Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 17:06
Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington

 

 

Chers lecteurs,

 

 

 

 

Dans la continuité de l’étude des calibres de nos armes d’épaule,  je vous présente aujourd’hui,  le .222 Remington qui,  selon de nombreux tireurs et bien qu’il ne soit pas un calibre dédié au TLD,  ressemble beaucoup à une miniature du .30-06.  En effet, si vous faites une comparaison dimensionnelle des deux cartouches, le .222 est presqu’une version mise à l’échelle ¾ du .30-06.  Nous allons donc tenter d’en savoir plus à son sujet.

 

 

 

Bonne lecture.

Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington

Une .222 Rem en Bench-Rest

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est son origine et sa spécificité ?

 

 

 

 

Conçue par Mike Walker de chez Remington afin de produire une précision maximum, cette merveilleuse petite cartouche est d'abord présentée par la firme Remington en 1950.  La .222 Remington ou 5,56mm a été conçue principalement comme une cartouche de varmint mais rapidement,  les tireurs sportifs l’adoptent, et notamment, via le tir « benchrest » qui vient d'apparaître aux USA. Les deux types de tir exigeant la précision, ces cartouches à grande vitesse fabriquées aux États-Unis apparaissent en nombre sur le marché.  Le succès du .222 s’est vite confirmé en compétition, et est resté populaire pendant de nombreuses années.

 

Précisons également que la .222 Remington chargée avec une nouvelle balle semi - blindée de 50 grains a 3140 fps a été introduite via ce calibrage dans la carabine Remington Modèle 722,  à verrou,  et avec un canon de 26 pouces.  Celle-ci était capable de produire des groupements d'une minute d'arc (0,3 mrad) en sortie d’usine et ce,  sans aucun réglage particulier !

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Remington M722 produite entre 1948 et 1962 avec 2 autres calibres (.257 Roberts et .300  Savage)

 

 

 

 

Le .222 a ensuite subi la concurrence du .22-250 officiellement introduit en 1965, puis en 1975,  avec l'introduction de la .22 PPC tirant une balle de 52 grains à 3500fps.  Le .22 PPC est basé sur le .220 russe que nous vu dans l’article précédent. Ces cartouches  ont  plus de puissance (environ 50 %) que le .222 mais  également de souffle et qui fini par éroder davantage le canon de l’arme.

 

Pendant de nombreuses années encore,  le .222  a connu un vif succès du fait de sa précision et de ses aptitudes au vol à courtes,  voire même,  à  moyennes distances (+/- 250m) avec des poids de 40-55 grains,  et des vitesses de bouche de 3000-3500 fps.  La combinaison de sa vitesse élevée et du poids de sa balle étaient parfaite à moyenne distance.

 

L'attraction du .222 pour de nombreux chasseurs réside également dans le fait que les fusils qui tirent  ce calibre sont légers et que sa précision est facile à obtenir avec seulement un très faible recul.  Il est surtout apprécié en tant que cartouche de varmint.   Le .222 Remington a été également très populaire en Europe où il est connu sous le nom de 5,7 × 43.  On notera également que Sako a été l'un des premiers fabricants européens à introduire le calibre .222 Remington dans sa gamme de carabines, et que les chasseurs allemands et autrichiens l’ont rapidement adopté pour chasser le petit cerf ou les nuisibles.

 

Quant au tir de compétition et au Bench-Rest, le .222 Remington a finalement été éclipsé par le PPC 6mm vu précédemment.

Enfin,  sachez que lorsque l'armée américaine était à la recherche d'une nouvelle cartouche pour ses armes de petit calibre, en 1958,  Remington a étiré une .222 Rem pour augmenter sa capacité de poudre d'environ 20% pour en faire le.222 Remington Magnum.

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Ici, une carabine AR-15 en .222 Rem

 

 

 

 

La plus grande capacité de la poudre a permis l’obtention de vitesses situées entre celles qui se situent entre la  .222 Remington et la .22-250.  La cartouche n'a pas été acceptée par l'armée, mais elle a été introduite dans le commerce.  En 1963, le 5,56 × 45mm OTAN, également basé sur un étiré de la .222 Rem, a été adoptée avec le nouveau fusil M16.  La cartouche de l' OTAN avait une capacité inférieure de 5% moins importante que la Magnum.  Au début, la nouvelle cartouche 5,56 × 45mm a été commercialisée par Remington tout comme la  .223 Remington  mais compte tenu de sa performance proche de ses concurrentes et de son choix militaire, le .223 Remington a remplacé,  à la fois,  le .222 Remington et le .222 Magnum.

Remington aurait cessé sa production de .222 Magnum (55 grains à une MV de 3240 fps ) en 1998.

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Ici, une Remington .222 Magnum

 

 

 

Pour être tout à fait complet,  il faut savoir qu’en plus du .222 Magnum,  le .222 a également donné lieu à un calibre « parent » nommé le .221 Fireball mais qu’il est loin d’avoir connu le même succès.

 

 

 

 

 

 

 

La cartouche

 

 

 

 

La combinaison d'une grande précision à un faible coût,  et l'absence de recul a fait que la .222 Rem reste malgré tout encore très populaire. Comme signalé auparavant,  le .222 a continué à établir des records de benchrest pendant des années,  et ce,  jusqu' à l'avènement du 6mm PPC.

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

La .222 Remington

 

 

 

 

Nous constatons dans le tableau, ci-dessous,  qu’en définitive et à courte distance, la .222 Rem reste dans des plages de vitesses similaires avec les autres cartouches réputées pour être très précises.

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

La cartouche ici comparée aux autres grands calibres bien connus

 

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Ici, un aperçu de la précision sur cible de la .222 Rem

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dimensions de la cartouche

 

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

 

 

Manufacturer

Remington

Specifications

Case type

Rimless, bottleneck

Bullet diameter

.224 in (5.7 mm)

Neck diameter

.253 in (6.4 mm)

Shoulder diameter

.357 in (9.1 mm)

Base diameter

.376 in (9.6 mm)

Rim diameter

.378 in (9.6 mm)

Rim thickness

.045 in (1.1 mm)

Case length

1.700 in (43.2 mm)

Overall length

2.130 in (54.1 mm)

Case capacity

26.9 gr H2O (1.74 cm3)

Rifling twist

1 in 14 in (360 mm)

Primer type

Small rifle

Maximum pressure

50,000 psi (340 MPa)

 
Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington

Comparaison entre la .222 Rem. avec une .308 Winchester.

 

 

 

Le calibre .222 Remington

La douille d’une .222 Rem.

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Ici, une boîte de 222 Rem. 50 gr

 

 

 

 

 

 

 

Quid de la balistique de cette cartouche ?

 

 

 

 

Alors que toute bonne balle va bien à tirer dans le .222 Rem,  le pas de rayures de 14’ standard ne permet que rarement de stabiliser des balles plus lourdes que 55 grains. Le poids de la balle standard pour le .222 a donc toujours été celui de 50 grains.  Le .222 souffre des mêmes limitations que les autres .22 centerfires mais lorsqu'il est utilisé sur moyennes et plus longues distances,  il fait des merveilles à 100 et 200 mètres !

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

 

 

Résultats sur cible Bench-Rest au stand 200m

 

 

 

Le calibre .222 Remington

 

 

 

La .222 Rem est sans aucun doute une cartouche intrinsèquement plus précise que la  .223, mais elle nécessite généralement de très bons rechargements pour pouvoir constater une différence appréciable. A noter qu’au rechargement, la faible capacité en poudre d’une douille de .222 nécessite l'utilisation de poudres à combustion rapide.

 

 

 

 

 

 

La balistique en quelques chiffres :

 

 

 

 

Ici, un tableau comparatif de la balistique de la .222 Rem avec les calibres les plus courants

 

Le calibre .222 Remington

 

 

 

Tableau de la balistique (vitesse, énergie, …) tiré à l’aide de Strelok Pro

 

 

Le calibre .222 Remington

 

 

 

Ici, un tableau comparatif entre la .222 Rem et la .223 Remington 

 

Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington

Leur Drop respectif avec un réglage à 100m

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

 

Pour conclure,  je dirai que le .222 Remington est encore assez populaire en Europe où d’ailleurs,  les producteurs comme Sako , Tikka, CZ et Sauer chambrent encore régulièrement leurs carabines pour ce calibre.  Les armes à feu habituellement chambrées pour le .223 Remington / 5,56 × 45mm OTAN sont d’autre part souvent re-chambrées pour le .222 Remington pour pouvoir les vendre dans les pays où les réglementations restreignent ou interdisent purement et simplement la détention civile des « calibres militaires ».  Parmi ces pays, figurent notamment, la France et l'Espagne.

 

 

 

 

Le calibre .222 Remington

Ici, une Sako AI .222 et une CZ 527 Varmint

 

 

 

 

 

 

 

Voici une série de liens relatifs au sujet développé dans cet article

 

 

Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington
Le calibre .222 Remington

 

 

A bientôt,

 

Le calibre .222 Remington

Partager cet article

Repost 0
Published by marksman.over-blog.fr - dans Le tir de précision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du tireur de précision
  • Le blog du tireur de précision
  • : Espace dédié aux amateurs de tir de précision et récréatif ainsi qu'au TLD.
  • Contact

Les news

Intéressé de voir traiter l'un ou l'autre sujet dans l'intêret de ce blog ou d'une catégorie en particuliers, n'hésitez pas à me l'envoyer par mail.

Dans la mesure du possible, j'essaierai de vous donner satisfaction.

Bien cordialement

Recherche