Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 20:39

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers lecteurs,

 

Comme le temps passe vite … j’ai l’impression d’avoir publié l’article précédent, il y a juste un mois !  Trêve de plaisanteries, en parlant avec un amateur d’armes anciennes, celui-ci me faisait remarquer que ces dernières peuvent encore faire sensation sur les stands de tir surtout lorsqu’elles sont adaptées au tir sportif moderne en ayant été améliorées ou « relookées ». C’est notamment le cas du très précis mousqueton Schmidt-Rubin 1931 (abrégé Mq. 31 ou K 31), communément dénommé :  le K31.

 

 

Ici, plusieurs vues du Schmidt-Rubin K31 d’origine.

 

 

Par le biais de cet article, je vous propose donc de passer en revue les différentes possibilités de transformations de ce « vieux fusil » suisse en une carabine dédiée au TLD et qui devrait maintenir ou atteindre une précision remarquable.

 

Bonne lecture

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

Le K31 a été adopté comme fusil court un peu comme le concept du Kar98k allemand. Il a gardé les dimensions globales du K11 mais a connu de grosses améliorations au niveau de son action. Il mesure 43,1 / 2 de longueur totale avec un canon de 25,3 / 4 " qui est en fait plus long que celui de ses prédécesseurs. Un major Furrer a redessiné l’action et a dirigé d'importants travaux de changements du système Schmidt-Rubin, en imbriquant notamment le corps du verrou à l'intérieur du manchon de l’action et en divisant par deux la longueur de l'action. Cela signifie que le K31 arbore un canon plus long dans le même corps que le K11. Cela a également permis de placer un chargeur de cartouches détachable, et plus idéalement devant le pontet, améliorant ainsi l’équilibre et la maniabilité de l’arme. Il est largement admis que le K31 avec sa munition GP11 est l’un des fusils à verrou à action des plus précis de l’ère de la seconde guerre mondiale et qui plus est, il est reste disponible à prix modéré sur le marché des collectionneurs et des tireurs à petit budget. 

 

Historique des modifications :

 

Au cours de sa production, plusieurs modifications ont été testées, rejetées ou apportées au K31.

1934    Le percuteur a été allégé.

1935    Le récepteur était en acier trempé.

1936    Le chargeur était en acier trempé.

1941    Les crosses en contreplaqué stratifié ont été testées mais rejetées.

1944    En raison de la pénurie d’approvisionnement, l’acier au chrome-molybdène a été

             utilisé à la place de l’acier au chrome-nickel sur diverses pièces. Cette expérience

              s'est avérée infructueuse.

1946     À partir du numéro de série K31 868 901, les crosses en bois de hêtre ont remplacé

             le noyer utilisé auparavant.

 

Notons également que bien que le K31 soit un fusil à traction directe largement inspiré des fusils et carabines de service suisses précédents, le « Schmidt – Rubin K31 » n'a pas été conçu par le colonel Rudolf Schmidt (1832-1898), car il n'était plus en vie en 1931. Eduard Rubin (1846-1920), ingénieur en mécanique, est le concepteur des munitions suisses 7,5 × 55 mm pour lesquelles les fusils de service suisses et le K31 ont été chambrés. Le modèle de mousqueton 1931 était un nouveau modèle créé par la Eidgenössische Waffenfabrik à Berne, en Suisse, sous le colonel Adolf Furrer (1873-1958). Le modèle 1931 de Karabiner a remplacé le fusil modèle 1911 et a été progressivement remplacé par le Stgw 57 à partir de 1958.

Ce fusil est donc resté en service jusqu'en 1957, date à laquelle, il a été remplacé par la nouvelle génération Sturmgewehr. Sa précision fantastique l’avait néanmoins maintenu au sommet pendant toutes ces années jusqu'à ce que l'augmentation de la cadence de tir devienne la préoccupation principale des militaires. Les modèles 1931 de Karabiner étaient dotés de bretelles, de bouchons de bouche, de baïonnettes détachables, de kits de nettoyage, et de pochettes pour emporter les cartouches.

Dans les années 1950, une variante, modifiée élaborée du Karabiner Model 1931, a été mise au point pour une l’utilisation spécifique d’un tireur isolé qu’on qualifierait aujourd’hui, de sniper. Ce fusil n’a finalement pas été fabriqué en tant que variante du modèle 31, mais bien comme fusil de tireur d’élite Zielfernrohr Karabiner 55 (ZfK55).

 

Ici, un ZfK55

 

Il comportait un viseur télescopique de 3,5 × 22, fabriqué par Kern, réglable de 100 à 800 m par incréments de 100 m. Le ZfK55 pèse 6,1 kg (13 lb)) vide avec le viseur télescopique monté (lunette) et a une longueur totale de 1 210 mm (47,64 in). Le ZfK55 n’a que quatre petites pièces en commun (la pièce d’armement, le percuteur, le ressort de percuteur et l’extracteur) avec le mousqueton Modèle 1931. Les supports de visée télescopiques font partie intégrante du récepteur. Le viseur télescopique 3,5 × 22 est doté d'un support à dégagement rapide intégré et qui se « connecte » aux supports sur le côté gauche du récepteur. Toute l’action du ZfK55 est inclinée à un angle d’environ 15 degrés pour laisser de la place au chargement et à l’éjection des cartouches non altérées avec le viseur télescopique monté. L'inclinaison de l'action et du chargeur a également permis au viseur télescopique de mieux s’aligner ou de se centrer sur l'action. Au total, 4.150 ZfK55 ont été fabriqués.

Comme les suisses ont une armée de milice où les soldats gardent parfois leurs fusils de service toute leur vie, de nombreux fusils et systèmes de visée (dioptres) se sont retrouvés sur le marché secondaire. Waffenfabrik Bern a créé les systèmes de dioptrie "S" et "K" (Klammer), "W" dioptres et Furter, Haemmerli et Gruenig et Elmiger ont également fabriqué de rares correcteurs spéciaux pour l’élévation, ainsi que de nombreux autres correcteurs pour l’altimétrie, et encore aujourd'hui, une société portant le nom de Swiss Products située aux États-Unis s’est spécialisée dans un système de dioptrie récemment approuvé pour les matches de tir officiels en Suisse.

 

Disponibilité

Depuis 2010, les arsenaux suisses sont épuisés et les fusils maintenant disponibles à la vente le sont souvent grâce à un surplus militaire. Mais, les armuriers continuent à vendre des fusils appartenant également à des civils suisses qui s’en débarrassent. Les crosses sont généralement dans un état moyen, mais le canon et le verrou sont généralement en très bon état, car les suisses ont utilisé une graisse spéciale connue sous le nom de Waffenfett à la place de l'huile de nettoyage et les munitions émises étaient non corrosives.

Certains K31 peuvent même être trouvés avec des "étiquettes de cavalier" sous la plaque de fixation en acier à l'arrière de la crosse, révélant ainsi le nom de son ancien utilisateur du gouvernement suisse. De nombreux collectionneurs de K31 ont récupéré cette petite étiquette de papier plastifié contenant l'unité militaire, le nom, l'adresse et le numéro de pension du citoyen suisse à qui le fusil avait été remis.

 

Usage civil

En Suisse, le modèle de mousqueton 1931 est, comme d’autres (ex) fusils de service suisses, utilisés pour participer à des matches de tirs à la cible. La pratique récréative avec des armes à feu est une forme de loisirs populaire et qui était même encouragée par le gouvernement du moins, jusqu’il y a peu. Le tir à la carabine suisse typique (Eidgenössisches Feldschiessen) est effectué avec une (ancienne) carabine de service suisse à une distance de 300 m, et à plat ventre. Dans d’autres pays, le K31 est encore souvent utilisé dans des matches de fusils d'époque. Par conséquent, de nombreux tireurs de compétition sont toujours capables de réaliser des groupes de tir de 1 MOA avec ce dit  « vieux fusils ».

Mais avec ce fusil, le concept d'élévation de la ligne de visée du K31 standard est quelque peu non conventionnelle et conçue pour une position centrale (point de visée = point d'impact) à 100 m et à 200 m avec les munitions GP11. Puis, commençant à 300 m et, à des distances plus éloignées, le tireur doit viser sous le bas de la cible, de manière à ce que le point de mire avant soit juste à l'écart. Pour le tir à la cible à 300 m, cela signifie que la ligne de visée est conçue pour permettre aux munitions GP11 de frapper à 30 cm du point de visée sur un diamètre de 60 cm. Combinés aux munitions GP11, les réglages des 300 m et 400 m peuvent également être utilisés comme bases de départ pour les 500 m.

 

La métamorphose de votre vieux fusil en carabine TLD

On a déjà touché un mot de la mécanique «Swiss Made» qui est robuste, simple et avec une précision qui n’est plus à démontrer. Mais un autre « plus » est le prix de ce type de fusil traction droite (le tireur a juste besoin de tirer et de pousser la poignée de charge horizontalement pour pouvoir utiliser le fusil) qui est devenu très abordable. Malgré qu’en règle générale, un fusil à traction droite est plus rapide qu'une action normale, mais aussi plus volumineux et donc plus coûteux à produire. Néanmoins, vu la quantité disponible de ces fusils sur le marché, son prix est d’environ 400€ pour un fusil en bon état. Par conséquent, il peut très bien faire la joie d’un « newbie » en TLD pour faire ses premières armes (c’est le cas de le dire J), et de s’essayer à la discipline sans bourse déliée … ou presque. Du moins, c’est ce que nous allons voir ou vérifier.

 

Le matériel nécessaire :

Par exemple, et pour commencer, il faut savoir que le montage d'un viseur télescopique n'est généralement pas facile à monter sur cette arme du fait de la conception même de l'action. En effet, il vous faudra acquérir et monter un rail d’acier (ou en alu) adapté pour accueillir le montage de votre lunette. En effet, seul le modèle ZfK55 était destiné aux tireurs d’élite et était rehaussé d’origine d’une lunette escamotable. Par contre, dans le cas qui nous occupe, rien n’était prévu pour utiliser le K31 à cet effet. Résultat, il va vous falloir, soit être astucieux et bricoleur soit, faire appel à un armurier professionnel voire même, à un artisan armurier qui devra s’en est charger, et dans ce cas, il vous faudra y mettre le prix !

De manière générale, et bien que certains accessoires nécessaires à la transformation de ce fusil existent et peuvent être achetés en armurerie ou sur le Web, le montage ne sera pas si simple que cela ni, si bon marché que ça. N’espérez donc pas vous lever un beau matin avec l’idée d’avoir votre carabine TLD en deux temps, deux mouvements et encore moins, d’aller tirer vos premières cartouches l’après-midi !

 

Néanmoins, voici le type de résultat que l’on peut espérer obtenir grâce à ces transformations:

 

 

 

 

 

 

Les accessoires :

Comme déjà dit en ce qui concerne les éléments et accessoires de ce fusil, le seul problème, c’est qu’à l’origine, rien n’est prévu pour les monter et les intégrer au K31. Néanmoins, ces accessoires existent bel et bien. Les voici :

 

  1.  Le montage  -  A ma connaissance, il en existe de quelques types :

 

             a)  Celui qui vient s’emboîter et se fixer sur le bloc-culasse

          

   Le montage excentré comme celui-ci  (+/- 150 €)

 

 

 

Le montage avec colliers centrés comme celui-ci (+/- 385€)

 

 

Le montage latéral « Picatiny »

 

 

Comme vous pouvez le constater, le rail s’installe légèrement sur le côté, ce qui permet de charger l’arme en introduisant le chargeur prévu à cet effet par le haut et non pas, le magasin qui se place en dessous, devant le pontet. S’il n’y avait pas ce décalage, le fusil éjecterait les douilles directement contre le tube de la lunette. Ce décalage permet également l'utilisation des organes de visée. L'inconvénient est que lorsque vous portez le fusil en bandoulière pour la chasse, la lunette vient heurter votre dos ou votre cage thoracique et qu’il s’en trouve un peu plus déséquilibré. En principe, c'est un rail à queue d'aronde ou un Picatinny, selon le système adopté, mais on souhaiterait quand même que ce rail soit un peu plus long afin d’avoir plus d’options de montage, et un dégagement oculaire parfait.

 

b)  Il y a celui qui vient se fixer sur la hausse du fusil, mais moins pratique en visée

 

 

            c)  Le montage picatinny pour K31 sur l’avant de l’arme (+/- 170€)

 

 

 

 

      2. Le bipied

 

  1. Notons qu’il y a moyen de monter un bipied de type « Harris » si l’on mortaise quelque peu lapartie inférieure du bois du fusil en y insérant la contre-attache de fixation. Il est conseillé defaire réaliser ce travail par un pro au risque de rater le travail et d’abîmer la longuesse du fusil.

 

  1.  Mais il existe également un système de bipied (+/-140 €) avec son adaptateur (+/- 85€)

 

 

 

 

 

3. Le frein de bouche (+/- 120€)

 

Attention au coup de lunette dans l’arcade sourcilière si vous gardez la crosse d’origine qui est plutôt courte ! C’est qu’en plus, ça cogne quand même pas mal, ce 7.5 x 55. Et donc, un frein de bouche serait également souhaitable, mais n’existant pas en tant que pièce d’origine, on peut quand même en trouver sur le marché, et au surplus ils sont vraiment efficaces, s’intègrent parfaitement, et leur qualité est excellente. En général filetés, on trouve également une version avec un système de « pince » qui est légèrement plus cher, mais plus facile à monter. Pour ce frein de bouche, certaines firmes US ont eu l’idée de fabriquer leur propre modèle. C’est ainsi que l’on peut trouver chez Brownell’s le modèle suivant :

 

 

 

Le voici monté sur le canon du fusil

 

 

 

4. Le sabot

 

La cartouche suisse en 7.5 × 55 est plutôt pénalisante pour l’épaule du tireur et la plaque de fixation en acier du K31 située à l'arrière de la crosse n’aide en rien à atténuer le recul et le choc. Donc, une plaque de protection en caoutchouc accompagnera utilement le frein de bouche et permettra d’allonger un peu la crosse en amortissant le recul des tirs. Une option pas chère (entre 5 et 15 €) et facile à mettre en œuvre est très certainement l’utilisation d’un sabot amortisseur de recul de crosse de MAS 36 (il en existe 3 ou 4 types, selon l’épaisseur désirée) et qui s’adapte « comme un gant »  à la crosse du K31. Cela fonctionne super bien et ce, sans aucune autre forme d’adaptation.

 

 

 

 

Nota bene :

 

Le canon du K31 ne flotte pas librement, aussi des modifications de la crosse et / ou garde-main sont également souhaitables. Par contre, la détente à deux niveaux du K31 est plutôt bonne, pratique et n’a pas besoin de modification.

 

Vous trouverez d’autres renseignements, vidéos ou photos qui vous seront d’une très grande utilité pour mener à bien ce genre de transformations en surfant sur les liens que je vous ai fournis en fin d’article.

 

 

 

Le coût – Un petit récapitulatif des prix des accessoires :

 

Au niveau du coût total de l’opération et ce, en faisant tout vous-même, vous aurez :

 

1 mousqueton K31 en bon état :        400 €

1 montage avec colliers centrés :       385 €

1 adaptateur de bipied :                        75 €

1 bipied Harris moyen :                     140 €

1 Bushnell Elite 3200 10 x 40 :         350 €

1 frein de bouche :                             120 €

1 sabot de Mas 36 :                              15 €

                                                           _____

Total :                                              1.485 €        

 

 

Comme vous l’aurez remarqué, j’ai chiffré grossièrement tout cela au prix planché (sans les frais de port, etc.). Si en plus, vous ajoutiez à ce montant, ne fût-ce que 250 € de main-d’œuvre pour l’une ou l’autre opération de montage réalisée par un armurier, vous arriveriez facilement à un total de 1.785 € !  

   

 

 

Le résultat final obtenu :

 

La carabine « relookée » est particulièrement stylée, et ce qui ne gâte rien, elle est fiable, facile à utiliser, à entretenir, et elle tire vraiment précis. D’autre part, il existe une abondance de munitions et de pièces de rechange sur le marché. Et donc, preuve en est qu’il y a moyen de convertir avec succès un fusil militaire vieux de plus de 70 ans en une très bonne arme polyvalente, et qui peut également être dédiée à la pratique du TLD.

 

 

Voici quelques belles réalisations trouvées au hasard de mes recherches sur le net :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, voici une superbe réalisation d’une carabine sur base de crosse et châssis en polymère

 

 

 

 

Et, last but not least, le groupe Sureshot Armament Group (SAG) a mis au point un châssis modulaire en aluminium pour le fusil K31. Ce châssis transforme ce vieux fusil classique en une véritable carabine tactique moderne. Le châssis de carabine SAG Lightweight K31 est fabriqué à partir d’aluminium dur anodisé par usinage CNC qui ne pèse que 2 livres, 13 onces.

 

 

 

 

Il dispose d’un appui-joue et coussinet réglable, avec une plage de réglage de trois pouces. L'installation du K31 dans cette crosse SAG est facile à réaliser. Aucune modification de l'action K31 n'est requise. Le châssis « enveloppe » le tireur autour du fusil, en déplaçant le verrou sous la joue pour permettre au tireur de conserver sa position pendant toute la série de tirs. La conception du châssis permet également un positionnement plus avancé de l'optique pour un meilleur dégagement oculaire.

 

Caractéristiques du châssis de fusil K31 SAG :

 

Aluminium usiné CNC avec finition mate anodisée

Installation facile à assembler

Interface KEYMOD à l'avant bout et crosse

Accepte toute poignée de pistolet de type AR

Poids total du châssis : 2 lb. 13 oz (1280 grammes)

Prix : +/-  950 €

 

 

 

Enfin pour terminer, signalons également l’existence de la crosse FTR de fusil nouvelle génération K31 Zero qui est une marque exclusivement conçue pour la carabine Schmidt Rubin K31. Elle existe en 4 configurations à partir de 420 €. K31 Zero est une entité composée de designers et de concepteurs passionnés du tir sportif et de la chasse avec des armes « Militaria ». Visiter le site, ici

 

 

La crosse FTR

 

 

 

 

 

 

 

Résultats sur cible au stand

 

 

 

 

Voici comment ce « vieux fusil » fait face à ses concurrents modernes dont le matériel coûte parfois bien plus cher en quelques exemples de groupements réalisés avec ce calibre et ce, avec des cartouches d’origine.

 

 

 

 

Ici, 2 groupes de 5 coups réalisés avec des cartouches GP11 à 100Yds

 

 

 

Autre carton réalisé à 100Yds

 

 

 

 

 

Ici, un tir réalisé à 200Yds

 

 

Ici, une cible avec 1 groupe de 15 tirs à 200 Yds

 

 

Tous les groupes sont d’environ 3/4 pouce avec le plus petit à juste plus de 1/2 pouce. Pas mal pour une « vieille pétoire », chargées de vieilles munitions. Décidément, ces vieux fusils sont encore très précis, avec ou sans lunette de visée !

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

 

Le K31 n’est pas un fusil de chasse, ni une arme de tir récréatif. C’était l’arme des soldats de l’armée suisse pendant la seconde guerre mondiale. Néanmoins, le fusil, comme beaucoup d'autres fusils de combat de la même époque, a beaucoup de potentiel et assez de flexibilité et de précision que pour pouvoir passer de la chasse, au tir sportif sans broncher. Nous venons d’ailleurs de voir qu’il y a moyen de transformer ce vieux mousqueton en une véritable carabine de TLD puisqu’elle reste incroyablement précise, mais à quel prix ?

Nous avons pu constater que ce fusil n’est pas si facile à modifier et que par ailleurs, le prix des accessoires et de l’éventuelle main-d’œuvre selon la configuration choisie pourraient finir par faire grossir votre facture jusqu’à un montant qui va avoisiner voire même, dépasser le prix d’achat d’une carabine neuve en début de gamme alors qu’avec votre K31, vous n’aurez jamais qu’un mousqueton datant de la seconde guerre mondiale.

 

Par conséquent, à l’analyse, il va rapidement s’avérer que l’assertion selon laquelle ce projet peut se réaliser sans bourse déliée est plutôt fausse. D’autre part, et titre d'autre exemple édifiant, le prix d'un chargeur supplémentaire pour le K31 vous coûtera presque le quart du prix payé pour l’achat du fusil lui-même. Cela dit, votre nouvelle configuration devrait néanmoins vous satisfaire et vous permettre de faire une incursion dans le monde du TLD, et sans doute d’ailleurs, en épatant les copains du stand avec votre travail de transformation. Et puis, ne dit-on pas que quand on aime, on ne compte pas !  A vous de voir … .

 

 

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mousqueton_1931

 

http://www.littlegun.info/arme%20suisse/arme%20ordonnance/a%20schmidt%20rubin%20k31%20fr.htm

 

https://www.thamesvalleyguns.co.uk/Schmidt%20Rubin%20K31.pdf

 

http://www.grafs.com/retail/catalog/vendor/vendorId/159

https://www.rocksolidind.com/swiss-k-31/

https://www.badacetactical.com/products/bipod-adapter-for-swiss-k31-rifle

https://k31.ch/fr/documents/manuels/choix-lunette/

http://www.army-discount.com/store/crosse-sniper-k31-tactical/

http://www.swissrifles.com/sr/sniper/

https://k31zero.com/

http://theswissriflesdotcommessageboard.yuku.com/topic/4553/t/The-mysterious-Kretzonian-K31-Bullpup-Sniper.html

http://www.swissproductsllc.com/

https://lk2236.ch/fr/product/rail-de-montage-optique-k31/

https://k31zero.com/fusil-k31-schmidt-rubin/

http://www.tircollection.com/t20178-k31-tld

http://www.tircollection.com/t22182p25-petit-suisse-custom-sur-mousqueton-k31

http://www.tirmaillyforum.com/mildot/viewtopic.php?t=200763

http://feulibre.forumactif.com/t3466-relookage-d-un-k31-pourquoi-pas-un-sniper

http://www.thecountryshed.com/schmidt_rubin_scope_mounts.htm

http://www.verbois.be/sniper_k31.htm

https://renehild-tactical.ch/produkt/hubertec-k31-sniperchassis/

http://bulletin.accurateshooter.com/2018/04/old-meets-new-modern-modular-chassis-for-swiss-k31/

https://www.thetruthaboutguns.com/a-different-approach-to-building-a-500-1000-yard-gun-part-1/

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=HnX20QnirTA

https://www.youtube.com/watch?v=J3rwntye0Pg

https://www.youtube.com/watch?v=Ot7A2FKH90M

https://www.youtube.com/watch?v=IQcTd79Tr0E

https://www.youtube.com/watch?v=W-bwwBrMWTw

https://www.youtube.com/watch?v=QmqFe1SMGXw

https://www.youtube.com/watch?v=GP02hYPFKLA

http://www.youtube.com/watch?v=mstpCiJThVU

http://www.youtube.com/watch?v=5pQCKiVpVR4

http://www.youtube.com/watch?v=m7DISeueqVk

https://www.youtube.com/watch?v=qS0HMMIrYUg

https://www.youtube.com/watch?v=ITNtiRViAWg

https://www.youtube.com/watch?v=tnucPC1zFVI

http://www.youtube.com/watch?v=53B7wvOyhiM

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
La crosse Wyssen Defence est top aussi
Répondre
L
tres bonnes explications grand merçi
Répondre
R
J'aime ton site . Merci
Répondre

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche