Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 19:43
Le calibre 7x64 Brenneke
Le calibre 7x64 Brenneke
Le calibre 7x64 Brenneke
Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

Chers lecteurs,

 

 

 

 

Sortis de l’été sans trop l’avoir remarqué,  nous sommes également déjà rentrés dans la saison de la chasse. C’est donc avec un article de saison qui devrait ravir nos amis chasseurs ainsi que l’ami Jean-Pierre qui me l’a suscité que  je vous propose d’aborder l’étude du  calibre 7 × 64 Brenneke  (le 7 correspond au diamètre de l'ogive et le 64 correspond à la longueur de l'étui, exprimés en millimètres) avec sa cartouche de fusil de chasse semblable à la 30.06 aux États-Unis et au Canada mais qui est probablement devenue la plus populaire chez nous, en Europe.

 

 

 

Bonne lecture

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?


 

 


Wilhelm Brenneke est né à Hanovre, en Allemagne en 1865.  Il était intéressé par le tir et la chasse à l'arc.  Et bien qu'il ait travaillé comme libraire,  il était fortement attiré par les armes,  les munitions et,  le métier d’armurier.  C’est donc en autodidacte qu’à son 30 ème anniversaire,  il a fondé la  « Brenneke Gewehr & Geschossfabrik »  (la Wilhelm Brenneke fabrique d’armes et munitions) à Leipzig, en Autriche en 1895, où il a conçu ses balles.

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Wilhelm Brenneke (1865-1951)

 

 

 

Wilhelm Brenneke est né à Hanovre, en Allemagne en 1865.  Il était intéressé par le tir et la chasse à l'arc.  Et bien qu'il ait travaillé comme libraire,  il était fortement attiré par les armes,  les munitions et,  le métier d’armurier.  C’est donc en autodidacte qu’à son 30 ème anniversaire,  il a fondé la  « Brenneke Gewehr & Geschossfabrik »  (la Wilhelm Brenneke fabrique d’armes et munitions) à Leipzig, en Autriche en 1895, où il a conçu ses balles.

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Ici, une ogive de 7x64 Torpedo Ideal Geschoss (TIG) originale

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Ici, une plus récente

 

 

 

Ces deux cartouches parfois appelées balles « torpilles »  travaillent sur base d’un principe similaire avec une balle qui permet à la fois de pénétrer,  puis d'élargir l’impact dans le corps du gibier, et de part ses éclats, toucher instantanément le cœur et les poumons de l'animal, assurant ainsi une chute instantanée de la pression artérielle entraînant l'inconscience immédiate de l’animal.  


La TIG a tendance à être destinée  au gibier plus léger comme le chevreuil  alors que la TUG est plutôt destinée au plus gros gibier. La TIG est donc construite de la même manière que la TUG mais la forme du noyau arrière permet d’assurer un élargissement en forme de champignon.


Comme on peut le voir sur l’image, ci-dessous, la TIG a un noyau de plomb en deux parties, avec la partie avant plus molle. L'enveloppe en acier est nickelée et dispose de trois anneaux. La pointe se déforme facilement dans une forme de champignon.

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Ici, une ogive TIG en coupe et après tir

 

 

 

La Breneke avec des ailettes est quant à elle apparue en 1910.
En fait, bien qu’il ait été lancé commercialement en 1917,  il faut savoir que le calibre  7 × 64  (souvent appelé le  7 × 64  Brenneke) est réellement né en 1912 !

 
A cette époque, certains militaires de l'armée allemande qui prétendaient que la cartouche du fusil et de la mitrailleuse de 7,92 mm (8 x 57 IS) n’était pas assez puissante pour leurs armées, ceux-ci lorgnaient sur la cartouche de Brenneke car,  à leur estime,  celle-ci avait manifestement une longueur d'avance.  Et donc, rapidement ,  Brenneke va se mettre à développer une 8 × 64 très efficace et prometteuse pour rencontrer les desiderata de ces militaires mais  la défaite allemande lors de la 1ère guerre mondiale a mis un terme à toute discussion sur le changement de ce calibre militaire standard.


Néanmoins, au milieu de la première guerre mondiale, Wilhelm Brenneke va faire breveter une nouvelle cartouche de chasse exclusivement destinée au marché civil et sportif, une 7 × 64,  variante de la TIG, et de la TUG qui sera introduite beaucoup plus tard, en 1935.


La 7x65 R Brenneke est seulement apparue après la première guerre mondiale, en 1920. La 7.65 R est simplement une version avec bourrelet de la cartouche pour les chasseurs de gros gibier allemands, autrichiens ou hongrois de l’époque et qui préféraient utiliser les fusils « break-action rifles »  qui sont des fusils dont le(s)  canon (s) est (sont) articulé(s) et pivote(nt)  perpendiculairement à l'axe du trou pour exposer la culasse et permettre le chargement et le déchargement des cartouches.

Depuis son introduction,  le 7x65R est devenu le calibre le plus utilisé pour les fusils break-action. Il est plus puissant et a une trajectoire plus plate que l'ancien 7x57R, tout en étant très agréable au tir. Les calibres « R » ont toujours des pressions maximales inférieures, c’est ainsi que la 7x65R à 3.800 bar est 10% au-dessus de la 7x57R.

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Ici, un Sauer break-action rifle 7x65R

 

 


Les usines de Brenneke seront détruites en 1945 après quoi,  il déménagera à Berlin-Ouest.  Après la 2ème guerre mondiale,  en 1950,  Brenneke produira la Starter Paradox  pour fusils de chasse à canon rayé, ce qui en augmentera l'efficacité et la précision. Mais l'année suivante,  Wilhelm Brenneke décèdera dans sa 86 ème année.  Et, c’est donc à sa mort en 1951 que sa fille a repris l’affaire en installant finalement l'entreprise à Hanovre, en Allemagne de l'Ouest.  La société et l'entreprise de munitions existe encore aujourd'hui : la Brenneke GMBH à Hanovre et Langenhagen  mais elle est détenue et gérée par le Dr Peter Mank.  En outre, Brenneke dispose également d'une filiale américaine appelée «Brenneke America LP ».

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

L'une des raisons du succès de la cartouche était l'avantage balistique qu'elle avait sur la 7 × 57 et la 8 × 57 qui étaient déjà utilisées couramment à l’époque.  Cependant, ce n’était pas uniquement l'avantage balistique sur ces deux autres balles qui a rendu ce calibre et cette cartouche si populaire.  En effet, Wilhelm Brenneke n'avait pas seulement conçu une nouvelle cartouche mais il avait également conçu une ligne de balles uniques qui s’adaptait spécifiquement aux besoins des chasseurs ainsi qu’aux diverses applications sportives.  En effet, il  a créé des cartouches cerclées pour les fusils à action et chargeurs ainsi qu’une version ajustée (7x65R) pour l’utilisation d’un fusil « break-action »  à un seul coup ou à double coup. La cartouche 7x64 Brenneke a connu son plein succès en 1930, lorsque des dizaines de versions différentes ont été mises en vente.

Vous trouverez une photo des cartouches Brenneke classées, en fonction de leurs dates de sortie, en cliquant ici.

 

 

 

 

 

Les dimensions de la cartouche 7 x 64 Brenneke

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

Spécifications :

 


La 7x64 est une cartouche polyvalente et,  tout comme le .280, elle utilise des balles de 7mm standard (0,284 ").  
La douille 7 × 64 fait 64 mm de long pour une longueur totale de la cartouche de 84 mm. Le diamètre intérieur de la douille est de 7,25 mm (0,284 in). L'angle de l'épaule de la douille est de 40.42 degrés, et le diamètre du culot est 11.95 mm.

 

 

Attention, les dimensions extérieures des cartouches Brenneke 7x64 et 7x65 R Brenneke sont différentes.

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

La longueur totale  des douilles de 7x64 et 7x65R sont respectivement de  64,00 et 65,00 mm, la longueur de la partie cylindrique de la douille est identique: 51,50 mm, et après le biseau,  la longueur est respectivement de 55,37 et 55,36 mm,  le diamètre du manchon au fond de douille est respectivement de :  11,85 et 11,89 mm,  mais le diamètre de la douille dans sa partie supérieure est identique :  10,80 mm, ainsi que le diamètre du col qui est de 7,95 mm et le diamètre de balle de : 7,25 mm.

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Les culots des 7x64 Brenneke ( à gauche) et 7x65 R Brenneke ( à droite)

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Comparaison de la cartouche avec les calibres les plus courants.

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

La Sellier&Bellot SP 139gr

 

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

La Norma 7x64 PPDC 170 gr à pointe plastique

 

 

 

 

La performance exceptionnelle de la 7x64 Brenneke  a été rapidement reconnue aux Etats-Unis  et, en 1925,  c’est bien sur base de cette idée,  qu’est sortie la célèbre .270 Winchester mais attention, celle-ci sera formée sur la base de la douille de la 30-06S.  En 1957,  ce sera la .280 Remington qui sera inventée. Les trois calibres ont un potentiel énergétique plus ou moins similaire avec une  bonne balistique et sont d’ailleurs devenus depuis le choix de prédilection des chasseurs et des sportifs.  Aujourd’hui encore,  la 7x64 Brenneke  reste une bonne alternative au calibre 30-06 ou aux magnums notamment, pour son plus faible recul.

 

 

 

Comparaison des dimensions de la 7x64 Brenneke  avec celles de la .280 Remington

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

Cette cartouche est normalement  utilisée pour chasser le chevreuil, le sanglier, le cerf, le chamois, et tout gibier de ce gabarit.  La conception de la 7x64 est presque identique à celle de la .30-06, ce qui rend aussi les 7x64 très similaires à la .280 Remington et offre une balistique pratiquement identique au .284 Winchester.  Notons qu’il y a relativement peu de fusils 7x64 en dehors de l'Europe bien qu’ils soient parfois exportés dans ce calibre. Par contre, le 7x64 est également très répandu en Afrique du Sud.

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

Conçue principalement comme une cartouche de fusil de chasse, elle avait néanmoins été envisagée avec enthousiasme par les experts de l'armée allemande en tant que balle sniper potentielle et n'a été rejetée que parce que l'armée a estimé, à bon escient à l’époque,  qu'il fallait s’en tenir à sa 8 × 57 JRS pour préserver une chaîne d'approvisionnement rapide et simple. C’est dire que ses qualités balistiques avaient bel et bien été remarquées !


En théorie , la  7 × 64 est chargée  avec des projectiles de 80 à 180 grains mais souvent,  elle l’est plutôt avec ceux qui se situent entre les 120 et 177 grains.  Avec un poids moyen de 162 grains pour les TIG, la vitesse initiale en sortie de bouche est de 880 m / sec,  avec une énergie de  4066 J pour une pression maximale de 4150 bars. Une telle pression se rapproche de celle d’une magnum. Avec un choix de poids de balle allant de 120 à 180 grains, la 7x64 offre potentiellement une grande puissance et toute la flexibilité nécessaire pour faire face à la plupart des espèces de gibier de taille moyenne ou grands gibiers d’Europe. Ce qui n’a pas échappé à Remington qui a également sorti un modèle 700 composite 7x 64 qui répond à ces critères.


On notera utilement qu’avec la prise de conscience environnementale et de la nécessité de la préservation de la nature, une  "Brenneke propre" a développée avec un noyau sans plomb. Il s’agit de la TIG Nature.  Sa forme est identique à  régulière,  mais elle est plus légère (128 grs),  avec une E0 = 3603 J, une V0 = 930 m / s pour le 7 × 64, et une E0 = 3362 J et une V0 = 900 m / s pour le 7x65R .

 

 

 

 

 

 

La balistique en quelques chiffres :

 

 

 

 

Graphe du drop tiré sur Gundata pour une ogive de 139gr et une de 170 grains

 

Le calibre 7x64 Brenneke

Zérotage à 100m

 

 

 

Coefficients balistiques des cartouches comparées sur Gundata.org

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

Tableau balistique comparatif de ces deux cartouches

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

 

Graphe du drop en comparaison avec les autres calibres (trouvé sur Sporting rifle)

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

 

 

 

Résultats sur cible au stand

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

On remarque que l’on parvient  à faire un beau groupement à 100 yards !

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

Pour conclure,  je dirai que la 7x64 Brenneke  (tout comme sa sœur, la 7x65R) est une cartouche qui approche allègrement de ses cent années d’existence et qui reste tout autant d’actualité aujourd'hui qu’elle ne l'était en 1917 lorsqu’elle a été commercialisée.  Comme le Colt 1911, celle-ci est d’une conception qui ne cesse de prouver sa valeur, année après année,  et qui reste une cartouche de chasse et de sport exceptionnelle et précise.  Par conséquent,  si vous êtes à la recherche d'un bon calibre et d’un bon fusil de chasse,  pourquoi ne pas opter de le chambrer avec cette cartouche si pas des plus populaires,  des plus réussies,  et qui satisfait quantité de tireurs depuis un siècle ?

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke

 

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

 

 

 

Le calibre 7x64 Brenneke
Le calibre 7x64 Brenneke
Le calibre 7x64 Brenneke

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr - dans Le tir de précision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche