Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 15:21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

Un plaisir en vaut un autre, ce mois-ci et à la demande de certains d’entre vous et singulièrement de Thierry qui se reconnaîtra, je reviens vers vous avec article relatif au calibre 6,5 Grendel (calibre .264).  La 6,5 mm Grendel a été conçue initialement pour le combat mais aussi comme une cartouche pour le tir de précision à longue portée avec des fusils de type AR15 et, dans une moindre mesure, comme cartouche de chasse mais à la base, essentiellement destinée au marché américain.

 

Bonne lecture

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

 

 

Les deux dernières décennies ont vu une augmentation spectaculaire de la popularité des cartouches de calibre 6,5 mm aux USA et dans le reste du monde alors qu’il y a déjà plus d'un siècle que les chasseurs et les tireurs en Europe ont adopté le calibre 6.5 pour la première fois ! Cependant, tout cela a changé rapidement les comportements d'achat d'armes de chasse et de celles qui sont choisies pour pratiquer le tir de précision car encore aujourd'hui, les tireurs découvrent les avantages du 6,5 mm pour pratiquer le TLD. Ceci dit, une vraie balle de 6,5 mm mesurerait 0,256 de diamètre, mais ce n'est pas le cas avec ces balles. Au contraire, ce sont des cartouches allongées de calibre .264. Néanmoins, et bien que cela puisse sembler louche de l'appeler 6.5 alors que ce n'est pas vraiment le cas, ces balles ont de puissants coefficients balistiques et des vitesses de départ élevées qui se traduisent forcément par des trajectoires plus plates.

Au départ, la cartouche 6,5 mm Grendel (6,5 × 39 mm) a été conçue par Bill Alexander, Arne Brennan et Janne Pohjoispää pour améliorer la puissance et la portée du fusil AR-15. C’était à la fin de la guerre froide et pour faire concurrence au célèbre calibre soviétique que Alexander présente une arme qui réponde à toutes les exigences des tireurs à longue portée et à ceux qui voulaient obtenir plus de performance d'un AR-15, Bill (Alexander) est l'un des nombreux ingénieurs talentueux qui a longuement réfléchi à une solution. La spécialité d'Alexander se situait dans le blindage et l'armement des principaux chars de combat. Il a travaillé à partir d’une base qui était celle du 6 mm PPC, intrinsèquement précis puisque déjà utilisé comme cartouche de compétition Bench-Rest et qu’il s'intègre facilement dans un magasin d’AR. D’autre part, Brennan avait déjà lui aussi étudié le 22 PPC et le 6 mm PPC à la recherche d'une cartouche de compétition et de chasse plus performante. En 2000, il avait également développé une « Wildcat » en  6.5 PPC et ce, justement pour être tirée un AR15 modifié.

Alexander a décidé d’augmenter le diamètre jusqu'à 6,5 mm, de raccourcir le col, de déplacer l'épaulement vers l'avant, et a créé ce que lui et beaucoup d'autres considèrent encore comme la cartouche AR la plus polyvalente et la plus précise disponible : la 6,5 mm Grendel. En effet, la capacité interne a été augmentée en déplaçant l'épaule vers l'avant et les épaisseurs de paroi dans le collet et l'épaule ont été augmentées pour fournir un étui plus robuste capable d'être alimenté dans un fusil semi-automatique. Enfin, la conicité externe du boîtier a été ajustée pour une alimentation fiable dans le magasin de l’AR.

Il a donc finalisé les dimensions de ce qui est devenu l’étui définitif en étroite collaboration avec des balisticiens de chez Lapua (le fabricant de munitions finlandais) et notamment, avec Janne Pohjoispää. Un prototype de fusil 6,5 mm Grendel a été achevé et testé en 2003. Les ingénieurs de Lapua ont aidé Alexander à apporter des modifications destinées à optimiser le boîtier pour une utilisation avec des balles de 107-130 grains qui comprenaient un épaulement plus long et un cou plus court. Nota bene : la firme Lapua, quant à elle, utilisait déjà l’étui russe .220 alors que la .220 Swift est une cartouche « vintage » fabriquée en 1934.

Bill Alexander (d'Alexander Arms) et Janne Pohjoispää ont donc conçu la 6.5 Grendel en 2003 en tant que cartouche haute performance intermédiaire à longue portée pour l'AR-15. L'idée était d'obtenir une cartouche qui frapperait plus fort, qui serait plus précise, avec un potentiel plus important que la 5.56 OTAN, mais aussi avec un recul modéré et nécessitant une modification minimale de la plate-forme AR ... et ce challenge, ils l’ont remporté brillamment puisque le 6.5 Grendel a remis à plat la question de l’armement léger dans les unités militaires et policières du monde entier.

En effet, dévoilée pour la première fois en mai 2003 au centre d'entraînement de Blackwater en Caroline du Nord, la 6.5 Grendel a surpassé le 7.62 NATO sur la distance et ce, avec moitié moins de recul. De plus, l’AR en 6,5 mm Grendel s'est avéré être très léger permettant ainsi un maniement rapide et précis. Toujours supersonique à 1200 yds, la 6.5 Grendel a livré une balistique externe supérieure au 7.62 NATO. Fiabilité absolue, balistique externe et terminale supérieure à l'état de la technique de l’époque, précision exceptionnelle dans une plate-forme légère M16 / AR-15, c'est ce qui semblait être le summum de ce qui pouvait être réalisé avec le châssis M16 / AR-15.

La 6.5 Grendel n'est donc pas une série de compromis, mais plutôt le mariage parfait de la fonction mécanique, de la balistique interne, externe et terminale, …  le tout fonctionnant en parfaite harmonie ! En outre, un AR-15 chambré en 6.5 Grendel offre une capacité de chargeur similaire (26 coups) et un recul identique à un AR-15 standard.

Alexander a donc déposé le nom et les spécifications peu de temps après et la « Grendel » a ainsi cessé d'être une « Wilcat » pour se transformer en une cartouche de production. Le nom de la « 6.5mm Grendel » était une marque déposée détenue par Alexander Arms jusqu'à ce qu'elle soit sous licence pour permettre à la cartouche de devenir une SAAMI institutionnalisée, et c’est finalement en 2004 que la 6,5 mm Grendel est entrée définitivement et durablement dans le monde du calibre .30. Alexander Arms propose lui-même des munitions de 6,5 mm Grendel chargées de balles Speer TNT varmint 90 grains, des balles de chasse à pointe balistique Nosler 120 grains et des balles de match Lapua 123 grain Scenar.

 

 

La cartouche

 

 

L'origine de la 6.5 Grendel remonte donc au 7.62x39 soviétique puisqu’elle trouve ses origines en la .220 russe également connue sous le nom de 5,6x39 mm. Développée en Union soviétique dans les années 1950 comme cartouche de chasse, elle-même basée sur le 7.62x39mm. Le .220 russe est également l’étui parent des célèbres .22 PPC et 6mm PPC. La boucle est bouclée ! La cartouche 6,5 mm Grendel a une tête de boîtier de 0,441 pouce de diamètre et une longueur de boîtier de 1,524 pouces. L'épaisseur est de 0,059 pouce, ce qui est nettement plus épais qu'une 5,56x45mm et cela contribue à sa fiabilité. L'angle d'épaule est de 30 degrés et les amorces « small » et « large rifle » ont été utilisées par différents fabricants. La longueur totale de la cartouche est de 2,260 pouces.

Des projectiles de 80 à 160 grains peuvent être utilisés dans son étui, mais ils fonctionnent mieux avec des ogives situées dans la gamme des grains 95-123. Les balles plus lourdes que les 130 grains ont tendance à consommer trop de sa capacité et la vitesse a tendance à être plus faible. La cartouche 6.5 Grendel contient un volume de poudre capable de lui faire atteindre des vitesses de plus de 2800 FPS. Les spécifications SAAMI indiquent que la cartouche peut avoir une longueur totale (balle comprise) comprise entre 2,135 et 2,260 pouces. L'étui Grendel est un ajustement parfait entre la poudre et la balle. A titre d’exemple, un essai avec la plupart des charges maximales de poudre étant légèrement comprimées avec six poudres et six balles chargées ont produit des écarts de vitesse pour la plupart entre 15 et 30 images par seconde. Les spreads de vitesse allaient de 3 à 12 ips en utilisant de la poudre Accurate 2460.

Les poids de balle dans la gamme de grains 100-123 sont particulièrement bien adaptés à la taille du boîtier 6.5 Grendel et peuvent être poussés à des vitesses comprises entre 2 400 et 2 900 pieds par seconde à partir de canons standard de 16 à 24 pouces. Obtenir toutes ces performances à partir d'une cartouche qui ne mesure que 2,26 pouces de long et qui s'insère dans un magazine AR15 est vraiment incroyable.

Pour le tir à la cible à longue portée, ce calibre est juste sur les talons de son grand frère le 6.5 Creedmoor et le .308 Winchester avec une superbe précision jusqu'à 1000 mètres. Le 6.5 Grendel est de plus en plus disponible avec une très grande variété de poids de balle, allant des 90 à 139 grains. Dans une variante en un poids des plus légers, on pourra trouver une charge en acier de 100gr chez Wolf, tandis que la charge « phare » est la  Sierra MatchKing Grendel 123gr qui pèse 17,8 grammes (275 grains) et qui est l'une des cartouches les plus lourdes que l’on trouve sur le marché.

Mais la gamme des munitions s'est également étendue et diversifiée au cours des dernières années, avec des Federal Premium, des 130 grains Bergers, des 90 grains TNT, des 120 grains OTM American Eagle. Hornady propose une sélection variée avec leurs ELD 123 grains, les SST 123 grains et leurs BTHP American Gunner 120 grains. Les tireurs de précision apprécieront également les offres d'Alexander Arms utilisant des BT Nosler 120 grains.

Pendant des années et ce n’était pas dû au hasard, à peu près le seul endroit où vous pouviez acheter un fusil 6.5 Grendel était chez Alexander Arms, mais depuis pas mal de temps, Ruger et Howa notamment, ont chambré des fusils à verrou pour le calibre 6.5 Grendel et de nombreuses entreprises comme Palmetto State Armory construisent des fusils AR15 complets dans ce calibre. Ceci dit, si vous avez déjà un fusil AR15, et si la loi sur les armes de votre pays vous le permet, vous pourrez tout simplement le modifier avec un assemblage 6.5 Grendel AR15 adapté à vos besoins.

 

La 6.5mm Grendel avec une ogive 123 gr. Lapua Scenar

 

6.5-Grendel Hornady 123 grains SST

 

 

 

 

Ses dimensions (avec 1 pouce = 25,4mm)

 

 

 

Longueur de l’étui: 1,515 pouces (La 6,5 Creedmoor est à 1,920 pouces)

Longueur totale de la cartouche:   2,250 pouces (identique à .223 Remington.)

Diamètre de la tête: .441 pouces

Diamètre du corps de base: 0,439 pouces

Angle d'épaule: 30 degrés

Taux ou pas de rayures: 1: 8 ou 1: 9

Vélocités à travers un canon de 24 pouces:

•          Balle 100 grains: 2745 images par seconde

•          Balle à 120 grains: 2520 images par seconde

•          Balle à 130 grains: 2400 images par seconde

•          Les balles de 140 grains pénètrent trop profondément dans l'espace de poudre

 

 

Ses caractéristiques :

 

 

Ici, la douille et son culot

 

La longueur de la douille est de 39 mm, son diamètre est de 0,445 " et sa capacité est de 35,0 grains d'eau, soit environ 32,5 grains de poudre.

 

 

Comparaison de ses dimensions avec les calibres concurrents

 

 

 

De G à D: 140 grains SMK 100 gr Scenar 120 gr NBT 136 gr Scenar LNote 120 gr Scenar

 

 

 

A gauche, une .260 Rem. à côté, la 6.5 Grendel

 

 

 

De G à D : une 6.5 Grendel, une 6.5×47-Lapua et une .308 Winchester

 

 

 

Ici, un AR15 en 6.5 mm Grendel accompagné de diverses boîtes de cartouches

 

 

 

Ici, une boîte de boîte de 6.5mm Grendel HPBT Match en 123grains

 

 

 

Ici, une boîte de Hornady Eld Match en 123gr

 

 

 

Ici, une boîte de PPU (Prvi Partizan)

 

 

 

 

 

 

 

Quid de la chasse avec cette cartouche ?

 

 

 

 

Le 6.5 Grendel offre une capacité de portée extrême pour la chasse, la compétition et les applications tactiques. Ces gammes vont bien au-delà de celles précédemment réalisables avec l'arme de style AR-15 et qui vous fourniront la puissance d'un 243 Winchester. Le 6.5 Grendel a la flexibilité de passer des balles de varmint légères de la classe des 90 grains, qui offrent une superbe précision pour la compétition et le tir au petit gibier, à des balles de compétition de poids moyen de 108 à 120 grains, puis à des balles de 130 et 140 grains, idéales pour le tir tactique à plus longue portée. Avec une 100 grains, la 6,5 Grendel atteint 2745 fps et avec une 130 grains, vous obtenez encore un 2400 fps réel.

Les chasseurs de cerfs vous le diront, les vitesses qu’offre la Grendel devraient en faire le meilleur ami des chasseurs au moyen gibier car elle reste au moins à 1000 fps à 300 mètres, ce qui est deux fois plus que la grande majorité des calibres que les chasseurs de cerfs utilisent. A titre d’exemple, la AMAX produit de très bonnes performances sur le cerf. Un placement correct des coups permet de neutraliser l’animal rapidement et sans cruauté. Étant donné que la plupart des cerfs sont prélevés à +/- 100-200 mètres, on peut dire qu'il n'y a aucune différence effective entre la .308 Winchester et la capacité de la 6,5 Grendel à ces distances.

En bref, ceux qui préfèrent avoir une arme éprouvée et qui veulent chasser du gibier moyen à gros ou encore qui exigent un fusil court et pratique trouveront un ami fidèle en le 6.5 Grendel. Les tireurs qui aiment tirer sur des cibles à longue portée ou qui aiment la chasse à la « varmintée » avec un fusil à faible recul et qui prévoient de tirer exclusivement à partir de positions fixes seront également ravis. Le 6.5 Grendel est plus léger, ce qui signifie moins de fatigue après avoir transporté le fusil pendant des heures. Avec moins de recul, cela qui signifie moins de tressaillement et en plus, il coûte moins cher à tirer que le .308, ce qui signifie aussi que vous pouvez vous entraîner plus avec le même budget.

En regardant d’un peu plus près les performances d’une AMAX 123 grains d'Hornady, avec un zérotage fait à 200 mètres, votre « up » lunette pour 300m est de 1,1 mil, et à 500 m, vous aurez besoin de 3,7 mil. La dérive au vent dans un vent de 10 mi / h à pleine valeur à 500 m n'est que de 23 pouces, ou de 1,1 mil. Ainsi, malgré une vitesse initiale modérée issue d’un canon court de 12,5 pouces, cette charge fonctionne encore étonnamment bien à plus de 500 mètres. Mais là où une Grendel sortant d’un canon de 12,5 pouces brillera vraiment, ce sera à moins de 200 mètres. A tire d’exemple, bien qu’avec une vitesse de 2308 fps avec un BC G1 de 0,510, cette charge permet d’encore conserver une vitesse de 1865 fps à 300 mètres et fournit toujours un impressionnant 950 pi-lb.

Une excellente arme utilisée à l’avènement de la 6,5mm Gendel mais qui le reste encore aujourd’hui est le fusil à verrou CZ modèle 527 qui est basé sur l'ancien fusil Brno Fox fabriqué dans les années 1980. CZ a introduit le 527 en Europe en 1989 et quelques années plus tard en Amérique du Nord.

 

 

 

La société tchèque de CZ fabrique une action Mauser 98 de micro-longueur, auparavant disponible uniquement en .223 Rem, 7,62 × 39 et .22 Hornet, mais en 2017, ils ont ajouté une version d'usine 6.5 Grendel. Léger et pratique sur le terrain, ce CZ dont le chargeur en acier détachable de la carabine contient cinq cartouches 6,5 Grendel devait être un fusil capable de tirer jusqu’à 1000 mètres en tir de précision, mais aussi être utilisée sur une distance de 300 mètres pour des gibiers comme des cerfs, des sangliers, des coyotes, etc.

 

Le CZ 527 American Bolt-Action 6.5 Grendel est un fusil mince et beau en acier et en noyer.

 

 

Les balles qui « tirent le mieux » dans le fusil CZ 527 sont: (1) Berger 100-grain Match BT Target, (2) Norma 100-grain BTHP, (3) Nosler 120 Ballistic Tip, (4) Sierra 120 Pro-Hunter, (5 ) Hornady 129 SST et (6) Cible Berger 140 BT.

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

Le coefficient balistique très élevé et la densité de section de la balle de calibre .264 en font un excellent choix pour les tireurs sur cible à longue portée et les chasseurs (du moins, les américains). Comme déjà signalé, la 6.5 Grendel était destinée à être utilisée dans un fusil de type AR-15 pour offrir une balistique semblable à la .308 Winchester avec moins de force, mais bien conçue pour retenir l'énergie sur de longues distances.

A titre d’exemple, un tir réalisé avec une Lapua Scenar de 123 grains avec un coefficient balistique de 0,547 et une vitesse initiale de 2600 FPS offre une précision exceptionnelle jusqu'à 1200 mètres. À 600 mètres, son tir tendu permet d’atteindre sans problème des cibles de la taille d'une balle de tennis. C’est donc avec une précision extrême et une balistique terminale formidable que la 6.5 Grendel d'Alexander Arms était devenue pratiquement imbattable avant l’arrivée de la Creedmoor.

 

Sa balistique en quelques chiffres :

 

 

 

 

 

Tableau balistique d’une 6.5 Grendel  123 grains ELD Match

Source : shooterscalculator

 

Tableau balistique d’une 6.5 Creedmoor Hornady 147 grains ELD Match

 

Ici, le drop comparatif de la Grendel avec des cartouches concurrentes

 

Nous voyons clairement en examinant ces courbes que, bien qu’avec une ogive de 123 grains, la Grendel suit pratiquement l’allure de la Creedmoor et que celles-ci surpassent toutes les autres à partir de 600 yards. Néanmoins, c’est la Creedmoor qui l’emporte sur plus longue distance.

 

 

 

Résultats au stand

 

 

 

Le 6.5 Grendel a été conçu pour être utilisé dans un fusil de type AR-15 pour offrir une balistique similaire au .308 Winchester, avec moins de recul. Cette balle permet un tir « plat » et utilise une balle de diamètre 6,5 mm de diamètre qui est intrinsèquement précise et à coefficient balistique élevé. Sa densité de section et son coefficient balistique se prêtent à exceller à des distances plus longues et sa courte longueur lui permet d'utiliser certaines des balles de match les plus longues et les plus lourdes, ce qui fait de ce calibre l'un des meilleurs choix pour le tir à longue distance à partir d'une plateforme AR. Avec une bonne sélection de balles, ce calibre n'est pas non plus en reste sur le terrain.  

En effet, une balle de 6,5 mm de diamètre offre le type de coefficient balistique qui se traduit souvent par des groupes plus serrés sur la cible qu’avec les autres projectiles d'armes légères. Les 6.5 Creedmoor et 6.5 Grendel présentent un profil aérodynamique très intéressant et par conséquent, on retrouve de plus en plus des carabines dans ces deux calibres sur les lignes de tir TLD. Néanmoins, avec sans doute le phénomène de mode jouant, c’est surtout la 6.5 Creedmoor qui attire actuellement le plus l'attention, alors que de nombreux amateurs découvrent que parfois, et surtout si c’est pour tirer à moins de 800 mètres (comme c’est le plus souvent le cas dans les stands européens), que c’est la Grendel qui est la mieux adaptée à leurs activités de tir. Ceci dit, attention, si les cartouches partagent le même calibre, elles sont loin d'être identiques en termes de performances et même de taille.

La 6.5 Grendel pourrait être poussée à 1000 mètres. Mais la plate-forme AR avec son canon court n'est vraiment pas idéale pour ce genre de tir à très longue distance. Fondamentalement, on dira que la 6.5 Grendel est conçue pour ceux qui veulent une cartouche qui a une portée utile plus longue que celle de la 5.56 mm, mais qui n'est pas aussi lourde qu'une .308 Win. ou aussi spécialisée qu'une 6.5 Creedmoor.

 

Voici un groupe centré en un pouce avec une 136 Scenar à 100 yards

 

 

Ici, un autre carton de 10 coups à 100 yards

 

 

Ici, 18 coups réalisés à la CZ 527 à 100 yds

 

 

 

Ici, une cible réalisée à 200 yds avec un AR 10

 

 

Ici, une cible réalisée à 300 yds

 

 

Ici, un groupe réalisé à 400 yards

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion générale

 

 

 

 

 

A l’origine, la Grendel a été conçue comme une cartouche de combat. Son but était de battre les performances balistiques des 5,56 OTAN / .223 Remington dans des fusils AR-15 et pour qu’elle génère plus de puissance que la .223 Rem. en raison de sa capacité de poudre légèrement plus grande et des balles plus lourdes et aux BC plus élevés. Elle vient combler l'écart entre les 5,56x45 mm et 7,62x51 mm OTAN.

 

C’est donc une petite cartouche compacte et efficace spécialement conçue pour les carabines à plate-forme AR-15, mais son léger recul et ses performances balistiques étonnamment efficaces la rendent idéale pour les tireurs sensibles au recul, ou encore pour ceux qui veulent pratiquer le TLD ou pour ceux qui ont besoin d'un fusil de chasse léger pour le gibier moyen, et dans la limite du raisonnable, de la taille d'un cerf (surtout pour les USA). La Grendel est une excellente cartouche et sans doute l'un des principaux candidats à la cartouche la plus performante pour une plate-forme de type AR.

 

Ceci dit, si vous utilisez votre fusil à des distances inférieures à 800 mètres (99% des cas) et que vous recherchez une trajectoire plus plate qu'avec une .223 Remington standard ou que vous pourriez aussi l’utiliser occasionnellement à la chasse, la 6.5 Grendel serait un très bon choix et notamment grâce à ses cartouches performantes dont la balistique des munitions d'usine est très bonne et qui sont assez populaires pour que vous n'ayez aucun problème à trouver ces munitions manufacturées dans toute bonne armurerie.

 

 

 

 

 

Voici une série de liens et de vidéos relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

 

 

https://www.thetruthaboutguns.com/precision-firearms-enterprise-mod-6-5-grendel-rifle-gun-review/

https://www.gunmann.com/65-grendel-vs-65-creedmoor-vs-68-spc/

https://ultimatereloader.com/2015/09/04/6-5mm-grendel-308-ballistics-for-the-ar-15/

https://rifleshooter.com/2018/02/6-5-grendel-loads-in-a-howa-miniaction/

https://www.cip-bobp.org/homologation/uploads/tdcc/tab-i/6.pdf

https://www.midsouthshooterssupply.com/dept/reloading/rifle-brass/6-point-5-grendel

https://www.shotbusiness.com/story/news-briefs/amend2-introduces-first-65grendel-polymer-magazines/

https://www.grendelhunter.com/

https://www.lapua.com/cases/6-5-grendel/

https://www.65grendel.com/forum/

https://ultimatereloader.com/tag/6-5-grendel/

https://www.gunsandammo.com/editorial/alexander-arms-65-grendel-highlander-pistol/367891

https://www.hodgdonreloading.com/data/rifle

https://press.hornady.com/assets/pcthumbs/tmp/1410994454-2017-Standard-Ballistics-Chart.pdf

https://www.federalpremium.com/ballistics-calculator

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=M_9us2y4B9g

https://www.youtube.com/watch?v=36XhNfFKmEs

https://www.youtube.com/watch?v=gMica4pOMek

https://www.youtube.com/watch?v=-HcV-aSFBVQ

https://www.youtube.com/watch?v=DWtEBX66bxk

https://www.youtube.com/watch?v=ElzHeCetP0o

https://www.youtube.com/watch?v=XJQ4GmQ98WE

 

 

 

 

 

Pour lire davantage d’articles, consultez ma table des matières

En cliquant ici

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche