Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 20:47

 

 

profil-AICS PROJET2013 petit

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

 

Voilà encore un mois qui n'a fait que passer et donc, est déjà venu le moment de nous retrouver autour d'un nouveau sujet.  Pour l'occasion, j'ai pensé qu'il ne serait pas inutile de vous présenter ou de vous rappeler les quatre fondamentaux qu'il convient de posséder, d'appliquer pour pratiquer le tir de précision.

 

Ces principes sont inculqués systématiquement dans les corps de l'armée américaine sous l'appellation : " Four Fundamentals of Marksmanship ".  Pour vous présenter une synthèse de cette matière,  je me suis donc " nourri " d'un cours de l' U.S. ARMY intitulé : " Rifle Marksmanship Diagnostic and Training Guide ".

 

 

Je vous en souhaite d'ores et déjà une bonne lecture

 

 

 

 

les-4-fondamentaux

 

 

Les quatre fondamentaux du tir de précision

 

 

 

 

marksman

 

 

 

 

Le soldat doit comprendre et appliquer les quatre fondamentaux clé avant qu'il ne s'approche d'une vraie cible. Il doit établir une position stable, permettant l'observation de la cible. Il doit également savoir viser la cible en alignant les organes de visée et tirer avec son fusil sans déranger cet alignement par une mauvaise respiration ou pendant la pression sur la détente (risque d'un coup de doigt). Ces compétences sont connues communément sous l'appellation des quatre principes de base du tir.

 

 

 

 

position-de-tir

Des tireurs en stage de maîtrise des 4 fondamentaux

 

 

 

a) Steady Position.

 

Quand le soldat s'approche de la ligne de mire, il doit se positionner afin d'avoir un poste de tir confortable et stable car le temps dont il dispose pour exécuter son tir est limité. Il doit donc apprendre à adopter rapidement une position stable et constante pour assurer son tir. Le tireur reste le meilleur juge de la qualité de son poste. Lorsque le soldat modifie sa position, seule celle-ci varie. Les trois autres paramètres restent les mêmes.

 

 

 

Voici les éléments à retenir pour obtenir une bonne position :

 

 

 

1. Nonfiring Handgrip.

 

 En attente de tir mais en position, la carabine ou le fusil repose sur le talon de la main dans le V formé par  le pouce et les doigts.

 

 

 

Capture20

 

 

 

2. Position de la crosse.

 

La crosse du fusil est placée à la poche de l'épaule employée pour le tir. Cela permet à l'œil d'être dans l'alignement des organes de visée et réduit l'effet de recul tout en s'assurant une position stable.

 

 

 

Capture21

 

 

 

3. Poignée de tir.

 

La main de tir saisit la poignée pistolet de manière à former un V avec le pouce et l'index. L'index est placé sur la gâchette de la carabine de manière à ce que rien ne vienne la perturber lorsque la détente devra être pressée. Une légère pression vers l'arrière sera exercée par les trois doigts restants pour s'assurer que la crosse reste bien collée à l'épaule, pour réduire l'effet de recul.

 

 

 

Capture22

 

 

 

finger-position

 

 

 

 

4. Placement du/des coude(s) et des pieds pour le tir.

 

Pour procurer un bon équilibre au corps afin d'avoir la meilleure stabilité, le placement du coude de tir est important et son emplacement exact dépendra de la position de tir/combat utilisée. Le placement devrait permettre aux épaules de rester à niveau.

 

 

 

position-des-coudes

 

 

 

Cette position permet de mettre le poids de votre corps derrière l'arme, ce qui vous permet de récupérer rapidement à chaque fois que vous ouvrez le feu. Le coude se positionne fermement sous le fusil pour permettre une position confortable et stable.

 

Saisir le magasin du fusil avec la main gauche. Redressez le haut du corps et étendre vos jambes à une distance confortable. Essayez de pointer les orteils vers l'extérieur et détendre de vos chevilles, donc vos talons reposent sur le sol. Détendre le poids de votre haut du corps vers l'avant sur votre bras gauche.

 

 

 

5. La position de la joue sur la crosse.

 

Elle devrait fournir une visibilité naturelle à travers du centre de l'ouverture du cran de mire et le guidon à la cible. le cou du tireur  doit s'assouplir, permettant ainsi à la joue de tomber naturellement sur la crosse. Un petit changement dans le dégagement oculaire survient normalement à chaque fois que le tireur occupe une position de tir différente.

 

 

 

correct incorrect

 

 

 

 

6. Le soutien.

 

Lorsqu'il existe une possibilité de soutien (sacs de sable, mur,  souche, ...),  elle devrait être utilisée pour stabiliser la position et soutenir le fusil. Si elle n'est pas disponible, alors les os et les muscles de la partie supérieure du corps du tireur doivent prendre en charge le fusil.

 

 

 

imagesY3

 

 

 

 

7. Relaxation musculaire.

 

Si le support est utilisé correctement, le soldat devrait être en mesure de se détendre la plupart de ses muscles. En utilisant un soutien artificiel ou ses os, dans la partie supérieure du corps comme support,  cela lui permet de se détendre et de s'installer en position stable.

 

 

 

8. Point naturel de visée.

 

Lorsque le soldat anticipe sa position de tir,  en prenant position,  il oriente son fusil dans la direction générale de sa cible. Ensuite, il ajuste son corps pour amener le fusil et les organes de visée exactement en ligne avec le point de visée souhaité. S'il utilise des techniques vues précédemment,  le soldat doit avoir son fusil et son système de visée alignés naturellement sur la cible. Lorsque l'alignement correct du corps-fusil-cible est atteint,  le  guidon est placé sur la cible.

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr - dans Le tir de précision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche