Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 18:34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

Je vous retrouve après une plus longue absence qu’à l’accoutumée, mais il en sera désormais de même pour les articles à venir. En effet, mes activités et mes autres aspirations ne me permettant plus d’être aussi constant dans mes publications comme cela est le cas depuis dix longues années ininterrompues, je ne vous retrouverai donc plus systématiquement chaque mois et me dirigerai plutôt vers des publications bimestrielles voire même, au gré de mes possibilités ou encore au fil des opportunités qui se présenteront à moi. Je vous remercie d’ores et déjà pour votre compréhension et pour votre fidélité. Aujourd’hui, je reviens vers vous avec article relatif à la .224 Valkyrie (calibre .224). C’est est une excellente cartouche à longue portée et au léger recul tant pour les tireurs TLD que pour les chasseurs.

 

Bonne lecture

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

 

C’est bien connu, année après année, les fabricants de munitions tentent constamment de sortir des nouvelles cartouches avec l’objectif qu’elles soient les plus révolutionnaires et les plus performantes du marché. Quid novi ? Et bien, une des petites dernières qui est sortie est la .224 Valkyrie. L'histoire de cette .224 est enracinée dans le tir de compétition TLD. En effet, alors qu’avant sa sortie, les cartouches comme la .308 Winchester, la 6.5 Creedmoor ou encore d’autres issues des « Wildcat cartridges » dominaient la compétition à longue distance, et bien que ces cartouches étaient fort utiles, il y avait néanmoins une demande croissante pour obtenir une cartouche pouvant être tirée à partir d’une petite plate-forme de type AR-15, légère, à faible recul, et qui pouvait encore rester précise et efficace à 1000 mètres, voire plus.

 

Pour répondre à ce besoin, Federal Ammunition, l'une des sociétés de munitions des plus prospères au monde, a mené des recherches à partir de sa cartouche 6.5 SPC pour se diriger vers un tout nouveau design en amincissant le cou pour qu'il contienne une balle plus petite. Cependant, dès le début, ils ont entrepris la construction d’une cartouche capable également d'utiliser des balles plus longues, plus lourdes et plus aérodynamiques.

 

L'idée originale était de se rapprocher des vitesses de la .22-250 avec une cartouche qui fonctionne dans un « AR » léger ou dans un fusil de sport moderne (MSR) en utilisant des balles de chasse et qu’elle pousse également des balles plus lourdes (80 à 90 grains) à 2700 ou 2800 fps à destination des tireurs de précision et de compétition.

 

La .224 Valkyrie utilise le même diamètre de balle que la 5,56 × 45 mm OTAN avec un boîtier plus grand et rétréci à du 6,8 SPC, permettant d’y loger des balles plus lourdes et qui partent à une vitesse initiale plus élevée. Et tandis que les cartouches à action longue nécessitent généralement une plateforme de type AR-10, avec un verrou de 6,8 SPC et un canon de .224, la .224 Valkyrie quant à elle, est compatible avec l'AR-15 qui est plus compacte.

 

 

 

 

Finalement, c’est en 2018 que les ingénieurs balisticiens de chez Federal ont sorti leur nouvelle cartouche officiellement dénommée la .224 Valkyrie et que celle-ci a été présentée en janvier 2018, lors du SHOT Show à Las Vegas. La .224 Valkyrie a connu un succès immédiat et depuis lors, elle n'a fait que gagner en popularité dans le monde entier. Beaucoup de tireurs TLD commencent d’ailleurs à la préférer à la 6.5 Creedmorr.

 

Ceci dit, comme nous l'avons noté en début d’article, certaines cartouches encore utilisées aujourd'hui ont parfois plus d'un siècle d'histoire derrière elles. Mais la .224 Valkyrie qui est sortie en 2017-2018 en a très peu. Pour cette raison, et singulièrement en Europe, les amateurs de tir sur cible et/ou certains chasseurs hésitent encore à l’adopter. Au lieu de cela, ils attendent plutôt de voir si elle va vraiment gagner en popularité car si ça ne devait pas être le cas, ils craignent de se retrouver coincés avec un fusil pour lequel les munitions resteraient rares et chères. Mais il semble qu'avec une telle précision et sa puissance sur de longues distances, elle est quand même normalement appelée à se vulgariser davantage. Bien évidemment, la pandémie due au Sars-CoV-2 et les fermetures à répétition de nos stands qui en découlent ne devraient pas contribuer à son développement à très court terme !

 

Enfin, pour la petite histoire, les Valkyries étaient des jeunes filles de la mythologie nordique qui servaient le dieu Odin qui régnait sur le royaume d'Asgard. Odin envoya des Valkyries sur les champs de bataille pour choisir la moitié des tués qui étaient dignes d'aller dans la vie après la mort dans un magnifique palais à Asgard appelé Valhalla (« salle des tués »). Les morts de Valhalla étaient considérés comme des héros et faisaient l’objet de somptueuses fêtes par les Valkyries. « Valkyrie » signifie donc : « sélectionneuses des tués », nous pouvons donc supposer que la connotation à peine voilée du terme employé est que la cartouche .224 Valkyrie était vouée à aller sur un  champ de bataille, et de… « choisir les morts » avec sa précision et puissance à longue portée ?! Pour terminer l’anecdote, on signalera quand même que l’armée américaine s’y est fortement intéressée.

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

Depuis octobre 2017, c’est l’enthousiasme général autour de ce nouveau calibre fourni par Federal et dont la balle de 90 grains reste supersonique à plus de 1300 m !  Il occasionne moins de recul que le 6,5 Creedmoor, lequel porte c’est vrai, de plus grosses balles (130-140 grains) avec la même trajectoire et la même tenue au vent, mais avec des munitions bien moins chères, et le tout sur les bases mécaniques d’un AR-15.

L'idée d'un .224 rapide (.223 ou 5,56 mm) n'est pas nouvelle, elle existe depuis des décennies et la Valkyrie se situe d’ailleurs entre la .223, la .22-250 très rapide, et la .22 Nosler, qui sont deux versions différentes du même concept. Lors de sa mise sur le marché, la cartouche .224 Valkyrie était connue sous un autre nom :  la 30 Remington / 6.8 SPC. Cela signifie qu'il s'agit d'un 6.8 SPC qui a été légèrement réduit et qui contient une balle de calibre .22. La .224 Valkyrie a exactement le même diamètre que les .223 / 5,56.  

Cela a donc conduit à une balle très similaire à la .223 Remington, mais avec un boîtier plus court, légèrement plus large et une balle plus longue et surtout avec une vitesse beaucoup plus grande et un coefficient balistique plus élevé. En fait, il s'agit du boîtier parent de la .30 Remington / 6.8 SPC réduit à un calibre .224 et d’ailleurs, les magasins du 6.8 SPC existants fonctionnent avec la Valkyrie dans un AR-15.

Idéalement couplée avec un canon de 21 pouces au pas de rayures de 1:7 pouces, la .224 Valkyrie utilise la même quantité de propulseur que la 6,5 SPC mais l'utilise pour lancer une balle plus légère. Le résultat est une ogive au vol long et rapide qui peut, avec une précision relative et une énergie soutenue, frapper une cible à 1000 mètres ou plus. La balle possède un coefficient balistique (BC) élevé et alors qu’elle a été conçue pour offrir une précision à longue portée, avec une gamme de cartouches de qualité match avec des jaquettes plus épaisses, des amorces sensibles et/ou des balles Sierra, elle est vraiment une option très attrayante pour la pratique du TLD.

Les munitions d'usine .224 Valkyrie de Federal sont chargées avec la Sierra MatchKing 90 grains dont le BC en G1 est de .563, ce qui est légèrement supérieur à celui de la balle ELD Match 6,5 mm 130 grains d'Hornady qui est utilisée dans le 6.5 Creedmoor. La nouvelle balle ELD Match à 88 grains d'Hornady a un BC de 0,545 et est chargée dans les munitions .224 Valkyrie de la société.

Federal proposait à l’origine quatre chargements : la .224 Valkyrie 90 grains, Gold Medal Sierra MatchKing, 60 grains, Nosler Ballistic Tip Varmint, 90 grains, Fusion MSR et la American Eagle TMJ75 grains.

Elles sont plus chères que les autres cartouches .224, mais de nos jours, les performances de ces munitions sont encore à peu près inégalées.

 

 

La cartouche et ses caractéristiques intrinsèques

 

 

 

Le boîtier de la .224 Valkyrie est basé sur le 6,8 SPC Remington, réduit au calibre .22. Le diamètre du corps de la .224 Valkyrie est le même que celui du 6,8 SPC, donc des chargeurs 6,8 SPC sont nécessaires pour la Valkyrie. L'épaule de la Valkyrie est quelque peu repoussée pour donner aux balles beaucoup « d'espace ogive » pour savoir recevoir de longs projectiles. L'une des vertus de la Valkyrie est que la longueur totale maximale de la cartouche (COL) est de 2,26 pouces afin qu'elle puisse rentrer dans un chargeur « AR ».

SAAMI l'a répertorié avec une pression moyenne maximale (MAP) de 55.000 psi sur sa fiche technique, et après tests, pour les vitesses initiales suivantes :

•          60 gr à 3300 ips

•          75 gr à 3000 images par seconde

•          90 gr à 2700 ips

 

 

Ses dimensions (avec 1 pouce = 25,4mm)

 

 

 

 

 

Dimensions de la .224 Valkyrie :

•          Diamètre de la balle: .2245 pouces

•          Diamètre de la jante: 0,422 pouces

•          Longueur du boîtier: 1,6 pouces

•          Longueur totale: 2,26 pouces

•          Taille de balle: de 60 à 90 grains

 

Spécifications de la cartouche .224 Valkyrie :

•          Cartouche parent : 6,8 SPC

•          Capacité en eau : 31,2 grains remplis à la bouche de la douille

•          Amorce : small rifle

•          Limite de pression : 55,000 PSI

•          Taux de rayures : 1: 7

 

 

Ses caractéristiques résumées :

 

 

 

Ici, la douille et son culot

 

 

Comparaison de ses dimensions avec les calibres concurrents

De G à D, une.223 Remington, la. 22 Nosler et la .224 Valkyrie

 

 

Ici, une boîte de Federal Premium Gold Medal 90 gr Sierra MatchKing HP

 

 

 

 

Ici, une boîte de Hornady Noire 75gr BTHP

 

 

 

Ici, une boîte Hornady ELD Match 88 gr avec une pointe en polymère

 

 

 

 

 

 

Quid de la chasse avec cette cartouche ?

 

 

 

De nombreux chasseurs européens ne savent probablement pas grand-chose de la .224 Valkyrie et ceci est parfaitement compréhensible puisque finalement, elle n’est apparue qu’en 2018 aux USA et ce, environ un an après que Nosler n’ait sorti sa .22 Nosler. Cette dernière fera probablement l’objet d’un article du blog à paraître dans les mois qui viennent.

Le calibre .224 Valkyrie est conçu pour le tir à longue distance tout comme pour la chasse à longue distance. En effet, qu'il s'agisse de cibles en acier, en papier, ou encore pour la chasse au varmint ou encore pour un plus gros gibier de taille petite à moyenne, il est polyvalent. Il a été développé pour imiter la balistique à longue portée du très populaire 6.5 Creedmoor, mais dans un boîtier plus petit, avec la réduction correspondante du recul et des coûts de mise en œuvre inférieurs. Il s'intégrera confortablement dans les fusils AR-15, bien que la firme Federal souligne qu'il est également extrêmement efficace dans les carabines à action courte.

 

En plus de fabriquer des munitions adaptées au tir à longue distance, Federal a également choisi de fabriquer une gamme de munitions pour cette cartouche adaptée à la chasse au gros gibier et qui fonctionne toujours bien dans un fusil de sport moderne. Mais la plupart sont des carabines à verrou destinées à la chasse au varmint utilisant des balles de 55 grains ou des balles plus petites alors que peu utilisent des projectiles plus lourds (60 à 90 grains) comme la .224 Valkyrie.

Certaines charges offrent également une amélioration modeste des performances par rapport au .223 Remington pour la chasse aux prédateurs et au varmint.

Bien que l'utilisation d'une cartouche de calibre .22 pour chasser le gibier de la taille d'un cerf (en particulier avec des balles plus légères) soit encore un sujet quelque peu controversé, la charge de 90 grains est l'une des meilleures options sur le marché. La charge de 90 grains est acceptable pour les cerfs au-delà de 225 mètres. Cela étant dit, il n’est certainement pas recommandé de tirer un gros gibier à 500 mètres avec cette cartouche ! Néanmoins, et bien que le tir habile et expérimenté soit toujours requis, les chasseurs pourront avoir plus confiance en leurs tirs et viser un gibier qui se trouve plus éloigné d’eux.

En fait, des munitions plus grosses se déplaçant à des vitesses plus rapides vont inévitablement fournir plus d'énergie à l'impact. Ceci est crucial pour les chasseurs, mais aussi pour les agents des forces de l'ordre et les militaires qui comptent tous sur leurs munitions pour frapper rapidement et fort. La balistique terminale est donc un facteur important pour les chasseurs qui cherchent à neutraliser leurs proies en un seul coup de feu.

Cette cartouche devrait permettre des neutralisations rapides et éthiques du gibier dans la " normale " des distances de chasse (moins de 300 mètres). Au-delà, elle y sera certes encore ultra précise, mais avec un impact déjà « limite »  au plan de l’éthique: 841 Joules à 500 m et de 500 à 1000 m !

Mais ce qui est aussi différent en comparaison avec d’autres cartouches, c’est le niveau des fournitures car les sociétés de fabrication de munitions fournissent une gamme assez étendue pour la .224 Valkyrie. Alors que Federal a bien entendu lancé sa propre cartouche, Hornady, quant à elle, fabrique également une charge ELDM de 88 grains, et d'autres firmes s'alignent également. Les fabricants de carabines ont fait de même et notamment plusieurs fabricants d'AR tels que : Diamondback, Mossberg, CMMG, Radical Firearms, Stag Arms et Savage Arms (entre autres) produisent tous actuellement des fusils chambrés dans le calibre .224 Valkyrie. De plus, si vous possédez déjà un AR-15, vous pouvez simplement demander à votre armurier de le modifier au lieu d'acheter une toute nouvelle carabine, ce qui non seulement vous permettrait d'économiser de l'argent, mais vous permettrait aussi d'utiliser la plupart de votre équipement actuel.

Comme la .223 Remington, la .224 Valkyrie est également une très bonne cartouche varmint. Pour cette raison, Hornady propose la .224 Valkyrie dans le cadre de sa gamme de munitions Varmint Express. Chargée d'une balle V-Max de 60 grains à 3300 pieds par seconde, il s'agit d'une charge de chasse de varmint très précise et extrêmement plate à toutes les distances pratiques. Attention, ces balles à grande vitesse et à expansion rapide ne conviennent pas à la chasse au gros gibier, mais elles sont absolument dévastatrices pour les varmints et les prédateurs.

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

La principale source de la renommée de la .224 Valkyrie est qu'elle reste supersonique (plus rapide que la vitesse du son) bien plus longtemps que toutes les autres cartouches à action courte. En fait, elle surpasse même plusieurs cartouches à action longue. Pour rappel, une balle qui se déplace plus vite va évidemment toucher sa cible beaucoup plus rapidement. Et donc, étant donné que la balle se déplace si rapidement dans les airs, il y a beaucoup moins de temps pendant lequel elle pourrait être affectée par des éléments extérieurs tels que des vents de travers et la gravité en général, et donc au final, elle sera plus précise.

Plus important encore, la cartouche a été spécialement conçue autour d'une balle Sierra MatchKing (SMK) 90 grains avec un BC élevé et à 2700 ips, ce qui était une performance absolument inouïe pour une cartouche de fusil de calibre .22 qui s'adapte à une plate-forme AR-15 … surtout à cette l'époque !

Comparées à d'autres cartouches couramment utilisées dans les fusils de style AR-15, ces longues et super-aérodynamiques Sierra MatchKing conservent exceptionnellement bien l'énergie, sont très résistantes à la dérive au vent et ont une trajectoire très plate à longue portée. En effet, Federal annonce que cette charge est supersonique au-delà de 1300 mètres et vante sa cartouche comme étant une excellente option pour engager des cibles à plus de 1000 mètres !

À 1000 mètres avec un zérotage fait à 100 mètres, la MatchKing 90 grains sortant de bouche à 2700 fps chutera de 392 pouces, déviera de 93 pouces dans un vent de travers de 10 mph, et vous permettra d’espérer réaliser des groupes de 10 pouces ! Mais attention, si vous voulez vraiment tirer avec votre .224 Valkyrie à 1200 mètres, vous devrez nécessairement opter pour un canon long (24 pouces, par exemple). Pour couronner le tout, la cartouche permet tout cela tout en ne générant que très peu de recul.

 

 

Sa balistique en quelques chiffres :

 

 

 

 

L'intérêt pour le tir de précision à longue portée a connu une croissance considérable au cours des dernières années. Dans le même temps, la popularité des fusils de style AR-15 a considérablement augmenté auprès des  tireurs sur cible ainsi d’ailleurs que chez les chasseurs à longue portée. Sans surprise, les grands fabricants de munitions et de fusils ont développé un certain nombre de nouveaux produits afin de satisfaire ce nouveau segment de marché souhaitant des capacités de précision à longue portée dans une plate-forme AR-15.

La douille de la .224 Valkyrie offre beaucoup de capacité et couplée à une arme dotée d’un pas de rayure du ultra-rapide de 1:7 pouces, elle permet effectivement de pousser de longues balles, plutôt lourdes à des vitesses qui restent supersoniques à 1300 mètres, voie même au-delà.

Bien entendu, vos performances dépendront fortement du produit spécifique tiré ainsi que du fusil que vous utiliserez. Cependant, lorsque vous regardez les statistiques balistiques de la .224 Valkyrie, vous constatez immédiatement que c'est une sacrée cartouche, rapide et énergique. Elle offre une trajectoire plate avec la plupart des munitions manufacturées et des fusils standards d’usine vendus partout dans le commerce. Ceci dit, si vous êtes un as du rechargement, vous pourrez encore augmenter sa précision.

Mais comme déjà dit, c'est la vitesse à longue distance pour laquelle elle maintient des vitesses supérieures à 1500 ips, qui distingue cette cartouche de la plupart de ses concurrentes. Cette vitesse qui se traduit par des trajectoires plus droites et plus d'énergie d'impact est due en grande partie à l'excellent coefficient balistique de la balle.

 

Jetons un petit coup d’œil sur ses performances balistiques :

 

 

 

 

Source : shooterscalculator

 

Ici, le drop comparatif de la .224 Valkyrie avec des cartouches concurrentes

 

Nous constatons au vu de ce graph que jusqu'à 125 yards, les drops de la 6.5 Grendel 123 gr SST, 5.56 NATO 56 gr GMX Superformance, la .224 Valkyrie 90 gr Fed Fusion SP et .300 Blakout 135 gr FTX restent pratiquement identiques. Ce qui est normal, vu cette faible distance, mais dès les 150 yd, ces balles vont commencer à suivre une trajectoire différente et singulièrement, la .300 Blackout qui va chuter drastiquement dès les 250 Yards. Par la suite, les trois autres auront un drop pratiquement similaire avec une quasi égalité entre la .224 Valkyrie et la 6.5 Grendel. Evidemment, ces balles ne sont pas tout à fait comparables puisque leur poids est différent.

 

 

Résultats au stand

 

 

 

 

La .224 Valkyrie affiche une vitesse supersonique encore au-delà de 1300 mètres ainsi qu'un recul d'environ 50% inférieur à celui d’un .308 Win. Offrant plusieurs charges à des fins multiples, Federal et Hornady ont toutes deux pris la relève avec la performance de leurs balles. La .224 Valkyrie est ainsi capable de produire une précision sous le MOA quand elle tirée dans un bon fusil comme par exemple, le CMMG Mk4 DTR2 (cliquer le lien pour voir la vidéo) et avec un canon de 24 pouces.

A titre d’exemple aux USA, la cartouche est devenue un choix très intéressant pour pratiquer le tir de compétition PRS (Precision Rifle Series). En effet, pendant les compétitions PRS, les tireurs doivent rapidement engager des cibles dans une gamme de distances et au-delà de 1000 mètres. La compétition est chronométrée, mais la performance ne se limite pas qu’à performer en tirant simplement de petits groupes de coups bien placés. La capacité de faire des tirs de suivi rapides et de corriger rapidement les ratés est également extrêmement importante, en particulier dans des conditions venteuses. Les tireurs ne peuvent pas non plus utiliser des balles plus grandes que des 0,308 ″ ou encore avec une vitesse supérieure à 3 200 pieds par seconde. Pour ces raisons, les cartouches à haute vitesse (jusqu'à un certain point), le tir plat, l'alésage moyen et les cartouches à recul doux avec une longue durée de vie du canon ont un gros avantage dans ces compétitions.

Cela dit, les cartouches comme le 6 mm Creedmoor, le Lapua 6x47 mm, le 6XC, le 6.5 Creedmoor et le 6.5 × 47 Lapua présentent tous des avantages substantiels par rapport à la 224 Valkyrie en termes de trajectoire et de résistance à la dérive du vent. Et il faut bien le dire, les munitions de .223 Remington, bien qu'extrêmement populaires, n'ont tout simplement jamais atteint ces distances avec grande précision et constance.

Bref, vous l’aurez compris, si vous tirez régulièrement à des distances d'environ 1000 mètres ou si vous prévoyez de le faire à l'avenir, considérez qu’un AR-15 au calibre .224 sera un excellent investissement pour obtenir une plus grande précision par rapport au calibre .223 et une plate-forme plus légère par rapport aux cartouches à action longue. En plus, je me dois de mentionner le fait qu’un .224 Valkyrie a également tendance à coûter moins cher que les cartouches comparables à action longue.

En revanche, si vous ne tirez jamais à plus de quelques centaines de mètres comme c’est le plus souvent le cas dans nos stands européens, vous pourriez probablement ne rien gagner (ou presque) à passer à la .224 Valkyrie et il serait alors peut-être préférable d’attendre un peu que les prix baissent tant pour les fusils que pour les munitions.

 

Voici un groupe de 5 tirs centré en un demi pouce avec une Nosler 70 gr à 100 yards

 

 

Quatre coups autour d’un seul trou de l’équivalence d’une brûlure de cigarette!

 

 

 

 

 

 

Conclusion générale

 

 

 

 

 

 

Federal a conçu la .224 Valkyrie pour qu’elle soit une cartouche au vol rapide et qui maintient sa vitesse et une trajectoire bien droite jusqu’à une distance de 1000 mètres. Bien que de nombreux tireurs ne tentent même jamais de tirer à cette distance, d'autres trouveront cette distance non seulement agréable, mais aussi très efficace d’utiliser ce type d’arme.

 

La .224 Valkyrie est une cartouche très bien conçue mais qui n’offre finalement que des avantages marginaux par rapport aux cartouches similaires comme la .223 Remington et la .22 Nosler. Car bien qu'elle offre des avantages indéniables dans certains domaines (comme le tir à très longue distance), les petits avantages qu'elle comporte par rapport à des calibres plus établis comme le .223 Remington ne sont probablement pas assez importants pour justifier ce changement pour la plupart des tireurs TLD ou des chasseurs. L'une des plus grandes forces de la .224 Valkyrie est sa capacité à utiliser efficacement des balles de 90 grains tout en fonctionnant de manière fiable dans une plate-forme AR.

 

Cela dit, si vous aimez la .308 Winchester et que pour une raison quelconque, vous n'avez pas sauté dans le train en marche du 6,5 alors, vous adorerez la .224 Valkyrie, ne serait-ce que parce que ses trajectoires sont similaires et que vous n'aurez pas à passer un temps fou à calculer vos paramètres de dérive au vent et qu’in fine, elle vous coûtera moins cher.

 

De même, quiconque ayant acheté un 6,5 mm Creedmoor au cours de ces cinq dernières années est un client privilégié pour passer à la .224 Valkyrie. Non, le calibre .224 Valkyrie n'est pas aussi bon que le 6,5 mm Creedmoor en termes de balistique externe, mais si vous voulez tirer à peu près aux mêmes distances à un coût nettement inférieur et avec moins de recul alors, vous adorerez probablement le .224 Valkyrie.

 

Grâce à son adoption dans les fusils de sport modernes (fusils de type « AR »), vous pouvez également le tirer à des allures rapides et si vous êtes comme moi, cela signifiera plus de plaisir au stand et de meilleures chances de succès dans une compétition.

 

Maintenant, si vous aimez le tir à longue distance et que vous souhaitez également utiliser cette cartouche pour pratiquer un peu de chasse sur le côté, alors la .224 Valkyrie aura tout de suite beaucoup plus de sens. D’autre part, si vous êtes le genre de personne qui souhaite tirer avec toutes les performances possibles et exploiter tout le champ d’utilisation d'un calibre donné, alors procurez-vous un .224 Valkyrie. C'est une petite cartouche fantastique et je suis sûr qu'elle vous ravira.

 

 

 

 

Voici une série de liens et de vidéos relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

 

 

 

 

http://bulletin.accurateshooter.com/2017/12/valkyrie-video-fest-new-224-valkyrie-unveiled/

https://www.federalpremium.com/224-valkyrie.html

https://www.thefirearmblog.com/blog/2017/10/06/ar-15s-creedmoor-224-valkyrie-vs-22-nosler-6-5-grendel-modern-intermediate-calibers-025/

https://www.tacretailer.com/gear/224-valkyrie-new-cartridge-long-run

https://sierrabullets.files.wordpress.com/2018/03/224-valkyrie1.pdf

https://www.americanfirearms.org/best-224-valkyrie-rifles/

http://bulletin.accurateshooter.com/2020/04/load-data-for-224-valkyrie-optimizing-the-cartridge/

https://www.hornady.com/ammunition/rifle/224-valkyrie-88-gr-eld-match#!/

https://www.ronspomeroutdoors.com/blog/ride-federal-224-valkyrie

https://www.bisonops.com/2018/04/13/224-valkyrie-ballistics/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche