Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 17:13

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

 

 

Mes amis, chers lecteurs,

 

 

 

Tout d'abord, permettez-moi de vous remercier pour votre fidélité, votre gentillesse et vos nombreux commentaires, remerciements ou  encouragements. Cela fait chaud au cœur d'autant qu'avec cette publication,  nous fêtons le cinquième anniversaire de l'existence du blog !

Et oui, il y a déjà  cinq ans que je me suis lancé dans l'aventure d'animer ce blog.  Comme le temps s'écoule vite !

 

 

Tout d'abord, voici quelques chiffres recueillis au bout de ces 5 années et de tous ces articles :

 

 

 

 

Nombres de pages vues : 1.000.000

 

Nombre de visiteurs uniques : 500.000

 

Nombre de visiteurs le 21 juin 2010 (jour du lancement) : 5  ...  à 1125/j, aujourd'hui

 

 

 

 

Au vu de ces statistiques, et sans pour autant faire de l'autosatisfaction, je peux dire aujourd'hui que cette expérience est manifestement un succès.

 

Un succès au regard de ces chiffres car un million de pages vues en 5 ans, ce n'est pas rien mais également et surtout,  car ce blog est dédié aux tireurs sportifs, récréatifs, chasseurs mais aussi à tous les amateurs d'armes d'épaules et de tir de précision à longues distances et donc, à destination de passionnés et d'initiés qui ne pas forcément appréciés de l'ensemble de nos concitoyens.

 

Par conséquent,  hormis l'estime de son public cible, il s'agissait,  a priori,  d'un blog qui aurait pu être jugé par d'autres comme,  comment dire en "novlangue" ou pour rester dans le politiquement correct ? ... un blog " sensible " voire même, un medium  décrié comme cela a d'ailleurs été le cas, par un vieux passionné d'aviation et de coke qui se prend pour un journaliste d'investigation qui sait tout sur tout et qui écrit des conneries plus vite que son ombre sur du papier Q avec lequel, ... je me torche ;-))  Roooh, désolé de dire ce genre de chose car ce n'est vraiment pas dans mes habitudes.

 

Non mes amis, le pari de sa longévité (Bien entendu, je parle celle du blog ;-) ) n'était pas forcément gagné !

 

Néanmoins,  j'ai toujours essayé d'observer les règles de déontologie et de sécurité qu'on se doit de respecter lorsqu'il s'agit de parler d'armes et des conséquences qui peuvent découler lors de leur utilisation,  et ce n'est d'ailleurs pas demain que je changerai mon fusil d'épaule en ces domaines ... sans jeu de mots !  

 

Mais finalement, c'est bel et bien grâce à votre intérêt, vos visites et votre soutien que je suis parvenu à boucler cette cinquième année. Que vous en soyez encore tous remerciés !

 

Pour ma part et très modestement, ma seule ambition était de partager ma passion avec vous, avec mes amis et  si je suis parvenu, ça et là,  à vous apporter " un petit plus ",  le plaisir de me suivre au fil de mes articles,  j'en suis d'autant plus  heureux.

 

Je ne sais pas combien de temps encore durera cette aventure mais en attendant, je continuerai à essayer de vous apporter un maximum de plaisir lorsque vous reviendrez faire un petit tour sur le blog du tireur de précision.

 

Enfin, je vous rappelle qu'il n'y aura pas de parution ni juillet,  ni en août et par conséquent, je profite de l'occasion qui m'est donnée de vous souhaiter d'ores et déjà de très bonnes vacances.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

 

 

 

 

Et c'est donc dans le cadre de cette continuité que je vous convie aujourd'hui à découvrir ou re-découvrir avec moi le calibre 7.62 x 39 (M43) qui,  une fois n'est pas coutume, n'est pas un calibre hyper précis ni même un calibre utilisé pour le TLD mais qui n'est pas non plus dénué de tout intérêt comme nous allons le voir.

 

 

 

 

Quelle est l'origine et la spécificité de ce calibre ?

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

 

 

Vers la fin du 19e siècle, les puissances militaires ont commencé à abandonner leurs vieilles pétoires pour s'équiper de carabines à action et répétition ainsi que de mitrailleuses.

 

Bien que le fusil d'infanterie a été très efficace pendant la première guerre mondiale,  c'est l'artillerie et une combinaison de tirs de mitrailleuses et les barricades de barbelés qui ont ralenti l'ennemi.

 

Un des premiers modèles d'armes à feu employé avec succès pour atteindre une forme de tir automatique a été créé par Richard Jordan Gatling et breveté en 1861. Cette arme adoptée par l'armée américaine restera en service pendant environ 43 ans et finalement, la conception de Gatling a été remplacée par la Maxim Machine Gun. Les puissances européennes britanniques et les continentaux ont d'abord été lents à accepter la Maxim mais finalement,  sa fabrication a été lancée en grand nombre.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Voici la fameuse Maxim Machine Gun

 

 

 

Les Britanniques l'ont chambrée pour la cartouche .303 British. L'Allemagne l'a adopté pour en faire sa  Maschinengewehr 08, tandis que la Russie l'a utilisé en 7.62x54 et l'a nommée Pulemyot Maxima PM1910. L'armée américaine quant à elle,  l'a chambrée en calibre .30 suivi du 30-06.  En 1914, sur le front de l'Ouest de 1914, la mitrailleuse type Maxim a été responsable de 90% des victimes.

 

La nécessité d'une plus grande mobilité à vite conduit les autorités militaires à mettre au point et à utiliser des armes plus légères et plus compactes comme la Lewis, adoptée par la Grande-Bretagne en 1915, la British Bren en 1917 et le Browning BAR adoptée par les États-Unis en 1918. Ces mitrailleuses étaient très mobiles,  légères (LMG) et pouvaient être utilisées par des soldats seuls alors que les mitrailleuses lourdes nécessitaient 4 à 6 hommes !

 

Aujourd'hui, la LMG peut simplement être un fusil d'assaut muni d'un canon lourd et d'un chargeur de grande capacité mais la caractéristique principale qui définit la LMG moderne en dehors de cela qui est l'utilisation de petits calibres comme le 5.56 de l'OTAN (.223 Rem) la d'une réduction du poids de ses munitions.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

La Lewis LMG - Grande-Bretagne - Production 1913-1942

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

M1918 Browning Automatic Rifle - US - Production 1917-1950

 

 

Vers le milieu des années 1930, les États-Unis et l'Allemagne avaient lancé des études sur la faisabilité de fusils à chargement automatique,  chambrés avec des cartouches au faible recul pour obtenir un meilleur contrôle lors des tirs semi-automatiques.

 

En 1936, l'armée américaine avait adopté le M1 Garand à auto-chargement (SLR) tandis que les designers allemands ont produit un fusil auto, le MKb 1942, chambré pour une cartouche réduite, la 7.92x33 Kurzpatrone et,  un premier prototype MP43 (Machinen Pistol 1943)  qui connu un succès immédiat. L'arme ressemblait beaucoup à la célèbre AK47, utilisant un chargeur 30 coups et offrant un tir coup par coup en semi-automatique.  S'en est suivi rapidement le modèle MP44 ayant été baptisé par un nouveau nom redoutable : Sturmgewhr 44 (Stg44) qui traduit, signifie : fusil d'assaut !

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Le Sturmgewhr 44

 

 

 

 

Entre 1938 et 1940,  la Russie a fait adopter un fusil à auto-chargement complet alimenté en 7.62x54R, le  Tokerov SVT, mais à cause de problèmes de fiabilité,  le SVT ne fut pas beaucoup utilisé. Dès lors, plusieurs prototypes de cartouches ont été développés et ont abouti sur l'adoption de la 7.62x39 M43 en 1943, cette cartouche a été conçue par Nickolay Elizarov et Boris Semin.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Gros plan de la 7.62x39 M43

 

 

 

 

Bien qu'ayant créé cette cartouche appropriée pour les rafales en automatique, le premier fusil à l'avoir  accepté était le SKS 45 semi-automatique. Conçu par Sergueï Simonov Gavrilovich l'abréviation SKS 45 traduit comme Samozaryadnyi  Karabin  Sistemi  Simonova 1945 ou système de carabine Simonov 1945.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Le Simonov SKS 1945

 

 

 

 

Le SKS n'est resté en service que 4 ans avant d'être remplacé par le AK-47 conçu par Mikhail Timofeyevitch Kalachnikov en 1947 et a été officiellement adopté au sein de l'URSS en 1949. Cette conception s'est avérée extrêmement robuste et fiable et ce, dans les conditions les plus défavorables.

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

 

Le Kalachnikov AK-47

 

 

 

L'AK-47 plus populaire que le SKS a été produit sous diverses formes par au moins 31 pays,  et a été l'arme de service de pas moins de 55 nations. Jusqu'en 2013,  on a estimé sa production à environ 100.000.000 d'unités !  Il semble que partout où il y a des conflits sur notre planète, l'un ou l'autre des belligérants  se sert de l'AK-47. Légère, avec une cadence de tir allant jusqu'à 600 coups par minute, elle est maniable et d'une robustesse à toute épreuve, quelles que soient les conditions climatiques dans lesquelles elle est utilisée.

 

En Russie, l'AK-47 est resté en service pendant plus de 60 ans, bien que la cartouche 7.62x39 M43 ait  été progressivement supprimée au profit de la  .22  au calibre 5.45x39 basé sur la M43.

 

Alors que l'AK-47 et le SKS étaient principalement conçu pour un usage militaire, un grand nombre de ces armes ont été exportées et vendues sur les marchés civils occidentaux comme des alternatives bon marché aux fusils de chasse.

 

Même si ces deux fusils sont particulièrement populaires auprès des amateurs de tir militaire.  L'AK-47 est souvent utilisé comme fusil de chasse de base dans les vastes étendues de la Russie, du Kazakhstan et de la Mongolie tandis que le moins cher SKS a trouvé son intérêt  auprès de chasseurs au budget strictement limité. Mais il faut bien le dire, comme une cartouche de chasse, la M43 est adéquate pour la chasse de très près ou à moyenne distance (+/-200 yards) mais sa performance est généralement de passable à médiocre.

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

La cartouche vendue pour la chasse

 

 

 

Correctement réglés, les  fusils à verrou  utilisant des munitions en 7.62x39  à pointes souples et utilisés pour du tir rapproché ou à moyennes distances vous permettront  néanmoins de réaliser des tirs tout à fait corrects et fiables. Winchester,  Remington et Federal produisent des balles de 123 à 125 grains avec des vitesses annoncées de 2350 à 2365fps et donnant des vitesses moyennes de 2300 à 2320fps.

 

On se méfiera de l'abondance et à peu de frais,  des cartouches de surplus militaires chargées avec des amorces très corrosives et  que l'on trouve encore à profusion car beaucoup d'entre-elles attaquent sévèrement l'alésage du canon.  Ceci dit, tous les lots ne sont pas dotés de ces amorces dangereuses et l'intérêt particulier de la 7.62x39 réside précisément dans le faible coût auquel on peut se la procurer par grosses quantités.

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Voici la CZ 527 montée pour la chasse en calibre 7.62 x 39

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

La cartouche dans sa version civile et moderne

 

 

 

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Ses dimensions

 

 

 

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Comparaison de la 7.62x39 avec les autres calibres.

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Son conditionnement militaire

 

 

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Une boîte d'origine russe

 

 

 

 

 

 

 

Son potentiel de précision pour le tir sportif et le TLD

 

 

 

La 7,62×39 n'est sûrement pas le premier calibre à recommander s'agissant de sa précision. Pour commencer,  il n'a pas une trajectoire très plate (voir tableau comparatif de son drop, ici plus bas) . En effet, selon la charge, la balle pourrait tomber de cinq à sept pouces (1 pouce = 25.4mm) au moment où il atteint les 200 yards. Au-delà, la chute est encore plus drastique, ce qui rend sa précision cauchemardesque à 300 yards et au-delà pour tout tireur de grande précision.

 

D'autre part,  ça n'est pas non plus une cartouche à longue portée et sa perte de vitesse à des distances plus longues signifie qu'elle n'a pas non plus beaucoup de punch à longue distance et de toute façon,  et même à courtes distances, la 7,62 × 39 n'est pas généralement considérée comme étant très précise.

Cette mauvaise réputation peut également lui être attribuée en partie au fait que les fusils couramment utilisés avec 7,62 × 39 ne sont souvent pas particulièrement précis eux-mêmes.

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Tableau comparatif des énergies, vitesses et drop avec d'autres cartouches

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Tableau comparatif des énergies, vitesses et drop avec la .30-06

 

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Tableau comparatif des énergies, vitesses et drop avec la 5.56x45 NATO

 

 

 

 

 

 

 

Quelles sont les autres armes intéressantes pour tirer des 7.62x39 ?

 

 

Jusqu'à présent,  les plates-formes AR 15 ont la plupart du temps été chambrées en 5.56x45mm OTAN / .223 Remington mais la célèbre firme SIG a adapté son modèle 556 en 7.62x39mm.

 

Une belle arme :

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Le SIG 556 en 7.62x39mm

 

 

 

 

En moyenne,  la balle de 7.62x39 est environ 35% plus lourde que les plus lourdes des 5,56 OTAN. Selon la quantité de poudre, une 7.62x39  a une vitesse initiale de 2300 à 2438 pieds par seconde, tandis que la 5,56 / 0,223 se déplace à 2750-3800 fps et d'autre part,  le 7.62x39 est parfaitement logique, car il comble le fossé entre les calibres beaucoup plus chers des .223 et .308 puisque la 223 revient à deux fois son prix et le .308 à trois fois son prix.  Pour ceux qui aiment " brûler " des quantités de cartouches , comme on dit, il n'y a pas photo !

 

 

 

Quant aux tireurs à petit budget, ils trouveront probablement leur bonheur avec une Vz58 qui ressemble beaucoup à l'AK47 mais qui est fabriquée à l'aide d'une mécanique totalement différente. Une des plus grandes différences est sa méthode de fonctionnement. Le VZ-58 utilise un piston de gaz à course courte, tandis que l'AK-47 a un piston à gaz course longue. En d'autres termes, cela signifie que la tige de commande de la VZ-58 n'est pas attachée à la glissière, tandis que l'AK-47 l'est.  Le VZ-58 est communément réputé pour être plus précis que l'AK-47.

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Le Sa Vz. 58 (Samopal vzor modèle1958)

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

Pour conclure,  je dirai qu'en mode fusil d'assaut, la précision n'étant pas la principale considération, cette cartouche rempli parfaitement son rôle. Les résultats de la pénétration et de l'énergie cinétique sur la cible sont quand même évidents à en croire les témoignages des militaires qui ont fait l'Afghanistan ou l'Irak.

 

Il est un fait que la 7.62x39  n'a pas été dédiée au tir sniper car,  comme nous l'avons vu, sa précision laisse à désirer.  Pour ce faire,  la 7.62x54 a été développée pour assurer un tir plus précis et à plus longues distances et notamment, quand elle est tirée par le très fameux SVD Dragunov (fusil sniper russe) mais je m'arrête ici car ceci fera l'objet d'un prochain article.

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)

Le Dragunov SVD (Snaïperskaïa Vintovka Dragounova)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin, voici une série de liens relatifs au 7.62 x 39

 

 

 

Le calibre 7.62x39 (M43)
Le calibre 7.62x39 (M43)
Le calibre 7.62x39 (M43)
Le calibre 7.62x39 (M43)

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche