Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 19:47
Le 30-06 Springfield

 

 

 

Chers lecteurs,

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, voici un article,  à la fois dédié au calibre ainsi qu'à l'arme qui l'a utilisé et qui est entré dans la légende : le 30-06 Springfield.

 

Le  « .30  »  se réfère au calibre de la balle,  et le « 06 » se réfère à l'année à laquelle la cartouche a été adoptée, c'est-à-dire, en 1906.  En notation métrique, c'est le 7.62 × 63mm et appelé aussi " .30 Gov't 06 " par Winchester.

 

Encore merci pour votre fidélité et bonne lecture !

 

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

Après l'invention de la poudre sans fumée qui a conduit à l'adoption de la 8mm Lebel de la France en 1886, une nouvelle ère dans le développement des armes a commencé. Au début des années 1890, l'armée américaine a commencé à tester les fusils à répétition pour remplacer le .45-70 Trapdoor Springfield.

 

 

Le 30-06 Springfield

Le .45-70 Trapdoor Springfield

 

 

 

 

Et c'est en 1892 que l'Amérique a adopté son premier fusil militaire à verrou conçu par le Norvégien Krag Jorgenson. Un calibre .30 avec 40 grains de poudre sans fumée chargé avec une balle de 220gr pour une vitesse initiale de 1968fps.

Le Krag a connu son premier rôle actif combat pendant la guerre hispano-américaine de 1898, bien que de nombreux soldats étaient encore armés de Trapdoor Springfield.

 

 

 

Le 30-06 Springfield

Le Springfield .30-40 Krag modèle 1898

 

 

Néanmoins, il ne pouvait pas vraiment rivaliser avec le clip rapide qui nourrit le Mauser M1893 7x57 et donc,  pendant cette guerre, l'armée américaine a tenté d'augmenter la puissance du 0.30 malheureusement, en raison de la conception de la patte de verrouillage unique du Krag, ce fût un échec.   Suite à cela, le département des munitions US a travaillé sur la création d'une cartouche plus puissante et d'une arme à feu plus appropriée au combat.

 

 

Le 30-06 Springfield

Le Mauser M1893 7x57

 

 

 

La Springfield Armory s'est dès lors beaucoup inspirée des plans du Mauser pour aboutir sur la création de la désormais célèbre 1903 Springfield, chambrée pour la cartouche 0.30-03 (la .30 de 1903). Le calibre 30-03 tire une balle de 220gr à une vitesse de 2300fps.

Le 30-06 Springfield

Le Springfield M1903

 

 

 

En 1905, l'Allemagne a adopté une balle de 154 grains pour le 8x57 à la vitesse extrêmement élevée de 2890fps. Les États-Unis, désireux d'adopter cette nouvelle technologie  a mis immédiatement à ce niveau sa  cartouche de 0,30 à 03 par une 150 grains plus pointue et plus aérodynamique, raccourcie de 0,07 pouce (1,8 mm) avec un collet légèrement plus court pour optimiser la nouvelle conception de sa nouvelle cartouche. Ce fut la naissance de la cartouche .30 US de 1906 connue aujourd'hui comme étant la 30-06.

 

 

 

Le 30-06 Springfield

Comparaison des cartouches de ces calibres

 

 

 

Le fusil Springfield a été maintenu dans sa désignation initiale de 1903 Springfield. La 30-06 est restée la cartouche militaire principale de l'US pendant 50 ans. Après la modification de la .30 150 grains, tous les fusils Springfield militaires 1903 ont été rappelés, les canons recoupés d'un tour de filet à la culasse, et ont été re-chambrés pour la cartouche modifiée. La longueur du canon dans sa configuration finale était de 24 " et la vitesse de la .30 150 grains était de 2700fps.

 

Étonnamment,  les firmes Remington et Winchester ont été lentes à adopter le 30-06 pour ses carabines. Remington a enfin présenté le modèle 30,  fusil de calibre .30-06 en 1921 tandis que Winchester a présenté son modèle 54 .30-06 carabine, en 1923.

 

Pendant la première guerre mondiale (1914-1918), les Etats-Unis ont eu une demande pour produire le 0,303 P14, le célèbre fusil de l' armée britannique mais finalement, ce projet n'a pas vu le jour et donc, ayant l'outillage et le know how mais pas d'engagement pour  une production de masse du .0303, le département US Army Ordnance Corps a créé une version modifiée du P14 conçu pour tirer la cartouche .30-06.

 

Ce fusil a été officiellement adopté comme une arme de service supplémentaire en 1917, désignée par l'année de sa conception comme étant le fusil M1917. Ce fusil a connu une grande utilisation pendant la 1ère guerre mondiale et a été considéré comme étant un fusil extrêmement fiable à la fois dans sa conception et dans sa précision.

 

 

Le 30-06 Springfield

Le fusil M1917

 

 

 

 

 

En 1926, la .30 chargée à 150 grains a été remplacée par une ogive de 174 grains. Sa vitesse initiale était 2640fps. Le but à atteindre par cette charge était d'augmenter la portée effective des mitrailleuses lourdes et légères et qui, par voie de conséquence, aurait également augmenté la portée effective du fusil d'infanterie.

 

 

 

Le 30-06 Springfield

Comparaison entre la 30M1906 et la 30-40 Krag

 

 

 

 

La nouvelle désignation de la munition de 174 grains était la .30 balle M1.  Elle atteint une vitesse initiale de 800 m/s et son énergie initiale est de 3650 J. Cette balle a encore réduit la résistance de l'air en vol, offrant ainsi une décélération moins rapide et une dérive latérale moins affectée par des vents de travers. Sa portée maximale est d'environ 5030 mètres.  En outre, sa " metal jacket " dorée élimine l'encrassement de métal qui se faisait dans la cartouche de M1906 d'auparavant.

 

En 1932, Jean de Kenty Garand,  employé par le ministère des munitions des États-Unis et concepteur des armes à feu, a présenté un prototype de fusil semi-automatique pour des essais militaires. Le fusil a été accepté mais sa cartouche, la .276 Pederson ne l'a pas été.

 

Le général Douglas MacArthur ordonna dès lors que ce fusil devait pouvoir tirer la cartouche .30-06,  et après modifications apportées à la carabine, l'armée américaine a adopté la M-1 Garand .30-06 en 1936.

 

Le 30-06 Springfield

 

 

 

Avec le nouveau fusil Garand, les munitions ont été modifiées pour la troisième fois,  et ce dernier changement de balle pour l'infanterie était composée d'une balle au fond plat de 152 grains (9,8 g) à la place de 150 grains (9,7 g) avec une charge de 50 grains IMR 4895 pour une vitesse de 2740fps.  Finalement désignée 0,30 M2, cette cartouche (modèle 1938) atteint une vitesse initiale de 855 m/s et déploie une énergie en sortie de bouche de 3600 J. Sa portée maximale est d'environ 3150 mètres.

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

Il y avait bien sûr d'autres charges supplémentaires utilisées pendant ces 50 ans de durée de service, comme le traceur 145,5 grain, la balle à armure perçante de 165 grains (AP) et la charge match M72 qui a tiré un projectile FMJBT de 173 de grains à 2640fps !

 

Bien que les deux fusils Springfield M1917 soient tous deux restés en service, le Garand était le fusil principalement utilisé par les forces américaines quand l'Amérique entra dans la Seconde Guerre mondiale après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor,  le 07 Décembre 1941.

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

Le Garand était un fusil incroyablement efficace mais ne fut pas sans défaut. Un inconvénient principal était le magasin qui conservait son clip jusqu'à ce que tous les 8 coups aient été tirés avant l'éjection, causant ainsi des difficultés lors du remplissage du magasin à moitié plein. D'autre part, ce fusil était considéré par certains comme étant trop long avec son canon de 24".

 

Il est vrai également que ce fusil était relativement lourd et qu'il occasionnait un niveau de recul préjudiciable à une visée contrôlée durant un feu répété mais la plupart des soldats américains s'y sont très attachés malgré ces deux lacunes. Néanmoins, à la fin de la guerre, face à l'efficacité du fusil d'assaut allemand chambré en 7.92x33 Kurz avec faible recul,  le département US Ordnance s'est lancé  dans une nouvelle recherche pour pourvoir au remplacement de son fusil ainsi que de sa cartouche.

 

Cela a finalement conduit à la création et à l'adoption de la carabine M14 chambrée au calibre 7.62x51 OTAN (.308 Win) qui aux États-Unis a officiellement été adopté en 1957 et bien que le 30-06 a officiellement été mis à la retraite en 1957, de grandes quantités de munitions excédentaires de 30-06 ont continué à être utilisée pour la formation à travers les années 1970.

 

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

En outre, le 30-06 est resté une excellente cartouche de sniper jusqu'à l'adoption officielle de la carabine Remington M40 Sniper chambré en 7,62, introduite en 1969.

 

 

Le 30-06 Springfield

Le M14 7.62x51 OTAN

 

 

 

A titre d'exemple, le sergent Carlos Hathcock (1942-1999) US Sniper Marine au Vietnam est devenu une légende  grâce à la réalisation de prouesses incroyables en utilisant un canon lourd Winchester modèle 70  chambré en 30-06. Les statistiques de Hathcock et de son équipe ont prouvé qu'une poignée de tireurs d'élite pouvait être aussi efficace voire, parfois plus efficace que tout un bataillon d'infanterie.  Hathcock est devenu un exemple dans la formation et l'école des snipers modernes à l'USMC où il reste toujours une légende à ce jour.

 

 

Le 30-06 Springfield

Le sergent Carlos Hathcock au Vietnam

 

 

 

Le 30-06 Springfield

Il utilisa beaucoup la Winchester M70 en 30-06 monté avec une lunette Unerti x8

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, 40 ans après, les chasseurs et les tireurs continuent à profiter des fusils à canon lourd 30-06. En effet, mise à part son histoire militaire, le 1903 Springfield chambré en 30-06 connait encore un grand succès dans les mains des civils.

 

 

Le 30-06 Springfield
Le 30-06 Springfield

La cartouche dans sa version civile et moderne

 

 

 

 

Les usines de munitions ont commencé plus tard la production des 150, 180 et 220 grains  pour aboutir finalement à une gamme complète de charges entre 110 et 220 grains, rendant ainsi le 30-06 incroyablement polyvalent.  Depuis plus d'un siècle, le calibre 30-06 est resté très utilisé, non seulement aux États-Unis, mais aussi dans le monde entier.

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

La 30-06 est une cartouche très efficace, ses atouts résidant dans la disponibilité d'une large gamme de poids d'ogives et de styles qui,  combinées avec de bonnes vitesses, rend le 30-06, extrêmement polyvalent.

 

 

Le 30-06 Springfield

Ses dimensions

 

 

Le 30-06 Springfield

Comparaison de la 30-06 avec les autres calibres.

 

 

 

 

 

 

 

Le 30-06 Springfield

 

Son conditionnement militaire pendant la guerre

 

 

 

 

Le 30-06 Springfield
Le 30-06 Springfield

Clip et cartouchière

 

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

       

Tableau de comparaison de la balistique avec d'autres calibres

Cartouche

Poids

Vitesse en sortie de bouche

Energie en sortie  de bouche

.243 Win

100 grains

2850 fps

1805 pi-lb

30-30 Win

150 Grains

2715 fps

2048 pi-lb

30.06 Spr

150 Grains

2900 fps

2820 pi-lb

.308 Win

150 Grains

2750 fps

2518 pi-lb.

300 Weath Mag

150 Grains

3200 fps

3412 pi-lb

.300 Win Mag

150 Grains

3290 fps

3570 pi-lb.

 

 

 

 

Le 30-06 Springfield

 

 

 

Voici un tableau de comparaison du potentiel "Long range" des cartouches

 

Le 30-06 Springfield

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

 

Pour conclure,  je dirai que lorsque le calibre 7.62x51 (.308Win) a été offert au public, la 30-06 était encore la cartouche dominante pour les tireurs militaires tout comme d'ailleurs chez des chasseurs ou les sportifs.

Toutefois, les tireurs ont rapidement trouvé que la .308 offrait un léger avantage du point de vue de la précision, et la bonne vieille " Thirty aught six " a donc été détrônée assez rapidement.

 

Depuis ce temps, et il y a plusieurs décennies, tant le .308 que le 30-06 ont été bien dépassés par d'autres cartouches encore plus précises et qui dominent aujourd'hui le sport en matière de précision de tir. Mais pour nous les tireurs moyens ou nostalgiques des grands calibres militaires,  nous continuons de les apprécier tant du fait de leur grande disponibilité et de leur (relatif) faible coût. Alors pourquoi s'en priver ?

 

La .30-06 Springfield reste encore aujourd'hui la munition la plus rechargée aux USA, où son utilisation va de la chasse jusqu’au tir à la cible à 1 000 yards.

 

Ceci dit, l'évolution des technologies en matière de fabrication de cartouches a fait en sorte d'améliorer la précision de la 30-06 de sorte d'ailleurs que l'écart de précision se réduit par rapport à la .308,  et que donc, ce critère n'est plus aussi important qu'il ne l'était dans les années 60.

 

En effet,  en comparant des balles similaires tirées dans les fusils semblables, en fin de compte,  la 30-06 peut avoir un léger avantage en terme de vitesse, mais la .308 aura légèrement moins de recul et la différence entre la chute des deux balles (drop) pourrait même devenir négligeable. A vous de voir ... .

 

 

 

 

 

Voici une série de liens relatifs au 30-06 Springfield

 

 

 

 

Le 30-06 Springfield
Le 30-06 Springfield

A bientôt,

 

 

 

Le 30-06 Springfield

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche