Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 18:31
Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

 

 

Comme promis, et après des vacances bien méritées par tous,  me revoilà avec l’article de reprise axé sur le très fameux fusil sniper russe, le Snaiperskaya Vintovka Dragunova Sniper Rifle – le fusil de sniper de Dragunov, et son calibre 7.62x54R utilisé dans le sniping de fin de 2ème et de 3ème génération pour les distances de 500 à maximum 1000 mètres bien que le faible grossissement de sa lunette d’origine (4x PSO-1) ne permettait pas de localiser et de frapper facilement des cibles passé les 600 mètres.

 

Si nous le comparons aux armes de sniping de 4ème génération, avec son look de dinosaure et ses plus de 50 ans de service, le SVD Dragunov semble égaré dans le temps et hors de propos vis-à-vis des armes modernes actuelles car on pourrait penser que ses performances sont devenues insuffisantes par rapport aux standards occidentaux.

 

Et de sa munition, qu’en est-il ? Ne vous y trompez pas, vous allez voir que le SVD reste une arme redoutable et que sa cartouche n’est pas prête à disparaître.

 

Bonne lecture à tous !

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

Historiquement, il faut se souvenir qu’en 1930,  le fusil Mosin avait été retenu comme base du fusil de sniper russe M91 / 30 PU, et que malgré son optique faible, il a été utilisé notamment comme fusil sniper au cours de la seconde guerre mondiale et par des tireurs d’élites dont une majorité était constituée de femmes.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Le  M91 / 30 PU

 

 

 

 

En plus de servir l'armée russe, le fusil Mosin en 7.62x54R a été adopté officiellement par la Finlande comme fusil d'infanterie où il a connu sa propre évolution puisque ses munitions étaient les fameuses 7.62x53R.

L'URSS a officiellement remplacé le fusil Mosin par le fusil semi-automatique SKS en 1945. Le SKS a été lui-même remplacé par l'AK 47 (7.62x39) en 1949.  Indépendamment de l'adoption officielle de la SKS et du fusil AK 47, le fusil Mosin est néanmoins encore resté en service dans le bloc de l'Est et d'autres pays communistes jusque dans les années 1960.  En effet, en plus de servir l'URSS pendant plus d'un demi-siècle le Mosin Nagant a été utilisé dans un grand nombre d’autres pays tels que la Chine, la Corée du Nord, le Vietnam, le Cambodge, Laos, Cuba et l'Albanie.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Comparaison du 7.62x54R (gauche) avec le 7.62x39 (AK47)

 

 

 

Bien que l'URSS ait remplacé son fusil Mosin en 1945, sa cartouche 7.62x54R,  quant à elle, est restée en service encore bien longtemps car celle-ci a été standardisée en tant que cartouche du Pacte de Varsovie en 1959.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Les cartouches militaires 7.62x54R

 

 

 

 

En 1963, le fusil PU a été remplacé par le Dragunov (SVD) fusil semi-automatique chambré en 7.62x54R.  Il est à noter que ce fusil conçu par Evgueni Dragunov pour les besoins de l’armée soviétique a été adopté non seulement comme un fusil de sniper mais aussi comme un fusil pour les tireurs chargés du soutien des escouades afin de doter les sections d’infanterie de fusils de précision. Un membre de chaque équipe de l’infanterie russe devait en être armé.

Semi-automatique,  précis et d’un poids léger, répondant parfaitement aux exigences émises par les snipers dès 1958, il est extrêmement fiable et ce, dans toutes les conditions de terrain. Depuis 1964, le Dragunov est fabriqué par Izhmash, un fabricant d'armes et de véhicules russes.

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Le SVD Dragunov

 

 

 

Le but à atteindre était d’offrir une arme de longue portée avec une capacité d'engagement supérieure à celle d’un AK-47 tant pour les tireurs des sections d’infanterie russes que pour les snipers. Mais attention, ce n’était pas des snipers dédiés aux missions spéciales et vêtus d’une ghillie suit comme nous les connaissons aujourd’hui mais plutôt des spécialistes à l'intérieur des pelotons et escadrons dont le travail était d'atteindre et de neutraliser les cibles qui étaient tout simplement hors de portée des fusils d’assaut.

Dans les années 1980, il a été beaucoup utilisé par les troupes soviétiques qui combattaient en Afghanistan, où d’ailleurs la nature du terrain a permis des tirs à plus longues portées.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Ici, un soldat russe avec son SVD

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Sniper kazakh en septembre 2006 avant son départ en Afghanistan

 

 

 

 

 

Description de l’arme

 

 

Le fusil est doté d’un magasin de 10 cartouches de 7.62x54R pour qu’il soit également capable de tirer des coups rapides en semi-auto lorsqu'il doit être utilisé à l'appui de la progression des fantassins. Il offre une portée plus longue que celle du 7.62x39mm de l’AK-47 ou du AK-74 en 5.45x39mm.

Par rapport aux autres armes, il a été conçu en pensant à améliorer son fonctionnement quand il est sale ou utilisé pour des tirs en conditions hivernales et il a été doté d’un régulateur de gaz à deux positions. Son canon de 24,4 pouces est chromé pour limiter son usure avec des munitions 7.62x54R parfois corrosives. Il possède un cache-flamme à son extrémité ainsi qu’un ergot à baïonnette.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

La crosse tactique est évidée pour alléger le fusil et pour pouvoir le rendre plus facile à attraper, et ses protège-mains en bois ventilés aident à dissiper la chaleur. Il y a un rail de montage sur le côté de l’arme qui accepte les lunettes télescopiques à monture rapide.

Sa lunette de visée standard est la PSO-1 lorsqu’elle a été introduite dans les années 1960, elle était l'une des optiques militaires des plus avancés dans le monde. Le grossissement de la PSO-1 est de 4x, elle était remplie d'azote et avait un objectif à petite lentille (juste 24mm).

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Sa tourelle avait un dispositif de compensation de la chute de la balle (BDC) en incréments de 50 m ou de 100 mètres. Le tout était réglé et standardisé à l'usine pour la charge standard de la cartouche militaire 7.62x54R , et en outre, elle possédait un MetaScope pour pouvoir identifier une source infrarouge.

Un œilleton en caoutchouc à son extrémité protège l’œil du tireur de la lumière périphérique.

Son réticule était éclairé au moyen d'une batterie et pouvait être utilisé pour la télémétrie, et pour permettre son utilisation dans les rudes hivers russes,  car la PSO-1 intègre une batterie chaude.

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Ici, le réticule PSO-1

 

 

 

Le Dragunov a été prévu pour tirer avec une précision de tir d’environ 2 MOA. En utilisant des munitions sniper match 7N1, il pouvait atteindre des groupements de 1 MOA (1 pouce ou 25,4mm à 100m) et des groupes tenant à l'intérieur d'un cercle de 15 pouces (38 cm) à 600 mètres.  Un tireur d’élite pouvait atteindre une cible de taille humaine à 1000 mètres. L'arme avait aussi une précision acceptable pour une utilisation en mode « mitrailleuse ».

Même un demi-siècle après sa mise en production, le PSO-1 reste encore tout à fait utilisable sur le terrain. La génération actuelle est la PSO-1M2.

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Mesure prise à l’aide du réticule

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, l’abaque des réglages remis aux troupes

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Eclaté du SVD Dragunov

 

 

 

 

 

 

Le Dragunov avec ses accessoires

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

 

Les caractéristiques du SVD Dragunov

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

Il est également important de noter que ce fusil n’a pratiquement pas changé au fil des cinq dernières décennies. Bien qu'il ait été mis à niveau avec des crosses synthétiques plus modernes ou encore dans une version à crosse pliante.  Le SVD a juste été mis à jour au niveau de sa chambre pour accepter la cartouche 7.62x54R avec une nouvelle charge dédiée aux snipers désignée : 7N14 développée expressément pour réduire la dispersion et augmenter la pénétration et qui a été mise à la production en 1999. Cette nouvelle cartouche a remplacé la 7N1, qui était opérationnelle dans les forces russes depuis 1966.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Le projet SVU (Snaiperskaya Vintovka Ukorochennaya - version raccourcie du fusil de sniper) remonte à 1970  et aux fins de développer un fusil de sniper compact pour les troupes aéroportées soviétiques (VDV). Cette carabine a été conçue en utilisant la norme Dragunov SVD convertie en Bullpup.

 

C’est donc en 1975 que l'usine Tula a été désignée pour effectuer la modernisation du fusil de sniper SVD. Désigné comme le SVU (Sniper Rifle court), cela a donné lieu au remplacement de la crosse, le mécanisme de déclenchement, et le canon a été raccourci de 100 mm résultant en une diminution de 15% de l'énergie initiale et la chambre à gaz a été déplacée en arrière. La précision a été légèrement inférieure à la normale par rapport au SVD standard mais le SVU étant destiné aux unités de première ligne, il a été jugé acceptable.

 

Ensuite, ce projet n'est jamais passé au stade de développement mais vers 1991, il a été ressuscité pour les opérations urbaines et plus sporadiquement pour des utilisations limitées en Afghanistan et en Tchétchénie. Il a été connu sous le nom de OTs-03 en version semi-auto.

 

En 1995, le ministère de l'Intérieur a demandé une version qui était capable de tirer en rafale et la modernisation de la SVU a continué. Ce nouveau fusil a été appelé l'OTS-03A ou SVU-A (Sniper Rifle Court - Automatique).  La fonction automatique devait être utilisée seulement en cas d'urgence. Le canon a été raccourci. Le silencieux est conçu avec un frein de bouche qui aide à contrôler le fusil en full-auto.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Ses caractéristiques :

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

D’autres désignations ont également été données à la carabine suivie de la lettre «A». Par la suite, ce sont essentiellement des révisions de différentes options de ce fusil qui ont eu lieu.

Une autre version améliorée et encore en usage aujourd'hui possède une crosse synthétique, un bipied et une lunette à focale variable 3-9x42mm. Il y a aussi le SVD qui a été conçu pour être utilisée par les troupes aéroportées et qui possède un canon plus court et une crosse repliable. Il est normalement équipé avec une lunette PSO-1M2, ou avec l'optique de vision nocturne désignée SVDSN.

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Les autorités russes estimant qu’il convient de le remplacer au bénéfice d’une arme plus compétitive ont estimé qu’il était grand temps de lui trouver un successeur.  En effet, l’usine « Ijmach » qui le fabrique travaille sur une arme de nouvelle génération basée sur le SVD mais avec un calibre de 8,61mm, une fonction de chargement automatique, et un chargeur pouvant contenir deux fois plus de cartouches qu’un fusil du même type occidental.

 

Bien qu’ils soient moins répandus que les fusils AK-47 et AK-74, les fusils SVD Dragunov semi-automatiques ont également fait leur chemin dans le marché civil car ils ont été de plus en plus facilement disponibles après l'effondrement de l'URSS, et de par l’intérêt historique pour ces fusils russes et la cartouche 7.62x54R,   ils ont fait le bonheur de nombreux collectionneurs et amateurs de tout ce qui touche au Pacte de Varsovie.

 

Parallèlement à cela, le fusil Tiger, et sa variante commerciale a eu un beau succès populaire parmi les tireurs du monde entier. Les deux variantes se sont avérées aussi comme bons fusils de chasse. Le SVD tout comme le Mosin  et le Tiger utilisent la cartouche de 7.62x54R qui est devenue populaire dans le monde entier.

 

Tous ces fusils ex-militaires peuvent encore être trouvés pratiquement à l’état neuf et peuvent être achetés dans les magasins d'armes à feu à des prix très bas. Leurs munitions sont par ailleurs peu coûteuses.

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Ici, un tireur civil qui utilise un SVD pour faire du TLD

 

 

 

D'autres, comme le Romak FPK (Roumanie ) ou le Zastava M76 (ex Yougoslavie ) ne sont que des sosies dont la conception interne est différente du SVD et généralement basée sur celle du fusil d'assaut AK47.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

De haut en bas : Norinco NDM-86, Izhmash Tiger et le SVD Dragunov

 

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

Comme nous venons déjà de le voir auparavant, les fusils russes et la cartouche 7.62x54R ont une histoire commune très longue.  En effet,  la 7,62 × 54 R est une cartouche qui est rentrée en service en 1891. Conçue à l'origine pour le fusil Mosin-Nagant,  elle a été utilisée à la fin de l'époque tsariste, et de toute la période soviétique à aujourd'hui.  La cartouche reste l'une des rares cartouches à bourrelet (dans la désignation officielle, le  «R»  signifie bordé, cerclé) qui est encore en usage militaire et qui  possède d’ailleurs la plus longue durée de vie.

L'American Winchester modèle 1895 avait également été chambrée pour cette cartouche par le biais d’un contrat avec le gouvernement russe.  Comme nous l’avons vu, la 7,62 × 54 R est toujours utilisée par l'armée russe dans le Dragunov et d'autres fusils sniper, ainsi que dans des mitrailleuses modernes comme le PKM.

 

 

 

 

 

Ses dimensions :

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

Initialement, le 7.62x54R a été chargé avec une ogive ronde de 210 grains donnant une vitesse de 2200fps en sortie de canon.

La munition a subi des modifications mineures et des variations dans la conception de sa balle et de son poids à travers  son histoire. Toutefois, le 148 grains FMJ est resté le chargement le plus commun.

La 7.62x54R est similaire à la .284 Winchester ainsi qu’aux cartouches magnum modernes semblables. Sa puissance potentielle est similaire à celle de la .308 Winchester et de la .30-06 Springfield et ce, en fonction de la longueur de canon.

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Comparaison avec les autres cartouches militaires

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Comparaison entre les NATO et celles du Pacte de Varsovie

 

 

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

.

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Les variantes de la 7.62 x 54R et leur comparaison

 

Voici un bel outil pour identifier les différentes munitions produites dans ce calibre, cliquer ici 

 

 

 

 

 

 

 

Mais malgré une vitesse initiale assez élevée, la 7.62x54R n'a pas été en mesure de produire des performances tout à fait identiques aux calibres .30 qui sont des projectiles à hautes performances.

 

A titre d’exemples, les munitions sportives disposent généralement de balles de 182gr (Prvi Partizan (Serbie)) et qui atteignent 2450fps dans des carabines à canons de 20 pouces et jusqu'à 2550fps pour les canons de 24 pouces (SVD) et égalent la puissance du .308 Winchester dans les fusils à canon de 27 à 28.75 pouces.

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Les balles de 150 grains peuvent être entraînées à 2800fps et jusqu'à 2950fps dans les carabines à canon long. Les balles de 180 grains peuvent être entraînées à 2550fps dans les canons de 20 pouces et jusque 2700fps dans un canon long.

 

Comme on pouvait s'y attendre, il y a eu une grande abondance de ces munitions disponibles dans les  surplus militaires du Bloc de l'Est ainsi que de l'Afrique du Nord et de la Chine et ce, dans une variété allant de 148 à 185 grains. Certains projectiles sont constitués de vestes de cuivre avec des noyaux de plomb, d'autres projectiles peuvent être de cuivre revêtu d’une chemise en acier avec un noyau de plomb.

 

Attention, il y a encore beaucoup de munitions de surplus avec amorces corrosives en circulation. Cela peut abîmer très fortement votre canon ! 

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Son conditionnement militaire

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

D’autres projectiles peuvent être creux et pointus pour en augmenter l'expansion, la fragmentation mais les résultats varient en fonction des matériaux de base utilisés.

 

 

 

En munitions civiles et de chasse,  Sellier & Bellot (de la République tchèque) produit une charge sportive de 180gr avec une vitesse annoncée de 2620fps. Norma produit une 180gr donnant une vitesse de 2450fps dans un canon de 20 pouces et 2550fps dans un 24 pouces.  Wolf  fabrique dans le bloc de l'Est deux charges :   la 180gr BTSP et la 203gr SP. 

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

La Sellier & Bellot

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

La Wolf

 

 

 

 

 

Pour ce qui concerne le rechargement, la 7.62x54R militaire est généralement amorcée avec du Berdan et ne convient pas vraiment pour le rechargement mais on trouve des douilles à puits d’amorçage Boxer en Prvi (PPU / Highland) dont le culot est estampillé NNY.

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Cartouches avec amorces Berdan

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Cartouches avec amorces Boxer

 

 

 

 

Ceci dit, il faut savoir que même en tant que cartouche de chasse, la 7.62x54R est très populaire dans le monde entier.

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Ici, la célèbre cartouche Brown Bear

 

 

 

 

Le pas des canons des fusils Mosin est généralement de 1: 9,5.   Quant à celui du SVD, à l'origine,  il avait un pas de 1: 12,6  mais a également été changé pour un pas de 1: 9,5.   Le Tiger civil a un pas de 1: 9,5.

Ces pas sont incompatibles avec des balles de 123 à 125 grains.  En effet, le poids de balle optimal pour le pas de 1: 9,5 est d’environ 200 grains, alors que la charge nominale militaire était une balle de 148 grains. Comme quoi, il ne faut jamais croire que le militaire atteint toujours l’optimum !

 

 

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

      

 

 

Tableau de comparaison de la balistique avec d'autres calibres

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Tableau des vitesses et des énergies déployées avec les distances parcourues

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Voici le tableau comparatif du potentiel "Long range" et du drop de cette cartouche

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Voici le tableau du potentiel "Long range" et du drop de la Wolf 148 grains

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R
Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

Voici le tableau du potentiel "Long range" et du drop de la Brown Bear 204 grains

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

 

 

 

Conclusion

 

 

 

Pour conclure, je dirai que si l'Union Soviétique a disparu, la cartouche qui l’a servie si longtemps,  quant à elle,  n’est probablement pas prête à disparaître même si celle-ci n’est plus tirée en masse par ce bon vieux SVD Dagrunov.

 

Le seul problème pour cette cartouche standard (148grains) qui était fournie d’origine aux troupes et qui était de faible qualité, à cause du fait que sa précision est qu’elle n’était pas appropriée pour les tirs à longues à distances.  Par conséquent, les tireurs d’élites n’avaient pas facile pour régler leurs tirs sur longues distances et notamment, lorsqu’il y avait du vent.

 

Avec un coefficient balistique relativement faible, d’environ 0,4 et sa vitesse modérée, ce projectile a difficile  à  lutter contre le vent.  En effet, un projectile plus lourd tiendrait mieux la vitesse et occasionnerait moins de déviation passé les 500 mètres.  Par contre, dans le combat urbain combiné avec un large champ de vision et sa capacité anti-blindage, il était redoutable !

 

Il est un fait que la précision pour un fusil de match ou sniper nécessite des munitions de la plus haute qualité.  Les Soviétiques en étaient bien conscients et ont d’ailleurs élaboré une charge plus spécifiquement dédiée au  SVD sniper.

 

Cela a permis de diminuer sa dispersion tout en augmentant en même temps sa létalité. Le résultat de leur travail est la charge 7.62x54R 7N1 Sniper.  Extérieurement, la 7N1 semble identique à LPS à balle d'acier standard.  Dans les années 1990 les Russes ont lancé un programme de modernisation de cartouches 7,62 mm et en 1999, une nouvelle charge de FMJBT désignée 7N14 qui a été placée en production pour fournir une balle anti-blindage qui utilise un noyau en acier trempé (notamment pour percer les gilets pare-balles) avec la précision d'une cartouche de Match pour « le plus grand bonheur » des snipers russes.  On peut dire que cela a été un succès à un point tel que sa précision s’est améliorée jusqu’au 1/2 MOA près.

 

On se rend donc bien vite compte que même si c’est la cartouche militaire la plus ancienne de tous les temps, la 7.62x54R  n’est toujours pas prête à prendre sa retraite dans un avenir proche !

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin, voici une série de liens relatifs au SVD et son calibre7.62x54R

 

 

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R
Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R
Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

A bientôt,

 

Le SVD Dragunov et le calibre 7.62x54R

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

devil 17/01/2017 22:18

les photos #5 #20 et #21, indiquant des Dragunov, sont en fait des PSL Cugir roumains (dessin du chargeur, cache-flamme....) plus faciles à trouver que les Izhmash. Çà reste une belle arme.

marksman.over-blog.fr 05/06/2017 23:05

Bonsoir et merci pour votre commentaire. Je sais qu'il n'est pas facile d'en trouver un original mais vous comprendrez aussi qu'il ne m'appartient pas de donner quel conseil que soit en la matière. Je vous conseille donc de vous tourner vers votre armurier qui, j'en suis sûr, saura vous conseiller très utilement.

laurent 10/01/2017 21:34

bonjour les lunettes posp disponibke dans le marché sont étaloné pour les balles de 148gr ou 200gr? merci d'avance

Nickola 17/07/2016 22:00

Une vidéo qui montre bien les différences entre les 2 armes
https://youtu.be/YTWUIsDzN78

marksman.over-blog.fr 18/07/2016 11:20

Merci pour votre contribution.

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche