Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 20:19

 

La position de tir est également importante :

 

La position (couchée) du corps par rapport à la carabine.  Directement derrière la carabine et stable pour absorber le recul de l'arme et éliminer les mouvements latéraux du fusil.


 

M-14 Marksman Rifle

 

 

 

 

Les soldats doivent également apprendre comment positionner leurs pieds et les jambes et répartir les pieds à une distance confortable avec la partie interne du pied en contact avec le sol.


 

position-couchee

 

 

 

Voici la position alternative pour soulager la pression sur le diaphragme.

position-alternative

 

 

 

Par ailleurs, le contrôle de la détente par le marksman ou le sniper doit être total afin d’éviter les coups de doigts qui suppriment l’alignement des yeux, des organes de visés et de la cible.


 

La position couchée:

 

C’est la position la plus utilisée. Le tireur cale son arme sous le fût de l’arme en étant bien sûr que ce ne soit pas le canon qui soit en appui. Si le support touche le canon, la précision de l’arme sera remise en question. Le bras ferme saisi le fusil au niveau du fût en arrière de l’appui et de là, le tireur peut ajuster sa cible. Avec une saisie ferme du fusil, le tireur place la crosse du fusil dans le creux de son épaule et applique une pression vers l’arrière. La main forte est placée normalement sur la crosse;

 

Le tireur commence alors mentalement sa check list:

 

- Est-ce que mon corps est directement derrière le fusil pour absorber le recul ?

- Est-ce que la main faible saisi fermement le fût avec une pression vers le creux de l’épaule ?

- Est-ce que mon regard est clair? Est-ce que j’ai un bon champ de vision dans ma lunette?

- Est-ce que ma saisie de la poignée est correcte? Est-ce que mon doigt va appuyer droit vers l’arrièrede la détente?

- Est-ce que ma respiration fait descendre et monter mon réticule bien dans l’axe de la cible ?

- Est-ce que mon réticule croise bien la cible?

 

 

Placement du doigt:

 

Le majeur doit être en contact avec la détente entre le bout du doigt et la seconde jointure. Le placement exact dépend du tireur, de son confort et de la façon dont il tient sa poignée de fusil.

 

Durant la phase d’ouverture du feu, une augmentation progressive de la pression est appliqué directement vers l’arrière de la détente sans que le regard ne se détourne du réticule et de la cible.

Le tireur doit stopper sa pression si son réticule n’est plus aligné avec sa cible, réajuster sa visée et reprendre la progression de la queue de détente là ou il l’avait laissé.

 

La partie la plus importante pour le doigt est de garder une trajectoire rectiligne vers l’arrière de la détente jusqu’au point de départ. Quand le doigt touche le point de départ, il a tendance à exercer une pression latérale qui alors bouger l’arme et fait sortir la cible du réticule. Une prise ferme de la poignée est indispensable pour un contrôle de la détente parfait. Une mauvaise prise occasionne un glissement de la main et donc une perte du contrôle de la détente.

 

Le contrôle de la détente est le facteur le plus important. C’est aussi l’aspect le plus difficile à maitriser. La majorité des fautes viennent d’une erreurs directe ou indirecte d’une mauvaise application de cette technique. Manquer le point visé résulte souvent d’une secousse ou d’une pression latérale sur la détente et le côté du fusil.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche