Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 16:46

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

Voici un article qui n’a finalement rien à voir avec notre thème central habituel qui est le TLD et pourtant, beaucoup de mes lecteurs,  et singulièrement des chasseurs me demandent régulièrement de passer en revue la très célèbre .30-30 Winchester (.30 WCF).  Et donc, bien qu’elle ne soit utilisée que pour des tirs à courte distance,  j’ai choisi de l’inclure dans ma table des matières pour compléter l’étude des calibres que je vous propose régulièrement.   

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

 

Souvenez-vous, la première cartouche militaire sans fumée est apparue en 1886 en France avec le fusil Lebel 8mm et par la suite, les militaires ont adoptés une série d’autres cartouches sans fumée telle que la Mauser 7x57,  la .303,  et les américains, la 30/40. Quant à son usage chez les civils, et singulièrement par les chasseurs qui ont été un peu plus lents à accepter ce nouveau concept, il aura fallu attendre jusqu’en 1894 pour que John Browning conçoive le fameux fusil modèle 94 à répétition et que Winchester l’introduise sur le marché civil de la chasse avec une cartouche qui a été développée sous le nom de la .30 Winchester Smokeless.  Il s'agissait donc du premier fusil « civil » chambré avec une cartouche à poudre sans fumée qui deviendra la très célèbre  .30-30 de Winchester. Et tout comme avec d'autres armes conçues par John Browning, elle a été considérée comme une des conceptions la plus aboutie.

La charge initiale de la .30 WCF comprenait une balle de métal à grains collés de 160 grains (RN-FMJ) chargée pour sortir à une vitesse de 1 960 pi / s à partir du canon 24 pouces du M94. Après son introduction, la Union Metallic Cartridge Company (UMC) a commencé à fabriquer des munitions .30 WCF,  mais les a étiquetées à l’aide des méthodes traditionnelles de désignation des cartouches, l’appelant ainsi la .30-30. Sa dénomination décrivant la cartouche comme étant de calibre .30, et chargée de 30 grains de poudre sans fumée.

Il est vite devenu évident que la .30-30 était une cartouche de tir à la trajectoire relativement plate et donc, plus précise que les  anciennes cartouches traditionnelles de chasse. Quelques années après son introduction, la munition .30-30 était disponible dans une gamme de styles et de poids bien plus variés, et c’est ainsi que la .30-30 est devenue, bien qu’elle n’était pas sans critique, immensément populaire auprès des chasseurs américains. L’étiquetage Dominion .30-30  s’est également révélé plus populaire que la désignation .30 WCF de Winchester,  et en 1946, Winchester a changé la désignation de la cartouche en .30-30 Winchester.

Au cours des cent dernières années, les ventes de fusils de calibre .30-30 sont restées stables. La cartouche .30-30 est encore maintenant considérée comme plus appropriée pour la chasse au gibier moyen à courte portée, tandis que les fusils à levier qui accueillent les .30-30 sont encore considérés par de nombreux chasseurs, comme étant le nec plus ultra en matière de portabilité.

Le fusil, lui-même, a été utilisé par diverses armées lors des première et deuxième guerres mondiales. Les britanniques les utilisèrent à bord de leurs navires pour pouvoir introduire davantage de fusils Lee Enfield dans leurs troupes d'infanterie. Les Français les utilisèrent dans diverses tâches et les armées américaine et canadienne les ont utilisés pour leurs garde-côtes et empêcher que leurs activités d’exploitation forestière ne soient perturbées par des animaux. Ainsi, ce fusil et ce canon ont été utilisés tant pour la chasse qu’à des fins militaires limitées.

 

 

La cartouche

 

 

 

La .30-30 est une cartouche à percussion centrale qui est immensément populaire aux États-Unis, au Canada, et un peu partout ailleurs dans le monde. Bien qu’elle ait connu un certain taux d’utilisation en Europe, elle n’a jamais atteint le même succès qu’ailleurs. Elle va être principalement utilisée dans les fusils à levier, mais également dans les fusils à un coup.

La Winchester  modèle 1894 ressemble à un bon fusil de cow-boy à l’ancienne. C'est un fusil à levier, il est rapide à saisir, à viser et à tirer et était extrêmement populaire pour la chasse au cerf dans l'est des États-Unis. C'est le premier fusil de chasse à avoir été vendu à plus de sept millions d'exemplaires.

 

La Winchester  modèle 1894

 

Dans une large mesure, les fusils à levier compacts et légers fabriqués par Winchester et Marlin ont compensé les inconvénients de la cartouche .30-30. Bien que les fusils de calibre .30-06 d’ex-militaires soient finalement devenus faciles à obtenir, les carabines à levier compactes ont conservé un attrait considérable.  La portabilité de ces fusils, leur faible recul, une trajectoire adéquate, les blessures occasionnées au gros gibier ainsi que la capacité de tirer six coups aussi rapidement que possible, ont contribué au succès de la .30-30.

C’est la société de cartouches Western qui a promu la .30-30 comme étant une cartouche puissante notamment,  en faisant figurer des images de l’ours grizzly sur ses boîtes de munitions, faisant ainsi allusion à ses prouesses pour le gros gibier. La cartouche .30-30 a beaucoup été utilisée sur les espèces de cerfs de poids moyen. Elle a également été utilisée pour le gibier jusqu’à la taille d’un orignal ou d’un grizzli, assurant une mise à mort rapide et propre de ce type de gros gibier.

 

Quelques spécifications :

La cartouche est livrée avec un étui à rebord ou à bourrelet. Le diamètre est de .308 ″ ou 7,8mm. Et l’étui mesure 2.039 "ou 51.8mm. Le poids de balle le plus populaire est celui de celle de la 170 grains qui sort de bouche avec une vitesse initiale de 2 227fps. La .30-30 est également sortie en 150 grains avec une vitesse de 2390fps, mais aussi une 160 grains avec une vitesse de 2330fps. La portée effective de cette balle est de 200 mètres, ce qui la rend idéale pour la chasse à courte portée.

Comme déjà mentionné, son nom vient du diamètre de la balle (.308) et de la quantité de poudre utilisée à l'origine dans la cartouche (30 grains).

Étant donné que le calibre .30-30 est le plus souvent utilisé dans les armes à feu à levier avec des chargeurs tubulaires, les balles ne sont souvent conçues qu'avec un nez plat ou arrondi pour ne pas venir heurter l’apprêt de la cartouche suivante du chargeur.

En la comparant avec la .30-06,  nous voyons que la .30-30 Win est une cartouche beaucoup plus petite et bien  que le diamètre de la balle soit le même, les douilles présentent quelques différences. La .30-30 a un diamètre de base beaucoup plus petit que celui de la .30-06 et ne lui permet donc pas de contenir la charge de poudre de la .30-06, ni de supporter la même pression. Mais la .30-06 génère presque le double de l'énergie de recul de la .30-30 ! Par ailleurs, il est assez évident que les .30-06 ont un BC moyen (0.5) beaucoup plus élevé que ceux des .30-30  (0.3). Par conséquent, ces dernières ne fournissent tout simplement pas le même aérodynamisme que celui de la .30-06. Cela signifie que plus le tir est long, plus il y a de chances que la cartouche .30-30 soit affectée par les facteurs environnementaux et que plus de vélocité et d'énergie vont se perdre. En outre, la .30-06 possède une énergie cinétique beaucoup plus importante que celle de la .30-30. Ce qui signifie que pour les 150 premiers mètres, les .30-30 et les .30-06 Springfield  auront des trajectoires très similaires mais qu’au-delà de cette distance, la .30-30 va chuter très rapidement.

Pour ce qui concerne le potentiel de pénétration de ces deux cartouches, il faut savoir que la densité de section d'une balle est en corrélation avec sa capacité à pénétrer profondément dans une cible. La vélocité est également un autre élément clé de la pénétration. Ce nombre est calculé à partir du poids et du diamètre de la balle. Plus le SD est élevé, plus la balle pourra pénétrer profondément dans la cible.

 

 

Ses dimensions

 

 

 

Ici, la cartouche et son ogive

 

Ici, de G à D, une 5.56 NATO, la .30-30 Winchester, et une .308 Winchester

 

Ici, la douille et son culot

 

Ici, la cartouche avec des ogives différentes

 

Ici, une boîte d’Hornady en 140 grains « pointue »

 

Ici, une boîte de Power-Point en 150 grains « ogive arrondie »

 

 

 

Quid de la chasse avec cette cartouche ?

 

 

 

La .30-30 est la carabine Nord-américaine parfaite pour le cerf et autres gibiers similaires ou encore le sanglier. C'est une excellente cartouche de courte portée, voire, à moyenne portée capable de « prélever » presque tous les gibiers moyens à grands sur la plupart des terrains de chasse, et en particulier dans les zones boisées.

La .30-30  n’est donc clairement pas une cartouche de chasse à longue portée. La vitesse, la trajectoire et la puissance d'arrêt à des distances accrues nous ont tous montré que la cartouche est trop peu fiable. Néanmoins, même s’il existe des cartouches qui tirent plus loin, plus plat et plus dur, il y en a peu qui rivalisent avec elle à très courtes distances avec si peu de recul et surtout, dans un fusil si léger et si facile à transporter.

Là où cette cartouche fonctionne très bien, c’est avec des coups mis à 100 mètres et moins, où elle a plus que suffisamment de puissance d'arrêt, d’énergie cinétique, un bon taux de pénétration, et une trajectoire assez plate pour prendre un gibier de taille moyenne, comme le cerf,  et en particulier, pour initier les jeunes chasseurs aux cartouches de gros gibier, en raison de son recul extrêmement faible.

Le fusil  Winchester 30-30 est probablement le fusil à daim qui a été le plus populaire aux États-Unis. C'était pourtant une ancienne conception destinée à son origine à un marché de la chasse qui a radicalement changé depuis les années 1890 !  Mais ses caractéristiques en faisaient également une cartouche acceptable pour les chasseurs de petite taille et/ou inexpérimentés.

Lorsque l’on sait que la .30-30 ne peut que rarement se rapprocher des performances des cartouches plus récentes telles que la 7 mm Remington Magnum, la .300 Winchester Magnum, ou même de la. 30-06 Springfield, et que malgré tout, la demande pour cette cartouche reste si élevée aux États-Unis et qu’elle se classe systématiquement parmi les cartouches les plus vendues,  on ne peut croire à un effet dû au hasard !

Ne vous laissez donc pas berner par la performance apparaissant faussement « anémique » de la. 30-30 Winchester car,  bien qu'elle ait effectivement ses limites, la. 30-30 est un excellent choix pour la chasse dans la plupart des circonstances. Bien sûr,  beaucoup de cartouches plus modernes comme la .308 Winchester et la .30-06 Springfield sont clairement plus puissantes qu’elle,  cependant, les faits nous indiquent également que toutes ces cartouches sont extrêmement efficaces sur la plupart des espèces des tous gros gibiers à plus longues distances. Exemple, la .243 Winchester frappe plus fort à 400 mètres que la .30-30 à 150 mètres. C'est logique puisque le profil à « nez arrondi » de la balle 30-30  nuit à sa performance balistique.

À vrai dire, le plus gros avantage de ces nouvelles cartouches par rapport à la .30-30 est qu’elles ont une vitesse plus élevée, une trajectoire plus plate et une plage effective plus longue. D’autre part, les progrès de la technologie des poudres et des balles ont amélioré certains aspects de la Winchester .30-30, ce qui en fait une cartouche de chasse encore meilleure à de nombreux égards. A titre d’exemple, les chasseurs qui veulent en tirer le maximum de performance, peuvent le faire avec certaines balles à extrémité en polymère actuellement disponibles sur le marché.

Ceci dit, et bien qu'il soit certainement possible de tirer avec une carabine 30-30 sur une distance allant de 150 à 200 mètres, il est sans doute prudent de dire que 100 mètres est la distance la plus optimale mais que  lorsque vous utilisez une balle à pointe en polymère,  et un fusil à lunette (comme une Marlin 336), il devient possible de l’étendre jusqu’à environ 250 mètres. Ce qui est une distance qui conviendra à la plupart des chasseurs.

Quant à sa disponibilité sur le marché, toutes les grandes entreprises de munitions proposent plusieurs chargements différents et notamment,  des munitions .30-30 tout spécialement conçues pour la chasse au cerf, mais aussi à bien d’autres gros gibiers.

 

 

Résultats au stand

 

 

 

Il est assez facile de constater que la .30-30 n’a tout simplement pas les caractéristiques de performance nécessaires pour être utilisée dans un fusil destiné au tir de précision ni pour être utilisée à longue portée dans le cadre sportif ou compétitif. Les coefficients balistiques, la trajectoire et les limites supersoniques de la .30-30 Winchester montrent que cette cartouche n’est tout simplement pas conçue pour ce type d’application en stand.

La vitesse d'une balle sortant de bouche nous en dit long sur la manière dont la balle va voler. Des vitesses plus rapides signifient que le vent et la gravité auront moins d'impact sur la balle pendant sa trajectoire de vol. La vitesse est également importante pour les chasseurs car elle influence également la balistique terminale et la capacité de la balle à s’étendre et à transférer l’énergie cinétique à la cible. La vélocité est donc une spécification de performance clé car elle a une grande influence sur presque toutes les autres catégories de performance.

A titre de comparaison, les balles de .30-30 ont une chute beaucoup plus raide que celle d’une .30-06 Springfield,  par exemple.  En réalité,  les balles de .30-30 sont poussées par une charge de poudre beaucoup plus légère que celles des balles de .30-06 et donc, alors que pour les 150 premiers yards, les.30-30 et les .30-06 ont des trajectoires très similaires, dès qu’on passe de 250 yards à 1.000 yards,  la .30-30 chute comme un pavé ! En effet, à 400 yards, la plupart des .30-30 descendent au-dessous des vitesses supersoniques.  Ajoutons également à cela que le profil rond et souvent granuleux qu’on les têtes des ogives de .30-30 viennent encore freiner et perturber davantage la trajectoire, ce qui lui donnera de bien piètres caractéristiques balistiques qui viendront encore plus oblitérer sa précision.

À 500 yards, les balles de .30-06 ont une chute moyenne de 47 pouces, alors que les .30-30 ont une chute moyenne de 86 pouces ! Oubliez donc immédiatement l’idée de vous attaquer au TLD  avec cette cartouche !

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

Nous avons vu précédemment que, par exemple, une .243 Winchester frappera plus fort que la vénérable Winchester 30-30. Vous remarquerez peut-être aussi qu’une .243 dévie moins dans le vent que la 30-30, et ce, même plus que la .308 en 150 grains. Cela va à l’encontre d’une autre idée faussement répandue : les balles plus lourdes dérivent moins que les balles plus légères. Ce n'est pas le poids de la balle, mais bien le facteur de charge et la vitesse qui influencent la déflexion au vent. D’autres pourraient soutenir que le plus grand diamètre des balles de .308 Win frappe « plus durement » que la balle de .243, mais en fait,  les chiffres issus des tableaux de l'énergie montrent clairement le contraire. Au surplus, en ce qui concerne l’effet physique, peut-on vraiment penser qu’un diamètre supplémentaire de 0,065 pouce de la balle changera beaucoup? J'en doute fortement. Quoiqu'il en soit, la .30-30 est une balle de taille décente qui endommagera beaucoup le tissu du gibier touché, et c'est d’ailleurs bien l'effet recherché.

Par contre, la plupart des chasseurs se trouveront bien plus à l’aise avec le calibre .30-30, car son recul est inférieur à la limite supérieure de 20 lb-pi, et aux environs de 15 lb-pi, pour une utilisation continue, ce qui sera confortable pour la plupart des chasseurs et ça, c’est un avantage déterminant sur le terrain. Et donc,  il devient rapidement évident qu'une carabine à action de levier en .30-30 Winchester n'est pas seulement un excellent choix, mais aussi que la cartouche elle-même reste parfaite pour la chasse au gibier de taille importante.

Enfin, et pour changer de registre et revenir juste une seconde aux tireurs sportifs, beaucoup de tireurs d'élite, en particulier ceux qui pratiquent l'art du tir à longue distance, s'intéressent à la distance qu'une balle peut maintenir à une vitesse supersonique. La raison en est que, lorsqu'une balle tombe en dessous du vol supersonique, elle devient beaucoup plus instable. Ainsi, plus une balle peut rester longtemps au-dessus de cette vitesse, plus il est facile de déterminer ce qu’on va pouvoir faire avec cette balle. Or, dans le cas qui nous occupe, ce n’est tout simplement pas possible.

 

Ici, un tableau de ses caractéristiques balistiques en comparaison avec celles d'autres cartouches 

 

 

 

 

La balistique en quelques chiffres :

Tableau tiré de shooterscalculator * reprenant les caractéristiques balistiques de la 30-30

(Drop, vitesse, énergie pour des distances de 25 à 500 Yards)

 

 

 

Tableau tiré de Gundata.org reprenant les caractéristiques balistiques de la 30-30

en comparaison avec celles d’autres balles de chasse.

 

(Drop, vitesse, énergie pour des distances de 10 à 250 Yards pour les deux cartouches)

Equivalence des drops jusqu’aux 150 yards avec le léger avantage pris par la 150gr par la suite.

 

 

Conclusion

 

 

 

La .30-30 Winchester est sortie depuis plus de 120 ans et s’est répandue dans le monde entier, et il est d’ailleurs dommage voire, injuste  qu’elle semble avoir été reléguée au second plan face aux calibres magnums et/ou aux cartouches de chasse qui se sont succédées au fil du temps.

Ces munitions en .30-30 se retrouvent néanmoins encore  partout et restent d’ailleurs parmi les moins chères à acheter, alors que son rechargement manuel est quant à lui, tout simple et facile à réaliser. De nos jours, elle fait encore la joie de certains de nos tireurs au stand ou encore,  à l’occasion des concours de fun carabine, mais reste toujours très utilisée pour la chasse au cerf aux USA.

Le fusil à levier à manipulation rapide qui tire la cartouche n’a malgré tout jamais été négligé non plus, sans doute pour sa puissance pour la chasse sur courte distance (+/-150 m), ce qui en fait également une redoutable arme de défense personnelle puisque sa cartouche présente l’avantage de pouvoir être chambrée dans une carabine légère et au canon compact, raison pour laquelle, elle figurait déjà dans les rangs des premiers soldats de l'État de New York,  peu de temps après son avènement.

Mais, il y a en d’autres qui pensent que cette arme est une antiquité qui est tout simplement devenue inutile car elle est peu précise, à peine proche de la puissance inférieure d’un autre calibre .30, et que depuis bien longtemps sont apparues des armes de chasse bien meilleures et qui peuvent être obtenues à des prix abordables et avec lesquels, vous pouvez obtenir une .308 Win ou encore une .300 Winchester Short Magnum !  vEncore une fois, comme dirait l’autre, c’est vous qui voyez … .

 

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

 

 

 

http://guncollectionsonline.com/winchestermodel94.htm

http://www.chabaut.com/3030.html

https://fr.winchesterint.com/munitions/browse/rifle%20ammunition/30-30Win/all/

https://forum.nosler.com/viewtopic.php?f=50&t=16955

https://dailycaller.com/2018/10/23/gun-test-winchester-model-94-sporter/

http://www.ballistics101.com/30-30_winchester.php

http://www.tcsl.fr/index.php/divers/techniques/le-rechargement-de-la-winchester-3030/

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=6mBvE5qXs10

https://www.youtube.com/watch?v=oRutrpJ2G0E

https://www.youtube.com/watch?v=6Ly4STIft0I

https://www.youtube.com/watch?v=2ulNQ7SeAjk

https://www.youtube.com/watch?v=HJkM51IqZ2k

https://www.youtube.com/watch?v=GsnlOissvFA

https://www.youtube.com/watch?v=C2fHWeJJsJ4

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonjour Monsieur,<br /> Un immense merci pour cet article extrêmement bien rédigé, profane mais pas trop vous m’avez beaucoup appris. <br /> Cordialement.
Répondre
M
Merci à vous également de faire partie de mes lecteurs
Q
Un grand merci de cet article qui resitue bien toutes les qualités de la 30-30 et des carabines à levier sous garde : efficacité du 30-30 (en battue on tire rarement à plus de 70 mètres, notamment pour les traqueurs qui tirent souvent à 50 mètres max) rapidité de rechargement des Marlins, et Winchester, faible encombrement des carabine qui permet de se faufiler aisément des les broussailles durant le traque (1 mètre pour la 1894 short rifle), tire tendu jusqu'à 100 mètres, pouvoir d'arrêt des gros gibiers<br /> <br /> seul bémol à mon avis, le prix des balles 30-30 un peu plus élevées que les 308W<br /> <br /> Quad
Répondre
M
Merci à vous de me lire.
M
Merci pour votre retour d'expérience ainsi que de faire partie de mes lecteurs.

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche