/15/reloading-the-22-nosler-an-overview/

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=9O3nssByt70

https://www.youtube.com/watch?v=DQ6qIXo9V4A

https://www.youtube.com/watch?v=UfS83cuNyQI

https://www.youtube.com/watch?v=HnoHZDxRZ2s

https://www.youtube.com/watch?v=Uew__uJX_40

https://www.youtube.com/watch?v=1Z_9Jljt0Vk

https://www.youtube.com/watch?v=-FB4pXZVv8U

https://www.youtube.com/watch?v=qlV-HbELPQM

 

https://www.youtube.com/watch?v=pmOBE7Ex5-Y

 

 

 

 

Pour lire davantage d’articles, consultez ma table des matières

En cliquant ici

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Super article. Pour la régulation des renard ça doit être un bon calibre.
Répondre
M
Merci pour votre commentaire ainsi que de faire partie de mes lecteurs.
A
Merci c’est comme à chaque fois passionnant et instructif. Je ne connaissais pas et les explications sont claires complètes et compréhensibles meme pour un amateur.<br /> <br /> Encore bravo
Répondre
T
Merci beaucoup pour votre aide et pour votre gentillesse professionalite je suis très contente de recevoir toujours votre explication sur le cartouche le nouveau calibre e toute votre programme balistique je domande excuse moi pour mon français je suis étranger er merci beaucoup OVERBLOG e a tout le groupe équipe
Répondre
M
Merci pour votre gentil commentaire ainsi que d'être un de mes fidèles lecteurs

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche